LE DIRECT

L'Eglise en question.

5 min

« L'église catholique aux abois »... « sale temps pour les catholiques »... « l'église affronte la vérité »... ce matin encore les titres pleuvent dans toute la presse étrangère à propos des scandales pédophiles impliquant des prêtres catholiques... comme si cette trainée de poudre n'avait plus de limites! Commente un lecteur d'el Pais en Espagne Après les Etats unis en 2002, l'Irlande en novembre dernier... l'Allemagne ces dernières semaines puis les Pays Bas l'Autriche, la Suisse et l'Italie voilà l'église touchée au plus profondément... titre le Sydney Morning Herald en Australie... au coeur même du pays le plus catholique du monde... à savoir le Brésil qui compte 140 millions de catholiques soit 74% des brésiliens le Vatican vient de reconnaitre que 3 prêtres sont soumis à une enquête pour des cas d'abus sexuels sur des enfants et au Brésil le scandale est d'autant plus tonitruant qu'il apparait directement en image... un vidéo-surveillance diffusée à la télévision et vendue depuis directement dans les rues, montre un prêtre de 82 ans avec un jeune homme... le prêtre impliqué regarde directement la camera et lance « qui est là qui est ce? » et voilà qu'au Brésil aussi les témoignages d'anciens enfants abusés par des prêtres se multiplient écrit le Globo brésilien... qui précise que l'église catholique y voit une attaque délibérée contre le Vatican ... arguant que dans les institutions éducatives laïques il y a aussi des cas d'abus sexuels sur les enfants Sauf que là l'affaire va plus loin écrit pagina 12 en Argentine... qui consacre un dossier aux curés pédophiles en Amérique latine... cette vague de scandales vient de toucher l'Amérique latine : au Brésil et au Chili peut on lire... des scandales qui créent une vive émotion au sein de la population au fur et à mesure que parlent très concrètement les victimes... le Vatican craint que les cas de prêtres pédophiles soient aussi nombreux qu'aux Etats Unis où l'affaire avait impliqué pas moins de 4000 prêtres... obligeant les diocèses à payer des fortunes d'indemnisations... Alors à Rome on certifie qu'il ne s'agit que de trois prêtres et qu'en aucun cas les évêques ne sont impliqués... mais en Amérique Latine comme en Allemagne on s'interroge... Ces abus durent depuis des décennies... Comment se fait il que les prêtres impliqués n'ont pas été inquiétés... Dans quelle mesure l'église catholique n'a t elle pas tenté de camoufler ces horreurs! et c'est bien ce qui enflamme l'Allemagne encore aujourd'hui ... les deux frères Ratzinger sont directement impliqués dans ces affaires... écrit toujours le Sydney Morning Herald....le pape Benoit 16 et son frère sont au coeur du scandale le frère George a dirigé une chorale dont les garçons ont avoué avoir été abusés... quant au pape lui même il avait dans les année 80 protégé un curé pédophile afin officiellement de lui permettre de se soigner alors pourquoi le pape reste il silencieux ? interroge le Spiegel... bien sûr il a condamné ces abus... mais pourquoi ne répond il pas aux sous-entendus qui l'impliquent personnellement pour complicité? sans doute pour éviter de tomber dans le piège du bouc émissaire facile écrit la Frankfurt Allgemeine Zeitung... l'église est montrée du doigt c'est vrai... mais allons plus loin finalement... dans quelle mesure les politiques et nos instances éducatives n'ont elles pas aussi fermé les yeux... c'est tout la société qui doit s'interroger sur ces questions de pédophilie Que dire des parents qui n'ont pas écouté les victimes ?... écrit die Welt... et ce, alors que nous sommes persuadés d'avoir mené une révolution sexuelle en Allemagne ; révolution qui serait responsable de l'émancipation de toute une génération ! d'où le commentaire du Spiegel... ce scandale est certes mal géré par l'église catholique mais mal géré aussi, par toute l'Allemagne par que la pédophilie est par nature très complexe et parce qu'il touche également aux fondements de la moralité chrétienne ... moralité qui a façonné toute notre société d'où le vif débat qui enflamme tous les catholiques allemands... commente the Atlantic aux Etats Unis Quelques soit les suites de ce scandale nous nous mettons enfin à questionner le principe d'éducation collective... écrit le Suddeutsche Zeitung... les abus de pouvoirs... la peur...la sanction... et l'église doit également de son côté se poser les bonnes questions... sur les problème d'identité sexuelle de prêtres forcés au célibat notamment... Il faut mettre fin au célibat des prêtres titre le Temps en Suisse qui s'empare de ce débat... après tout le premier pape était marié... ce célibat n'a donc rien de biblique ... il est temps que l'église se montre audacieuse et réellement moderne si elle veut pouvoir répondre à la crise de confiance qui l'enflamme une crise de confiance et de conscience termine cette colonne publiée dans la Libre Belgique le problème c'est que l'église est toujours organisée selon des principes qui datent de l'ancien régime... avec une hiérarchie bien trop rigide alors il est temps de repenser cette institution! Repenser l'Eglise, c'est le défi posé à tous les catholiques. Bonne journée

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......