LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'Europe réapprend à marcher.... mais elle boite!

5 min

Bonjour Ali bonjour à tous Des sourires sur tous les visages... des poignées de mains ... des accolades... La presse européenne revient largement ce matin sur ce qu'elle qualifie de "sommet épique" ... "ce marathon du compromis"... ce psychodrame aussi... cette mascarade européenne et son accord de dernière minute" c'est vrai que les sourires ont éclairé les têtes fatiguées de nos chefs d'états samedi matin ...écrit le Spiegel en ligne... mais ils cachaient mal cette nuit de pourparlers acrimonieux qui a tant défié l'unité du bloc européen... et le spiegel raconte car il y a eu des scènes dramatiques... et c'est l'ultimatum surprise d'Angela Merkel qui a permis de sortir de l'impasse... elle a menacé la Pologne de poursuivre sur la route du traité sans les polonais... leurs alliés tchèques et baltes se sont alors précipités pour les soutenir... et c'est la médiation de la France de la Grande Bretagne et du Luxembourg qui a tout débloqué à la dernière minute... une stratégie guerrière doublée de petits marchandages un peu embarrassants pour l'Europe commente le journal allemand... mais c'est comme ça que ça marche en Europe et à la fin il n'y a plus que des gagnants! Car "l'Europe réapprend à marcher" ... clament en choeur les éditorialistes ... dont la Libre Belgique à Bruxelles...les 27 ont ainsi l'espoir de relancer l'Europe et de tourner enfin la page de deux années de crise institutionnelle... Et le Tagueblatt luxembourgeois fait les comptes Ce n'est plus une constitution mais un traité qui entrera en vigueur en 2009... Un traité qui reprend néanmoins les principales innovations de la défunte constitution... car on joue sur les mots finalement écrit l'article... plus de ministre des affaires étrangères pour l'UE, mais un haut représentant pour la politique étrangère ...avec les même pouvoirs... La chartre des droits fondamentaux n'est pas reprise in extenso mais son caractère contraignant est maintenu sauf pour Londres qui bénéficie d'une dérogation... Le vote à la majorité qualifié a été imposé mais pas avant 2014 pour satisfaire la Pologne et pas sur tous les sujets puisque l'unanimité est maintenue pour la politique étrangère ...la fiscalité la politique sociale et la révision des traités Le pouvoir des parlements nationaux est étendu... et surtout conclut le quotidien de Luxembourg... le traité est plus bref certes, mais tout aussi illisible pour les non spécialistes Qu'à cela ne tienne... l'Europe est gagnante ... car avec ce sommet de Bruxelles le grand vertige européen a pris fin ! Titre le Temps en Suisse... les bases d'un futur traité rectificatif sont enfin jetées... l'objectif dont Nicolas Sarkozy s'est fait l'avocat, est de faire adopter ce texte par voie parlementaire avant les élections européennes de 2009 Alors dit le temps ce traité éclaircit bel et bien l'avenir institutionnel de l'union même si c'est au détriment des pays les plus fédéralistes... C'est qu'il a fallu convaincre la Pologne explique le journal... suspense, annonces d'échec et de sanctions, et finalement compromis final arraché à force de concessions ... et le temps rajoute... bien sûr les défauts des concessions sont nombreux ... les ultimatums de la Pologne comme du Royaume Uni sont problématiques dans un club qui n'est pas supposé servir les intérêts nationaux ou rembourser les dettes historiques... la peur des peuples, instillée par la crainte d'organiser des référendums est aussi mauvaise conseillère ; car l'Europe a tant besoin du soutien de la votation populaire Mais conclut le Temps très optimiste... l'Europe à 27 tiendra voilà l'essentiel... elle marchera pas à pas, quitte à frustrer ceux qui voulaient la voir courir! elle s'est levée et elle a marché... titre le quotidien conservateur ABC en Espagne... bien sûr ça n'est pas brillant ... elle est en rééducation mais elle marche et c'est de cela dont nous avons besoin pour nous défaire enfin de la trop grande influence américaine et pour nous imposer face à la Chine et à ses alliés... c'est donc un petit miracle qui s'est produit ce weekend à Bruxelles, écrit encore le quotidien espagnole... et