LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les fantômes de la presse.

5 min

Bonjour ali bonjour à tous tremblez ali ... ce matin je vous parle de fantômes! parce qu'ils existent vous savez... la preuve écrit l'irish examiner en Irlande... avec cette photo inquiétante qui depuis des mois laisse toute une équipe d'experts totalement perplexe... même les plus sceptique à l'égard des fait surnaturels ne savent pas l'expliquer la photo prise en mai 2008 dans un chateau écossais fait appraitre une bien étrange silouhette en costume d'époque qui apparait juste à côté d'un couple de visiteur de ce chateau... l'image n'a pas été photochopée certifient les analystes... qui proposent cette explication... c'est un jeu d'ombre qui donne l'illusion de cette présence... sauf que la photo n'a pas été prise en longyue exposition... alors? et bien alors sous entend le quotidien irlandais... il se pourrait bien finalement que les fantômes existent d'ailleurs la presse internationale regorge régulièrement d'histoire de fantomes... beaucoup moins rigolos il faut le dire ainsi parce que l'on fini toujours par élucider leur mystère... rajoute le Temps en suisse qui comme de nombreux articles européens s'intéresse à une affaire bien embarassante pour l'Allemagne le mystère du fantôme de heilbronn enfin élucidé titre le quotidien suisse qui commence "c'etait le fantôme le plus recherché d'allemagne... on avait retrouvé ses traces adn sur les lieux de plus d'une quarantaine de crime et aggression dans le sud du pays... et même en Autriche et en France... ce fantôme de heilbronn comme l'avait surnommé la presse était soupçonné d'avoir mortellement aggressé une jeune policière de 22 ans en avril 2007 ... son profil adn correspondait à toute une série d'aggression remontant à 1993... et semblait désigner une femme... mais comme tout les fantôme rajoute le Temps ... cette femme là n'existe pas c'est le magazine allemand Stern qui a révélé comment pendant des mois la police allemande s'est laissée abuser par des bâtonnets de coton vraissemblablement contaminés par d'autres traces adn... des bâtonnets de cotons qui servent normalement pour prélever des empreinte... bref écrit la Bild toujours en allemagne... gros cafouillage de la police qui a monté en épingle une négligence de l'entreprise qui livre ces cotons tiges... et lancé une véritable chasse à la femme à travers tout le pays... elle évoquait une criminelle très mobile frappant dans plusieurs pays d'europe et fréquentant les milieux de la drogue... une récompense de 300 mille euros avait été offerte pour retrouver cette femme dont personne ne connaissait le visage quoi deplus humiliant alors pour la police allemande d'admettre qu'elle s'est perdue sur une fausse piste pendant 15 ans... rajoute le Spiegel ... et pourtant il y avait de quoi douter... surtout lmorsque les trace adn de ce ^phantome avait correspondu en 2002 avec le cadavre d'un demandeur d'asile mort calciné en france en 2002... l'affaire en tout cas fait grand bruit en allemagne jusqu'à pousser le ministre de la justice a faire des excuses publiques hier... et le site de la deutsche welle termine... il est fort probable que cette histoire de fantôme change le fonctionnement des enqêtes de police qui risquent d'accorder moins de crédit aux empreintes adn... car la haute technologie n'est jamais infaillible jamais suffisante ....pour lever les mystères non et il est indispensable de conserver les bonne vieille méthodes d'investigations... particulièrement les témoignages et des témoignages on en trouve particulièrement aujourd'hui dans la rpesse en finalnde d'abord... où le Helsinging Sanomat se penche sur la parole de l'un de ses anciens correspondant qui s'est rendu à bagdad pour témoigner dans le procès d'ali le chimique "des corpsd déchiquetés eet puant éparpilmlés partout ... des femmes des hommes de soldats ... sur les corps pas de signes de violence... ces gens semblent mort empoisonné par un gas... une bombe chimique... la plupart d'entre eux ont perdu la vie subitement alors qu'ils se rendaient à leur travail ou bien à une course... halabja... cette ville du nord de l'irak autrefois verdoyante est maintenant la ville des mort" voici ce qu'écrivait notre correspondant le 24 mars 1988 ... raconte l'article finlandais... il était un des premier journaliste occidentaux à être témoin des attaques chimique du gouvernement de sadam hussein sur les villes kurdes... il avait presque oublié ce massacre ces image lorsqu'un jour son téléphone a sonné... au bout du fil un kurde qui le remerciait de son travail et lui demandait de venir témoigner contre celui que l'on surnomme ali le chimique impossible pense le journaliste... un reporter se doit de rester neutre... et c'est c'est de ce débat que s'empare son journal ce matin comme le Guardian two en grande bretagne qui se penche lui sur le travail et les témoignage d'un reporter spécialiste de l'afrique et qui a couvert le Rwanda... dans les deux journaux la même question... les journalistes d'actualité doivent ils ou non témoigner dans les procès lorsqu'il s'agit de crime contre l'humanité .... dans quel mesure leurs parole n'est pas instrumentalisé par l'un ou l'autre parti... dans quel mesure ce qu'ils ont vu et raconté n'a pas été manipulé... dans quelle mesure sont ils dénué de tout préjugé devant ces coure... autant de questions qui occupe le guardian 2 alors que se tiennent les procès du génocide rwandais... procès dit le guardian qui devrait déterrer des fantôme mais également lever des mystères sur la responsabilité de ces mois de folie meurtrière qui continuent de blesser l'afrique déterrer des fantômes ... voilà une activité qui plait grandement à la presse européenne... car ce matin tout en s'inquiétant de la déliquescence de l'union européenne à cause de la démission du gouvernement tchèque qui préside l'UE... de nombreux journaux reviennent surtout sur ce fantôme de Mussolini qui ressurgit en italie... comme le titre el Pais en Espagne qui comme le times à Londres en fait sa une... et s'inquiète de ce Berlusconni qui fait alliance avec l'extrême droite... l'italie du parti unique titre la Stampa en Italie... mais c'est pour rendre la politique plus éfficace se défend le Cavaliere immortel comme l'appelle le journal... car le débat nuirerait à la prise de décision voilà une idée bien dans l'air du temps conclut le temps en Suisse... la politique la finance la culture ... plus rien n'échappe à cette grande vague de régulation... même pas le football termine le Jornal de Negocios au Portugal qui se fait l'écho de cette décision de l'UEFA de mettre en place une instance de contrôel financier des clubs de football... preuve s'il en fallait une que le ballon rond est un produit bien plus qu'un sport!

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......