LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le Rwanda menace la Côte d'Ivoire

6 min

par Cécile de Kervasdoué

"Arrêtez d'être bête!"

C’est la vidéo qui tourne partout sur le net de la presse africaine ce matin

Des mots de colère et de lassitude d'Alpha Blondy ... la star ivoirienne du reggae... qui met en garde ses compatriotes, écoutez...

et il est vrai qu'à lire la presse ivoirienne ces jours ci ... la haine et le chaos sont de plus en plus palpables dans ce pays qui depuis le 20 novembre dernier vit avec 2 présidents

Attention le Rwanda nous guette: affiche ce matin la Une du Patriote

Je suis désolé mais la guerre actuelle est encore celle de l'ivoirité... prévient encore Alpha Blondy sur la une de Nord Sud quotidien toujours en Côte d'Ivoire

et l'Expression prévient: insécurité, menace de guerre, les populations vivent dans la terreur et l'on compte déjà plus de 600 mille personnes en fuite sur nos routes... elles souffrent de la faim, du manque d'infrastructures d'accueil, mais surtout, prévient l'expression, de ce climat de surchauffe comme si dans les deux camps chacun se préparait

et sur les forum de discussions... les appels au sang se multiplient

alors que l'Intelligent d'Abidjan raconte qu'à partir de demain un collectif de journaux ivoirien a décidé de suspendre ses publications durant trois jours pour protester contre les représailles des patriotes partisans du président sortant vis a vis de la presse et de la population

Gbagbo dictateur comme... titre l'éditorial du Patriote ce matin

La situation que traverse la Cote d’Ivoire, qualifiée, pour ne pas choquer les âmes sensibles, de crise postélectorale, est une situation difficile et si on y prend garde, elle risque de plonger le pays phare de la sous-région dans une crise sans précédant. Elle sera grave du point de vue politique, économique et social. Du point de vue politique : Nous sommes certainement en train de nous installer insidieusement dans une dictature des plus féroces que l’Afrique de l’Ouest de ce 21ème siècle ait jamais connues. Notre télévision est devenue un instrument de propagande d’un autre siècle qui enfoncera la Cote d’Ivoire, davantage, dans la fracture sociale. Je suis choqué de voir et entendre tous ces discours de haine, d’insultes qui y sont diffuses à longueur de journée...Nos villes et les marchés connaissent toutes sortes de pénuries au point que la vacuité du panier de la ménagère et la cherté de la vie est désormais une réalité en Cote d’Ivoire. L’école est fermée en même temps que les hôpitaux sont devenus des mouroirs. Devant la dégradation du réseau routier ivoirien, je reste sans voie. En somme, M. Laurent Gbagbo ne peut pas diriger la Cote d’Ivoire, parce qu’il n’en ait pas capable et parce qu’il n’aime pas les Ivoiriens. Ce dictateur nous conduit assurément droit dans le mur. C’est pourquoi, je me révolte contre le silence des intellectuels qui peuvent encore dire un mot pour se démarquer de ce despote, qui en réalité, veut le pouvoir pour lui, ses femmes et ses enfants. A ces intellectuels qui ne disent rien à ce despote du 21e siècle et devant la déconfiture de notre pays, se taire devant la « mediocritisation » de notre pays est en soit un crime contre les Ivoiriens.

mais le dictateur est pris dans une nasse... considère le Nouveau Réveil... il a perdu la bataille diplomatique, économique et financière... et il est en train de perdre la bataille militaire... même le recours aux jeunes patriotes inexpérimentés ne peut plus le faire gagner

alors ça n'est pas évidemment le poids de vue des partisans de Gbagbo ... notre Voie par exemple condamne la guerre psychologique de Ouattara et de ses rebelles qui, d'après le journal, envoient des lettres de menaces aux ivoiriens pour les prévenir de massacres et les faire fuir... l'objectif de ces terroristes écrit le quotidien est d'installer une psychose au sein des populations... mais les abidjanais doivent résister et faire confiance à leur armée et à leur gouvernement

et c'est ainsi continue Notre Voie... que des milliers de jeunes patriotes ivoiriens se mobilisent depuis deux jours à l'appel de l'état major des armées ...et s'enrôlent volontairement pour défendre le pays contre les terroristes de Ouattara

C'est dramatique... s'inquiète le Nouveau Réveil dans le camp adverse... Gbagbo fait ainsi le lit de la « force légitime! »

c'est à dire le recours une mission militaire étrangère pour protéger les civils ivoiriens...

Une "force légitime" comme dans le cas de la Libye continue le Patriote qui rappelle que la communauté économique des états d'Afrique de l'ouest se réunit aujourd'hui au Nigéria pour décider de cette intervention militaire étrangère puisque toutes les options diplomatiques de l'Union Africaines ont échoué et que le bilan humain dépasse largement les 440 morts comptés officiellement par l'ONU

l'ONU ...voilà le coupable... s'énerve Fraternité Matin

Cette crise post électorale a été montée de toutes pièces par la France et le secrétaire général de l'ONU ... elle est un prétexte pour la communauté internationale de servir un lot de sanctions juteuses contre la Côte d'Ivoire... mais tout cela ne sert à rien... Laurent Gbagbo n'a pas d'avoirs à l'étranger dit le journal et il n'a pas besoin de voyager en Europe ...en revanche, tranquillement mais sûrement, le gouvernement ivoirien de Gbagbo se donne les moyens de sa résistance... il vient de prendre en main la commercialisation du binôme café cacao

Cacao amer... commente alors Presse Affaire au Canada

pensez y un peu quand vous vous goinfrerez de vos chocolats de pâques… celui qui tient le cacao tient la Côte d'Ivoire... car la cagnotte est estimé à 1 milliard et demi de dollars... alors bien sûr il faut vendre ce caco nationalisé malgré l'embargo international... mais tous les acheteurs mondiaux ne sont pas scrupuleux... et la demande mondiale reste forte... ainsi le cul de sac ivoirien a bien les mains dans le cacao

même si le cacao n'est pas le pétrole libyen ! Fustige le journal canadien

et voilà encore ce que condamnent de nombreux africains.... l'Inter par exemple en Côte d'ivoire fustige l'ONU prise entre deux feux en Côte d'Ivoire

l'ONU a qui l'on reproche ses interventions à géométrie variable... l'ONU et avec elle toute la communauté internationale qui fait de la crise ivoirienne un "conflit oublié" face à la Libye et au Japon... l'ONU dont on ne sait plus finalement si elle mène des actions de paix ou de business en Afrique lance le quotidien ivoirien

de quoi faire réagir Alpha Blondy de plus en plus remonté écoutez...

un argument de plus en faveur de solution pacifistes pour régler les conflits...c'est d'ailleurs le dossier que consacre la Repubblica 2 ce matin ... Voilà que la galaxie NO WAR se remobilise dit le quotidien italien... des pacifistes d'un genre nouveau qui ne disent pas si ... mais qui disent mais... et qui martèle l'usage de la force n'est jamais légitime... jamais nécessaire...

Bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......