LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Maobama

5 min

Imaginez un président américain au large front ... surmonté de la coupe de cheveux du fondateur de la République populaire de Chine ... une sorte d'animal graphique troublant ... entre l'imagerie d'Epinal communiste ... et un portrait version Andy Warhol : ... Cette caricature ... reprise par nombre de quotidiens ce matin n'est autre que celle du camarade ... Maobama ... Depuis hier en effet ... le chef de la Maison Blanche est en Chine ... Et comment dès-lors ne pas penser à cette célèbre citation du peintre ... pionnier du pop'art Andy Warhol ... "Acheter ... disait-il ... est bien plus américain que penser". Car l'objet de cet visite est on ne peut plus clair ... précise ce matin THE NEW YORK TIMES ... Tout le monde s'attend bien évidemment à ce que le président Obama félicite la Chine pour ses efforts visant à stimuler son économie et participer au pansement de la crise mondiale ... Mais bien plus encore sans doute ... chacun espère que le chef de la Maison Blanche saura convaincre Pékin d'ouvrir davantage son marché aux sociétés américaines ... en clair ... de soutenir ses exportations ... et ainsi créer de nouveaux emplois aux Etats-Unis. Aujourd'hui à Shanghai ... demain à Pékin ... Barak Obama parlera peut-être droits de l'homme mais ... plus sûrement encore ... commerce et transfert de technologie ... renchérit de son côté THE TIMES de Londres ... Aussi le président américain cherchera-t-il à persuader coûte que coûte son homologue Hu Jintao que seul un rééquilibrage de l'économie chinoise en faveur de la consommation intérieur pourra soutenir la croissance mondiale ... et empêcher l'Asie de glisser de crises en crises. Alors bien sûr personne ne niera que la Chine et les Etats-Unis diffèrent indéniablement ... idéologiquement ... politiquement ... socialement ... poursuit l'éditorialiste du CHINA DAILY ... Ces différences fondamentales ont même maintenu nos deux pays séparés pendant des décennies ... Sauf ... sauf que les Etats-Unis comme la Chine sont aujourd'hui confrontés aux mêmes difficultés ... Autrement-dit ... il est temps poursuit le journal que nos deux pays trouvent une nouvelle voie qui leur permettra tout à la fois de se respecter ... mais aussi d'accommoder leurs logiques commerciales respectives ... L'administration Obama a d'ailleurs clairement fait savoir que les intérêts communs entre les deux pays surpassaient les différences ... D'où le titre sans doute à la une du CHINA DAILY ce matin ... Obama sur la bonne voie. Comment en serait-il autrement ...? semble dès-lors lui répondre son confrère du journal LE TEMPS en Suisse ... Courant 2010 ... l'Empire du Milieu pourrait rafler au Japon son titre de 2ème puissance économique mondiale ... Et puis surtout la Chine est aussi devenue le premier bailleur de fonds de l'économie américaine ... en finançant sa dette abyssale ... Barack Obama ... qui s'est pompeusement présenté en «premier président américain du Pacifique» pour sa tournée Japon-Chine n'a donc pas tardé à préciser ce qu'il fallait comprendre par là ... : le voici déjà courbé devant le banquier auquel son pays a emprunté quelque 800 milliards de dollars ... Concernant le Tibet en revanche ... pas un mot ... le sujet risquerait de fâcher ses hôtes précise l'éditorialiste ... Quant à la question du climat ... non seulement les Chinois ne veulent pas freiner leur élan industriel ... mais les Etats-Unis peinent de leur côté à réduire leur gloutonnerie d'énergies fossiles ... Il y avait donc là une alliance évidente ... parfaitement cynique à sceller ... pour se donner de la marge dans d'autres dossiers plus sensibles ... comme le rapport dollar-yuan par exemple ... ou bien encore ... les reproches de protectionnisme brandis par les Chinois contre les Américains ... Et le journal helvétique de conclure ... Il s'agit ni plus ni moins en somme de «realpolitik» ... pure et dure ... Le président américain doit juste savoir qu'en procédant de la sorte ... il insulte l'Europe et de manière générale ... tous ceux qui pensent que l'idéal en matière de climat ou de droits de l'homme se juge dans les faits et non dans les discours. Dans moins d'un mois ... le Président Obama s'envolera pour Oslo afin d'y recevoir son Prix Nobel de Paix rappel pour sa part THE TIMES de Londres ... un prix faut-il le préciser ... attribué non pas pour ce qu'il a fait mais pour ce que chacun espère qu'il fera avant la fin de son mandat ... Alors certes et bien plus que n'importe lequel de ses prédécesseurs le président américain a beaucoup voyagé lors de sa première année d'exercice ... Il a livré des discours exaltants aux mondes arabes et Musulmans ... il a tendu la main à de vieux rivaux comme l'Iran ... il a même pressé le bouton "reset" pour inaugurer de nouvelles bases avec la Russie ... Et pourtant ... force est de constater qu'en terme de politique étrangère l'administration Obama reste faible ... divisée ... et confuse. Aujourd'hui ... bien malin celui qui pourrait prédire les conséquences d'une plus grande légitimation de la Chine sur la scène internationale ... écrit de son côté EL PAIS en Espagne ... Même si son avènement pourrait c'est vrai permettre d'atténuer sans doute l'unilatéralisme américain ... il constitue néanmoins un danger certains pour tous ceux qui placent encore au-dessus de tout ... le respect de la démocratie et des droits de l'homme ... A présent ... Obama voudrait rayer le mot tension du vocabulaire de ses entretiens avec la Chine ... C'est un pas risqué ... comme presque tous ceux d'ailleurs que franchit le président américain ... un pas qui restera sans doute davantage de l'ordre du désiré et du désirable ... que du respecté et du respectable. Et je laisserai une fois de plus la conclusion à Andy Wahrol ... "L'attraction la plus excitante (disait-il) se trouve entre deux opposés qui ne se rencontrent jamais".

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......