c'est grâce au talent et à la pugnacité de la chancelière Merkel et grâce aussi à l'énergie du nouveau président français Nicolas Sarkozy Les voilà les deux grands gagnants de cette affaire... et c'est leurs sourires et leurs visages que la presse utilise ce matin « Le duo dynamique » titre ainsi le magazine Newsweek aux USA... voici enfin venue l'ère des pragmatiques... celle de ceux qui reconnaissent que l'Europe est entrée dans une époque post héroïque... « Comme elle est malheureuse la contrée qui n'a pas de héros » écrivait Berthold Brecht ... « et combien malheureuse aussi celle qui a besoin de héros »... et bien l'Europe d'aujourd'hui semble correspondre à ces mots de Galilée... elle est celle des européens qui veulent tout simplement vivre leur vie sans rêve ni illusion... et le petit secret des européens c'est que l'Europe fonctionne très bien dans les faits ... il y a eu plus d'emplois créés en Europe depuis 2000 qu'aux Etats unis... les états membres de l'est ont une croissance qui les fait ronronner comme des tigres... alors conclut Newsweek... il était grand temps que les politiques européens cessent de s'interroger sur eux-mêmes et préfèrent des questions plus terre à terre du type... qu'est ce qu'on peut faire pour être plus riche ? Et c'est en effet la vision des comptables qui l'a emporté! Analyse el Pais à Madrid... chaque état a passé le weekend à comprendre ce qu'il avait gagné et perdu... on est loin des grandes ambitions politiques communautaires... mais il fallait mettre de côté les visions très divergentes du future de l'Europe, les âpres luttes entre souverainistes et fédéralistes et c'est une génération nouvelle de jeunes politiques libéraux et atlantistes qui a pris la main en Europe au détriment c'est vrai dit el Pais des pays plus petits « L'ami Sarkozy » titre la Vanguardia... « Le nouveau moteur de l'Europe » préfère l'International Herald Tribune... qui donnent tous deux au président français l'avantage de ce sommet... c'est le nouveau protagoniste européen écrit le quotidien de Barcelone... et c'est grâce à lui et à sa capacité de négociation que tous les fils se sont démêlés Il a su replacer la France au coeur du processus européen écrit encore l'IHT et il a de quoi en être très satisfait pour lui même pour la France et pour l'Europe Car c'est vrai que si cet accord est maladroit...c'est quand même mieux que rien ! Analyse le Financial Times Qui donne lui les lauriers à Angela Merkel... la chancelière qui a su déblayer le chemin pour revenir aux réalités... elle a su persuader les maximalistes de revoir leurs ambitions à la baisse sans céder face aux intérêts des nationalistes... elle a su remettre la machine en marche car l'Europe a tant besoin d'avancer... et c'est pour cela conclut le FT qu'elle ne doit pas voir sa route barrée par d'autres référendums ! Le Référendum voilà ce qui agite toute la presse britannique ce matin Nous ne sommes pas dupes... écrit un analyste de la BBC ... ils nous ont joué la grande scène du deux, mais l'accord était prévisible... et l'enjeu était ailleurs ... la véritable mission des chefs d'états c'était surtout de contrecarrer toute volonté de référendum Un piège voilà ce qu'est ce traité ! Titre le Times à Londres... on veut nous faire croire que ça y est tout est bien qui finit bien.... mais tout commence au contraire car un référendum est inévitable en Grande Bretagne C'est vrai que la querelle est inévitable dit le Guardian Parce que ce traité touche en effet à notre souveraineté ... mais l'avenir de l'Union plaide résolument contre une telle consultation populaire Mais vous ne nous aurez pas écrit enfin le Daily Telegraph... les deux textes sont identiques ... c'est juste la terminologie qui a changé ... c'est donc les mesures qui ont été rejetées par les français et les néerlandais que l'on veut nous servir et nous voulons donc nous aussi citoyens britanniques décider pour notre avenir... on nous a promis un référendum ... alors ne nous laissons pas distraire par les sourires et les poignées de mains victorieuses de nos politiques... nous voulons ce référendum... l'affaire du traité est donc loin d'être terminée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......