LE DIRECT

Libye : chaos sous influence

5 min

Une phrase nous aide à envisager le vertige qui tétanise le pays,c'est celle- justement -du premier ministre démissionnaire , elle charpente le communiqué que signe Abdoullah al Thinni " C'est une étape normale ..il s'agit simplement de laisser la place à une nouvelle équipe qui s'appuiera sur toutes les composantes de la société "' fin de citation ..

Quelle société lybienne ?Celles des milices , instrumentalisées par des puissances régionales qui se disputent ce champ d'influence au sous sol si lucratif ?

Dans les colonnes de Foreign Policy , Mary Fitzgerald qui arpente la Libye depuis des années , souligne d'abord que de hauts représentants du Pentagone ont convoqué la presse , avant hier, pour communiquer sur ces raids aériens conduits secrètement par l'Egypte et les Emirats Arabes Unis àTripoli en prenant pour cible les milices inféodées aux islamistes . Ce qui ne tient pas du scoop ,loin de là ,depuis des mois ,les populations passent leur temps, à se tenir à l'écart de combats à l'arme lourde entre les Misratas et les Zentanis : Misrata à l'Est en Cyrénaïque et Zentan à l'Ouest ,dans le Djebel Nefoussa .

Mary Fitzgerald nous fait part de ses rencontres avec d'influentes personnalités .Elle nous ramène, au mois de Mai deux jours après l' offensive menée à Benghazi par le général à la retraite Khalifa Haftar.

Notre consoeur rencontre un responsable de la milice Qaqaa qui a assuré la sécurité de l'ex- premier ministre du Conseil National de Transitoon peu après ka chute de Mouammar Kadhafi :Mahmoud Jibril , qui s'est établi aux Emirats Arabes Unis !

ET elle pose la question des soutiens à ce corps militaire constitué ? ET alors - lui répond Jamal Habeel : "Si l'on est soutenu par les Emirats ? L'autre camp reçoit bien l'aide du Qatar ! "

Aref Nayed ,un intellectuel soufi ,proche lui aussi de Mahmoud Jibril qualifie les Frères Musulmans de "Fascistes " et récuse d'entrée jeu tout dialogue avec le leader islamiste tunisien Rachid Ghanouchi.

Islamistes alimentés en armes par la Turquie et le Qatar VERSUS milices qui se prétendent libérales épaulées par les Emirats Arabes Unis et l' Egypte ,l' Egypte :celle dont le pouvoir actuel a évincé et emprisonné Mohamed Morsi .

L'enquête de Mary Fitzgéral se poursuit ,avec ce qu'elle a retenu d'un entretien avec Hassan Tatanaki ,quelle présente comme un tycoon libyen fort agissant dans l'industrie pétrolière , le bâtiment ,propriétaire de la chaine de télévision "Lybia Première " qui se vante d'être haï par les islamistes " .C'est lui qui a payé le transfert à Tobrouk loin des combats et de la capitale Tripoli ,l'assemblée qui vient de démissionner .

Fortuné et sur de son fait Hassan Tatanaki .Sa chaîne de télévision finira par "retourner "grâce à une savante propagande ,ces lybiennes et ces libyens qui se rangent aux côtés des Islamistes , islamistes , qu'il décrète hors -la- -loi ,tout en leur prêtant encore une non négligeable capacité de nuisance .C'est dans Foreign Policy sous la plume alerte de Mary Fitzgerald.

Libye:une solution politique est -lle encore possible ? se demande dans les colonnes d'El Watan Mourrad Sellami. On peine à en deviner les contours .

Funeste destin pour cette Libye que les occidentaux ont libéré de la férule de Mouammar Kadhafi sans se soucier de ces redoutables lendemains . L' Egypte dément être à l'origine des récents raids aériens et, dans la foulée appele presque au secours l'Algérie , l'autre puissance militaire qui partage la frontière que l'on sait avec la Libye .

Le site Afrik.com nous rappele que l'Onu vient d'élargir l'embargo sur les armes et le gel des avoirs financiers,

quand Le président américain lors de récents entretiens donnés au New york Times regrettait de ne pas avoir fait plus pour aider la Libye post- Kadhafi .

Alors Fallait il renverser Kadhafi ? La question se pose encore et s'impose encore et toujours .Youssef Aït Akdim et JoanTilouine signent un long papier dans " Jeune Afrique ."

Déliquescence de l'état lybien , dissémination du terrorisme dans la région .Entre Février et Octobre 2011 , la guerre civile a fait 4700 morts ,parmi les rebelles et 2100 disparus .

Depuis le début de l'année, l'organisation Libya Body Count a dénombré 967 morts ,469 morts pour le seul mois de Juillet.

Nos confrères ont construit leur developpement sur le mode " pour ou contre" et à ce dernier chapitre , ce paragraphe :" première réserve de pétrole d'Afrique et 4 ème de gaz ,la Libye aurait été convoitée d'abord pour ses ressources avec dans l' ombre, le Qatar qui lorgnerait ,via la France et Total , le fameux gisement NC 7 à l' Ouest de Tripoli.

Pourtant Kadhafi, poursuivent nos confrères de"Jeune Afrique " pourtant Kadhafi offrait des conditions particulièrement attractives aux pétroliers étrangers et était prêt dès 2009 à céder l'exploitation ... àTotal !

Le dernier mot à Pousdem Pickou du pays d' Ougadougou

"Profitant du vide laissé par la faiblesse extrême de l'Etat , les miliciens ont vite fait de mettre le pays sous coupe réglée et de se partager à coups de canons sa dépouille .

Le pays présente aujourd'hui , les attributs d"'un Etat de Nature pour reprendre l''expression deThomas Hobbes ,où la seule loi qui vaille, est celle de la kalachnikov "fin de citation.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......