LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'Eurovision reflet de l'Europe?

5 min

Bonjour à tous, Créé il y 50 ans afin de promouvoir la paix en Europe... depuis elle n'a cessé de s'agrandir allant de l'Irlande jusqu'à la mer Egée... elle est surtout connue pour mettre en scène des filles en bikinis et des hommes en habits monstrueux...Vous l'aurez compris... non il ne s'agit pas de l'union européenne... il s'agit de l'Eurovision dont le concours se termine demain à Belgrade... Ainsi commence l'article du site européen Top news qui met l'accent ce matin sur cette « petite soeur de l'UE »... ce concours de l'eurovision qui en dit bien plus long que l'on croit sur l'Europe... dit l'article.... D'abord parce qu'il a les même débats : où doit s'arrêter sa frontière... qui est européen qui ne l'est pas... Ensuite il a les mêmes gloires... c'est le seul scrutin capable de réunir les vieux ennemis d'hier comme la Bosnie et la Serbie ... la Géorgie et la Russie le seul rendez vous de l'Union à intéresser autant d'européens avec pas moins de 100 millions de téléspectateurs et enfin l'eurovision a les même point d'achoppements que l'UE... ainsi le dilemme du traité de Lisbonne est de savoir comment votent les grands et les petits états de l'Union... à savoir les 4 grands (l'Allemagne la France le Royaume Uni et l'Espagne) et les autres... et bien poursuit Topnews ...pour l'eurovision la polémique est la même... les 4 grands s'insurgent du vote couplé des petits qui disent ils, leur interdit à tout jamais la victoire... et il est vrai que depuis 1999 c'est toujours un pays scandinave des Balkans ou d'Europe de l'est qui l'emporte... alors même que les 4 grands financent le rendez vous... bref conclut le site européen... l'Eurovision porte en elle les grands traits de l'Union et en ce sens elle ne doit surtout pas être sous estimée. et pourtant ce concours semble largement boudé commente le Soir en Belgique... une vision tronquée d'après l'organisateur de l'Eurovision « chaque année dit il on nous vante les audiences du superbowl avec ses 95 millions de spectateurs... l'eurovision est regardée par 100 millions de personnes et on le juge ringard »... ainsi l'image que nous avons de ce concours dans les pays francophones est largement faussée... écrit l'éditorialiste belge... chez nous l'on pourrait croire que la « star ac » et autre « nouvelle star » ont tué l'eurovision... mais c'est chez nous seulement... car les scandinaves et les nouveaux pays d'Europe du sud ou de l'est plébiscitent au contraire l'évènement... par tradition ...par nationalisme... ou pour se donner une image comme c'est particulièrement le cas pour la Serbie qui accueille le concours cette année... et les autorités qui cherchent sans cesse à redorer leur blason l'ont bien compris... écrit d'ailleurs Politika à Belgrade qui explique combien la Serbie a tout mis en oeuvre pour donner une image positive aux touristes de manière au risque d'être complètement artificielle... pendant quelques temps, il nous faut prendre patience et feindre de vivre dans le meilleure des monde jusqu'à ce que nos invités aient quitté la Serbie commente le journaliste serbe... pour l'instant, Dieu merci ils ne se doutent de rien... espérons que nous n'arriveront pas à former de gouvernement durant leur séjour sinon le masque d'unité affiché risque de craquer sous les manifestations de rue qui ne manqueront pas de se produire... espérons surtout conclut Politika que nous ne gagnerons pas cette année... comme ça l'année prochaine nous pourrons nous aussi nous comporter aussi bizarrement que les autres car explique encore le Soir... il ne faudrait pas en resté au mythe de l'eurovision qui ne laisse la place qu'à une chanson formatée... ça n'est plus vrai aujourd'hui alors que les jurys ont laissé la place au vote du public... au contraire même, l'affiche de cette année est particulièrement déjantée... l'eurovision joue la carte de l'imagination et l'on verra se succéder à Belgrade des pirates lettons, des musiciens croates mêlant instruments anciens et technique de DJ... un patineur sur glace russe ... un humoriste espagnol... une miss slovène... de quoi faire taire les rabat-joies francophones car les britanniques considèrent au contraire que l'eurovision c'est l'occasion de voir sortir des artistes de nulle part comme le représentant britannique de cette édition qui est un ancien éboueur devenu chanteur après une émission de radio crochet... artiste improbable pour évènement ringard.... peut être dit le Times N'empêche qu'en étant tout a fait honnête... l'eurovision continue d'exercer une vraie fascination sur le public britannique... écrit l'Independent...car en Grande Bretagne la soirée de l'eurovision s'organise dans les foyers comme n'importe quel évènement sportif... la raison... c'est d'abord qu'il s'agit de musique pop de quoi intéresser tout britannique... mais surtout c'est l'occasion d'une franche rigolade en famille ou entre amis... un déversement d'ironie et de cynisme collectif que nul ne veut rater... en somme une grande fête du nationalisme décomplexé... et en ce sens conclut l'Independent... l'eurovision ne fait certainement rien pour l'harmonie européenne Car c'est surtout le grand prix de l'eurodérision! ...titre alors le site européen Café Babel qui au contraire s'inquiète de la nullité de cette émission de variété européenne chers lecteurs, chères lectrices, commence le journaliste français... croyez bien que j'en souffre, mais je dois vous dire la vérité....vous n'êtes pas conscients des conditions inhumaines imposées aux journalistes ! L'autre jour, la rédaction centrale me contacte : on me demande d'écrire un article sur les participants à l'Eurovision pauvre de moi...Car qui a dû se taper des dizaines de vidéos sur Youtube, remplies de Bulgares qui jouent du tambour, de cosaques géorgiens, de cow-boys allemands et de Françaises qui chantent faux ? Hein, personne n'y pense, à ça ! Alors oui, je les ai vus les Suédoises hurlantes, les Grecques virevoltantes et les Ukrainiens électroniques ! Je les ai subis les Russes lesbiennes, les travelos danois et les Serbes polyphoniques ! ....Mais attention, pendant l'Eurovision, les clichés ne sont pas que sur scène. Ils sont aussi dans les cabines des commentateurs ! Je me suis fait un petit florilège des présentateurs français et apparemment, ils sont devenus spécialistes en commentaires désobligeants et blagues xénophobes ! Et là, je me demande : mais au fait, pourquoi c'est aussi nul l'Eurovision ? et bien tout simplement parce que ça n'a rien du reflet de la culture musicale européenne...puisque ce sont les chaine de télévision qui choisissent les représentants nationaux... ainsi Quand une chaîne nationale sélectionne son représentant pour le concours, elle se demande ce qui sera le mieux reçu par une audience internationale. Et comme elle considère que les téléspectateurs des autres pays sont encore plus débiles que les siens, on se retrouve avec ce mélange de mauvaise pop et de folklore.... qui n'a évidemment rien à voir avec la réalité de la création musicale européenne... alors s'interroge le journaliste Le dialogue interculturel passe-t-il nécessairement par le nivellement par le bas ? C'est une vraie question philosophique quand on s'engage dans un processus d'intégration internationale : l'ouverture aux autres nationalités suppose-t-elle l'utilisation de formats simplistes, la fin de toute recherche artistique et finalement la décadence de la création ? C'est depuis le début l'argument de tous les partisans de la conservation d'identités nationales « pures ». Et tous les ans, le concours de l'Eurovision semble leur donner raison... bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......