LE DIRECT

Le sida toujours là/ Un parti pro pédophiles aux Pays Bas.

5 min

Bonjour, Un globe géant sur lequel marchent trois chercheurs en médecine... il portent des caisses de Tamiflu... et sont en train d'organiser la lutte contre la grippe aviaire... délaissant le continent africain où une mère et son fils sont en train de succomber au sida... et l'un d'entre eux répond à la mourante qui tire sur sa blouse " mais vous ne voyez pas qu'on a urgence là"... ce dessin de l'International Herald Tribune revient sur le sujet qui fait ce matin la Une de libération..... Mais le titre du journal français est plus optimiste... Sida enfin une lueur, pour la première fois depuis l'apparition du virus il y a 25 ans, l'ONU annonce une stabilisation de l'épidémie... mais tout de suite l'édito veut nuancer... "C'est évidemment en terme relatif: il y avait toujours fin 2005 près de 40 millions de porteurs du VIH et 2 millions 800 mille morts du sida l'an dernier... mais il est désormais possible de gagner la guerre contre cette maladie... et c'est tout l'enjeu des négociations internationales destinées en particulier à surmonter la barrière de l'argent" Alors il n'y a que dans les pages francophones que l'on trouve cette idée d'une lueur d'espoir « L'épidémie se stabilise »... écrit la Libre Belgique... le VIH un peu KO lance le Soir... "le monde marque des points dans la lutte contre le VIH grâce aux efforts de financement et d'accès au traitement explique la Libre, qui se fait l'écho du rapport de l'Onusida... le sida qui a tué 25 millions de personnes dans le monde s'est stabilisé après avoir atteint un pic à la fin des années 90..." et le soir renchérit "6 pays du continent africain ont annoncé des baisses de 25% du nombre de séropositifs parmi les jeunes urbains... dans 8 pays d'Afrique noir le recours au préservatif est à la hausse... et l'accès aux traitements antiviraux s'est élargi de manière spectaculaire même si l'objectif des 3 millions de malades sous traitement en 2005 n'a pas été atteint... " « 5 années après une réunion spéciale de l'ONU qui avait pour objectif de stopper l'épidémie, seuls quelques trop rares pays ont atteint les objectifs fixés » rajoute le Guardian... le problème c'est que les chiffres globaux cachent des situations très diverses selon les pays... l'Inde a aujourd'hui le nombre le plus important de séropositifs au monde avec 5,7 millions contre 5 millions et demi en Afrique du sud... où une femme enceinte sur trois est HIV positive... " Et dans l'ex URSS le nombre d'infections est en hausse ce qui fait craindre une catastrophe en Russie titre l'Independent... " Si tu veux je viens dans ta chambre pour un massage et un peu de sexe ! lance Elena à un client de l'hôtel cosmos à Moscou... Elena qui tente, raconte l'article, de prendre part à l'explosion économique de la ville... mais elle risque surtout d'être le lien d'une explosion bien plus sinistre...celle du sida... car en Russie les statistiques ne freinent pas au contraire... 1 million et demi de russes sont séropositifs, soit un pour cent de la population, et le virus se transmet moins par injection que par relation entre hétérosexuels, touchant en priorité des femmes de 20 à 30 ans... L'ignorance et la négation de la maladie est le plus grand rempart contre la prévention... explique le journaliste, les gens, particulièrement dans les campagnes, ne veulent pas entendre parler de préservatifs et ne croient pas à l'existence du sida" « Le problème commente l'éditorialiste de l'Independent c'est que de trop nombreux dirigeants restent encore insensibles face aux statistiques... pendant des années leur engourdissement coupable a permis à la pandémie de se répandre... et il a fallu attendre 2001 pour 189 pays la déclarent enfin urgence mondiale » « comment résoudre aujourd'hui cette urgence ? » s'interroge le Corriere della sera... « Le plus paradoxale est que nous savons comment enrayer l'épidémie... seulement pour cela il faut de l'argent... beaucoup d'argent... il y a 22 milliards de besoins pour permettre l'accès à la prévention, au soin et surtout faire des efforts dans l'éducation des enfants... dans 74% des écoles primaires de 58 pays, les professeurs parlent maintenant du sida?... un sujet pourtant considéré comme tabou ces 25 dernières années" Relance: direction maintenant les pays bas... où un nouveau parti fait scandale oui il s'agit d'un parti qui va officiellement naître aujourd'hui... et qui s'appelle amour du prochain liberté et diversité... un parti politique raconte Expatica qui est en faveur d'un contrôle plus strict des finances publiques , en faveur d'un bilinguisme officiel anglais néerlandais... en faveur d'une élection directe du premier ministre... ou du renforcement du droit des animaux... mais ce nouveau parti, rajoute l'article, a un aspect beaucoup plus polémique d'abord parce qu'il demande le droit de se promener nu dans la rue ou la libéralisation de toute les drogues... mais surtout parce qu'il milite aux côtés d'activistes pro pédophiles pour la légalisation des relations sexuelles entre adultes et enfants... « il y a dix ans nous étions en pourparler avec la société, explique un des fondateurs du parti au journal Algemeen Dagblad... mais depuis l'affaire Dutroux il n'y a plus de discussion possible sur ce sujet... et tous les pédophiles sont mis dans le même panier!... nous voulons replacer le sujet au centre des discussions parce que l'interdiction ne fait qu'attiser la curiosité des jeunes... nous sommes opposé à toute forme d'abus et voulons juste mieux initier les enfants aux questions sexuelles »... Le parti explique notre confrère d'Expatica milite pour abaisser l'âge légal des relations sexuelles à 12 ans contre 16 actuellement... en vue d'obtenir l'abolition complète de cette interdiction D'où la stupeur des associations spécialisées qui voient dans ce parti la possibilité de promotion de la pédophilie... quant à l'opinion néerlandaise... selon un sondage elle serait à 82% favorable à l'intervention du gouvernement pour interdire ce parti... une manifestation violente a d'ailleurs eu lieu ce week-end à Amsterdam... à l'appel des partis d'extrême droite... Et les partis politiques de droite demandent des mesures au gouvernent.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......