LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le père Noël est une ordure.

5 min

Bonjour thomas bonjour à tous, et oui c'est de saison... la presse nous sert des histoires de père noël ... et vous allez pourvoir en lire jusqu'à la semaine prochaine Alors il y en a pour tous les gouts... des poétique des ironiques des philosophiques et tiens donc c'est le cas ce matin dans les colonnes de Rue 89 qui n'hésite pas à titrer « la grande conspiration du père Noël » en décembre dans les cours d'école nous dit le site d'information français.... il y a parfois des discussions entre les petits qui croient encore au père noël et ceux qui n'y croient plus... les premiers défendent bec et ongle leur rêve, les seconds leur assènent la vérité abrupte avec un fort mépris pour leur naïveté... ainsi au coeur des récréations se jouent parfois des drames intérieurs... des crises que les sociologues et les psychologues expliquent comme une étape essentielle à la maturation de l'enfant... le passage de l'imaginaire au rationnel trop simple commente Rue 89... parce que le monde des enfants est certes un monde de rêve mais ça ne veut pas dire que l'enfant est dupe... il aime les contes les histoires les films... mais il les quitte aisément pour poser des questions très terre à terre... alors ne prenons pas les enfants pour des idiots... écrit encore l'article.... le père noël ça n'est pas une jolie histoire de Noel... c'est une immense escroquerie parentale et sociétale... une conspiration relayée à une vitesse vertigineuse par la publicité les commerces ... pour le bien de l'enfant... certainement pas ! témoigne cette maitresse d'école... il n'y a qu'à voir les petits hurler de terreur lorsqu'ils voient débarquer dans ma classe un père noël enfoui sous son déguisement ridicule et inquiétant... il y a pourtant bien d'autres histoires de noël à leur raconter qui sans prétendre à une vérité les enchanterait tout autant Effrayant le père Noel? Certainement... et c'est sur cette assertion que le Guardian 2 est allé demander à divers artistes de leur donner leur vision de Santa Claus... et les photos qui en ressortent n'ont rien de rassurant... plutôt sinistre même un faux père noël à moitié nu dans le froid fumant une cigarette des masques sans yeux ni bouche à chapeau rouge cette tête monstrueuse de santa Claus faite de plein résidus de repas de noël finalement il n'y a qu'une oeuvre un peu positive... et c'est le groupe Moby qui la présente... un photo d'Obama... le véritable père noel moderne en tout cas il est attendu comme tel... rajoute le Pais qui est allé interrogé Wole Solinka l'écrivain nigérien prix Nobel de littérature... « Obama est le rêve de l'Afrique » lance t il... le rêve de beaucoup de gens commente el Pais parce que sa campagne a été si bien orchestrée si bien financée si parfaitement dirigée qu'il a su convaincre tout le monde avant même d'avoir commencé et ce processus continue ...renchérit la Stampa... avec la nomination au compte goutte de son équipe... No drama c'est le titre de l'article et le slogan de la génération Obama qui sait parfaitement écrit la Stampa jouer sur les émotions en cette situation de crise... en sous titre il faut comprendre... tout va bien on vous donne tout le spectacle dont vous avez besoin... continuez de croire... surtout continuez de croire même s'il s'agit d'un rêve ou pire d'un mensonge et c'est bien ce que soulève la Pravda en Russie... Obama reste un mystère il est une création de toute pièce élu, choisi comme un héros alors que c'est un parfait inconnu... mais personne ne s'inquiète et chacun s'accorde à croire que ça ne peut pas être pire que Bush... méfions nous... dit la Pravda... l'avenir est peut être plus sombre que l'on croit... et pour paraphraser Churchill... il y aura sans doute du sang de la sueur et des pleurs , les Etats Unis seront encore appauvris mais Obama et ses partisans finiront probablement beaucoup plus riches à la sortie Méfiance méfiance... ne croyons pas au père noël... c'est également ce qui ressort de la presse ce matin à propos de la fin de la présidence française c'est l'heure des bilans des listes des bonnes résolutions... écrit el Pais... et ça n'a pas échappé au président français... voilà qu'il se présente comme un champion un sauveur européen... rajoute le Diario de Noticias... c'est lui qui a évité une guerre catastrophique dans le Caucase... lui qui a su le premier réagir devant la crise financière...lui qui est parvenu à arracher à l'Europe un compromis sur le paquet énergie climat ... voilà un bilan très positif écrit le journal portugais... acclamé par Durao Barrosso... « aucune présidence n'est parvenue à tant de décisions critiques... quel aubaine que cette impatience positive » Quel cocktail que celui servi hier par le président sortant... continue la Stampa en Italie... énergisant en tout cas... une louche d'ambition une pointe de pragmatique... de l'émotion bien sûr... "j'ai essayé de bouger l'Europe mais c'est l'Europe qui m'a changé" confesse humblement Sarkozy, lui qui lorsqu'il était ministre de l'intérieur ne se déplaçait jamais aux réunions de l'UE... mais son cocktail européen semble avoir fonctionné... parce que Sarkozy a emporté le parlement hier... pourtant nuance la Stampa la vision de l'Europe qu'il propose est bien loin de celle des pères fondateurs... une Europe faite de grandes nations au pouvoir et la commission rebutée au rôle de secrétaire... d'exécutante Reste que le bilan est positif pour Sarkozy... titre la Tribune de Genève... qui affiche en sous titre... il a bien incarné ce qui fait le génie français... à savoir l'improvisation et la débrouillardise... il est devenu ainsi l'un des trois hommes qui comptent le plus au monde... écrit le Temps en citant l'un de ses proches... mais l'atterrissage intérieur risque d'être dur après l'hyper présidence... il n'aura plus la couverture européenne et va devoir faire face aux réformes en panne à la crise économique et à la grogne sociale... c'est peut être pour cela révèle Noviny en République Tchèque qu'il ne veut pas quitter l'hyperprésidence... et le journal se fait l'écho d'une fuite... une conversation enregistrée entre Sarkozy et le ministre des affaires étrangères tchèque fin octobre dans laquelle... le président français aurait notamment proposé ce deal « tu me laisses à la tête de l'Union pour la méditerranée... et je soutiens la République Tchèque en Europe de l'est durant les deux ans à venir... ok » Ainsi derrière les grands discours d'union de tolérance et de progrès il y a donc les petits arrangements personnels...et c'est pourquoi termine la Vanguardia il faut se méfier des apparences... se méfier du pouvoir de l'immatériel et de l'imaginaire... en bref se méfier de la barbe du père Noël Bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......