LE DIRECT

Merkel veut réformer l'Europe/ Révélations sur les attentats de Londres/Scandale autour des attentats de Madrid/ Emoi en Irlande du nord après la mort d'un jeune catholique.

5 min

Bonjour, "Voilà un discours qui était attendu: le premier du genre de la chancelière... qui a fini par dévoiler hier ses vues européennes devant le Bundestag, et cela quelques mois avant que l'Allemagne prennent la présidence de l'UE en 2007"... et il n'y a pas que sur le site du journal der Spiegel qu'il est question d'Angela Merkel... son discours qui arrive au lendemain de celui de Barrosso est relayé un peu partout dans les pages européennes de vos journaux avec ce titre qui revient.. "Merkel veut raviver la constitution européenne". "Pas seulement" rajoute Der Spiegel " car la chancelière s'est aussi prononcée en faveur du démantèlement de la bureaucratie européenne afin de rendre l'Union plus efficace et plus proche des citoyens... elle s'est dite favorable à une Europe chrétienne, manière détournée de s'opposer à l'entrée de la Turquie dans le bloc... " Alors les commentaires des voisins européens sont contrastés... " Merkel veut revoir radicalement la mission de l'union européenne" écrit le Guardian... l'UE n'est plus simplement un garant de paix en Europe... il s'agit de lui donner une mission plus actuelle... or après le double non infligé à la constitution l'année dernière et alors qu'elle se prépare à fêter ses 50 ans, l'Union est en crise... Angela Merkel considère que seule une constitution pourrait résoudre cette crise... elle a donc promis que ce serait son objectif principal l'année prochaine... et le Guardian conclut.... il faut dire qu'actuellement, elle est le seul chef d'état européen capable de mener l'Europe hors du désarroi" Moins enthousiaste la Vanguardia en Catalogne espagnole " finalement la chancelière n'a rien proposé de très concret... elle dit vouloir refondre le projet européen mais ne se contente que d'analyser la crise sans vraiment apporter de solution... parce qu'il faut attendre conclut le journaliste, attende que le pouvoir change en France et Grande Bretagne... "Seule proposition vraiment concrète renchérit le Financial Times... réduire les lois européennes et les lois allemandes de 25%... la dérégulation donc comme solution à la crise de confiance... et surtout écrit le FT... c'est une manière de se rattraper face au déficit allemand qui dépasse les 3% du PIB depuis 5 ans... l'une des priorités d'Angela Merkel explique le journal économique, est de restaurer la crédibilité européenne de l'Allemagne... Crédibilité qui d'après elle avait été émaillée par Schröder... c'est pour cette raison qu'elle a décidé de maintenir l'augmentation de la TVA en Allemagne qui va passer de 16 à 19%... de nouvelles taxes qui ne sont pas forcément nécessaire précise notre confrère aux vues de prévisions de croissances dans ce pays... il serait plus judicieux de s'attaquer aux dépenses sociales... et de conclure... le problème c'est que relever la TVA est finalement moins impopulaire qu'une politique de fond d'économie sociale" Et dans le reste des journaux britanniques il n'est pas question d'Europe ce matin... ce qui intéresse nos confrères c'est ce double rapport rendu public hier à propos des attentats du 7 juillet dernier à Londres... et dans les titres reviennent ces mots... "Erreurs, manquement, fautes, négligence" "à première vue écrit le Times, le rapport semble dire que personne ne pouvait prévoir un tel attentat... mais à y regarder de plus près on s'aperçoit que beaucoup aurait pu et dû être fait... l'erreur principale c'est que les services secrets ont préféré se bercer dans l'idée qu'une attaque suicide était improbable dans notre pays ... hors... il y avait toutes les preuves du contraire à commencer par l'affaire Richard Reid, puis les deux terroristes britanniques qui se sont fait explosés en 2003 en Israël... sans parler du développement des prêches extrémistes dans les communautés islamistes de Grande Bretagne" "... et erreurs ultime... rajoute le Guardian, lors des attentats les services de sécurité n'était pas prêts pas organisés... alors que faire maintenant? Conclut l'éditorialiste...comment une société forte et ouverte peut répondre à ce genre d'erreur fatales." " Bien sûr il ne s'agit pas de trouver un bouc émissaire" semble répondre l'Independent... mais trop de questions très concrètes restent encore sans réponses... quelle est la responsabilité exacte des services de sécurité, qui n'a pas fait son travail au sein du M15? Et surtout rajoute le journaliste, comment évaluer l'impact de la guerre en Irak qui a coûté 4 milliards de dollars au pays stigmatisant la Grande Bretagne dans le monde musulman ?... Pour le définir il faut absolument obtenir une enquête publique!" D'attentat il en est également question encore aujourd'hui dans le presse espagnole...parce qu'"hier raconte el Pais l'inspection générale des services judiciaires a ouvert une enquête après une erreur de procédure qui a débouché sur la remise en liberté d'un des 29 individus inculpés dans les attentats de Madrid... le suspect a été relâché parce qu'il a purgé deux ans de prison sans avoir été jugé et sans prolongation... c'est un désastre écrit le quotidien madrilène, et il ne faut pas minimiser cette erreur... elle est la preuve que les juges ne savent pas communiquer entre eux et que malgré des mises en gardes multiples ils n'ont pas su réagir dans l'urgence... alors que la fin de l'incarcération était imminente... maintenant le suspect ne peut plus légalement revenir en prison... mais que ça nous serve de leçon... ce genre d'erreur de fonctionnement ne doit plus se produire" et je termine rapidement par un détour en Irlande du nord ... où la mort d'un jeune garçon de 15 ans le week-end dernier fait couler beaucoup d'encre... le Belfast Telegraph nous apprend aujourd'hui que 5 adolescents seront présentés à la justice à Ballymena aujourd'hui... il sont accusés d'avoir tué le jeune homme parce qu'il était catholique ... dans cette ville de Ballymena, les rixes entre bandes sectaires rivales sont monnaie courante explique le journal... et ce meurtre a causé un grand émoi dans tout le pays... les 5 prévenus ont été houspillés par une foule en colère hier... malgré les appels de la famille de la victime au calme... l'heure est la cicatrisation a dit l'oncle du jeune homme pas à la vengeance... mais conclut l'éditorialiste du quotidien irlandais... le problème c'est que nos politiques perdus dans leurs rivalités internes ont trop tendance à ignorer la réalité de ces conflits de bandes, ces attaques et ces horreurs... et de prévenir... si rien n'est fait de concret au niveau des citoyens alors leur fameux processus de paix ne voudra plus rien dire"

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......