LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Grecs du Canada

5 min

par Cécile de Kervasdoué

« Ce sont les grecs du Canada! »

au 100ème jour... leur révolte commence à attirer les yeux des médias du monde entier... et voilà qu'elle dépasse les frontières et devient un symbole…pourtant à dire la vérité j'ai beaucoup plus d'empathie pour les grecs que pour ces enfants du si célèbre « modèle québécois »... ces étudiants pourris gâtés qui estiment que l'état leur doit tout sinon il prennent de force les rues et y mettent le feu !

vous l’entendez le Globe and Mail au Canada n'est pas tendre avec la révolte étudiante québécoise qui rentre aujourd'hui dans son 100ème jour de grève...

D’ailleurs ça n'est pas une grève reprend le journal canadien et toute tentative d'en faire un mouvement international de grande ampleur est une pure manipulation politique

car si on le compare au cas grec... bien sûr le pays tout entier a fraudé pour entrer dans l'Union Européenne... mais tout le monde le lui a permis... personne alors n'a dit aux grecs que leur système de retraite, leur fiscalité ou leur fonction publique était obsolète... leurs responsables politiques leur ont menti... comme d'ailleurs tous les représentants européens et les voilà plongés dans la pauvreté pour au moins une génération... alors dit le journaliste canadien, moi aussi à leur place je manifesterais !

Prenez maintenant les étudiants québécois... ce sont des enfants aisés, plutôt la classe moyenne riche vous voyez... et pour lesquels le gouvernement, cad les contribuables payent les frais de scolarité à hauteur de 75 000 dollars! Tout ça pour des étudiant qui n'ont pas la moindre petite trace de travail sur les mains... et qui sont très loin de la désespérance des étudiants espagnols frappés par le chômage à plus de 50%

Non! au Québec, on trouve du travail très facilement... c'est même l'un des pays où l'emploi se porte le mieux au monde

alors? Interroge le Globe and Mail

alors tout cela n'est qu'une manipulation politique... ces enfants sont instrumentalisés par des adultes, des lobbys, des partis politiques et des syndicats qui savent très bien ce qu'ils font et qui n'ont qu'un objectif : affaiblir le gouvernement libéral de Jean Charest et ce malgré l'immense majorité des québécois qui le soutiennent et qui l'ont élus.

et le Globe and Mail termine

en réalité ces étudiants et ceux qui les soutiennent sont complètement dépassés : ils s'attachent à un modèle devenu impossible, celui de la sociale démocratie. Un modèle qui voudrait que l'état prenne en charge chaque citoyen depuis le berceau jusqu'à la tombe...un modèle qui a vécu au Canada comme en France où les impôts ne parviennent plus à remplir les caisses ... un modèle qui pille et détruit l'économie de marché !

c'est bien la sociale démocratie qui est en jeu derrière cette révolte étudiante qui s'oppose à l'augmentation de 75% des frais de scolarité ... et c'est La Croix en France qui l'explique... en réalité le mouvement étudiant est loin d'être soutenu par tout les québécois... il y a une importante majorité silencieuse... et un fossé entre ceux qui défendent le modèle à l'européenne de la gratuité des services publics et de l'autre les tenants du modèle nord américain pour qui les études sont un investissement comme un autre que le contribuable n'a pas à financer pour des individus qui réussiront sans doute beaucoup mieux que lui

Triomphante il y a seulement quelque décennies, la sociale démocratie est aujourd'hui écartée de la plupart des pays européens... écrit l'Aftonbladet en Suède... la raison: elle manque de propositions nouvelles mais surtout, toutes ses idées et son langage a été copiés par une droite dite douce qui s'est imposée au pouvoir avec les armes de la sociale démocratie tout en restant une pâle copie… ces propositions certes de moindres qualité sont parvenus à séduire les électeurs de plus en plus volatiles tout simplement parce qu’elles ont surpris… elles changeaient !

et l'Aftonbladet conclut... aujourd'hui les vrais tenants de la sociale démocratie sont bien en peine... ils ne parviennent plus à convaincre le public que leurs idées sont toujours d'actualité et que la droite douce n'offre qu'une pâle copie... qu’elle porte un masque pour cacher son libéralisme qui n'est plus à la mode

Quoiqu’au Québec... le masque ne cache plus rien... d'ailleurs les masques sont interdits depuis samedi et les amendes sont sévères pour les contrevenants !

C'est d’ailleurs ce qui cristallise la rage la colère des étudiants rejoint par de nombreux intellectuels québécois raconte le Devoir à Montréal sous le titre « l'abus de pouvoir »

en cause, cette loi 78 passée à l'assemblée nationale et qui pour assurer le retour des étudiants en cours, interdit toute manifestation tout regroupement spontané.

le droit de manifester est désormais soumis et contrôlé par la police... « c'est un excès d'autorité ! Une remise en cause des chartes des droits et liberté....dénoncé par toute une liste d'historiens et d'intellectuels » dénonce le Devoir

Décidemment Jean Charest n'est rien d'autre qu'un pyromane et les électeurs, on l'espère, s'en souviendront dit le journal qui conclut... non seulement cette tentation autoritaire révèle l'incurie du gouvernement en place incapable depuis le début de cette crise de tenter une quelconque médiation...mais en plus ça ne fonctionne pas

et effectivement sur Matinternet ou le National Post comme sur le site du Devoir

on peut lire ce même slogan

« arrêtez moi quelqu'un! » si vous pouvez !...

Un slogan mis en place par le gros syndicat étudiant "la classe" qui soutenu par Anonymous lance via internet "l'opération Québec"... enjoignant les internautes à afficher sur le net leur volonté de désobéir à cette loi spéciale 78...

car cette loi spéciale a fait passer la contestation à un autre stade... commente le Temps en Suisse comme le site d’al Jazeera

si les revendications des étudiants divisent... le recours à l'autorité, le néolibéralisme aveugle du gouvernement québécois et surtout une enquête publique qui doit révéler aujourd'hui l'ampleur de la corruption de ce gouvernement est en train de faire l'unanimité contre lui... faisant grandir la vague d'indignation.

Des pirates ont ainsi bloqué plusieurs sites du gouvernement québécois hier ! Révèle notamment le National Post au Canada... les intellectuels du pays appellent les citoyens à se mobiliser... de nouvelles manifestations sont prévues aujourd'hui... alors que sur le net de nombreux citoyens de tous âges, s'affichent avec humour en brandissant "moi je désobéis"

devant cette loi liberticide, et les arrestations du week end… clame le syndicat la Classe... nous nous ne pardonnons pas et nous n'oublierons pas... cette grève n'est pas terminée... car elle est de grande ampleur et dépasse de loin le cadre du Québec ou même des droits de scolarité...

oui aujourd'hui nous avons quelque chose de grec!

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......