LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Qui ça ?

5 min

La rumeur veut qu'au matin de sa désignation comme ... premier président permanent du Conseil européen ... Herman Van Rompuy changeait les couches de sa petite fille ... Quant à Lady Ashton ... elle ne s'attendait tellement pas à être promue au poste de Haut représentant de l'UE aux affaires étrangères ... qu'elle n'avait même pas préparée de discours pour la conférence de presse d'après nomination ... Ses deux anecdotes ... reprises donc ce matin ... l'une par LA TRIBUNE DE GENEVE ... et l'autre par THE TIMES de Londres ... illustrent ... à elles seules ... le scepticisme ... pour ne pas dire ... le cynisme qui s'affiche ce matin à la une de toute la presse ... Le choix d'une Europe de plus en plus terne ... titre notamment EL MUNDO en Espagne ... L'UE s'est trouvée des dirigeants sans éclat ... sans vision ... voire même ... sans expérience ... écrit de son côté la FRANKFURTER RUNDSCHAU en Allemagne ... Un objet de consternation pour tous ceux qui voulaient donner plus de poids à l'Europe commente enfin THE FINANCIAL TIMES. On a du bien franchement rigoler dans les bars de Riga hier soir ... et se taper les mains sur les cuisses du côté des pubs de Rotterdam ... Les deux lauréats sont ... tenez-vous bien ... : Herman Van Rompuy et ... la baronne Ashton ... Les deux moitié du ticket gagnant étaient déjà quasi inconnus dans leurs pays respectifs il y a 18 mois ... écrit THE INDEPENDENT ... alors imaginez un peu à l'extérieur de leurs frontières ... La nuit dernière poursuit l'article ... les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont donc estimé qu'ils étaient les meilleurs ... en réalité les deux seuls candidats possibles pour empoigner chacune des deux nouvelles fonctions créées par le Traité de Lisbonne. On nous avait annoncé une effusion de sang sur la nappe du dîner des 27 chefs d'Etat et de gouvernement ... des négociations acharnées à vous en donner la chaire de poule ... Et bien au final rien de tout cela n'est donc arrivé écrit l'éditorialiste britannique ... A la place ... embrassades et congratulations en tout genre ... Après tout ... c'est vrai ... le belge au commande d'un gouvernement depuis moins d'un an a été promu Nouveau Président de l'Europe ... Quant à la Baronne ... laquelle n'a jamais été élue à aucune fonction ... elle devient notre Haut Représentant pour les Affaires étrangères. Vous l'aurez compris ... la presse se montre donc quasi unanime ce matin pour critiquer les choix de Bruxelles ... Chacun bien entendu y va de son portrait ... Alors du côté de la belgique c'est vrai on est assez fier de voir le premier ministre accéder ainsi aux plus hautes fonctions mais également assez déçues et perplexes quant à l'idée même de trouver un nouveau premier ministre ... Herman Van Rompuy a quitté le gouvernement pour tomber dans les bras de l'Europe écrit l'éditorialiste du journal LE SOIR ... Alors on le comprend ... c'est un homme après tout ... et c'est de force qui plus est qu'on l'avait marié à cette Belgique un peu névrosée ... jolie certes ... mais un peu casse-pieds ... charmante mais parfois hystérique ... Alors évidemment ... quand on sent qu'il y a une ouverture chez une fille sans histoire ... bien dotée ... avec une grande famille ... des promesses de voyages ... de prestige mais sans trop de responsabilité... quand on vous fait miroiter une vie d'aristocrate des Lumières ... et quand vous avez enfin la perspective de ne plus jamais devoir mettre la main dans le cambouis communautaro-institutionnel belge... Et bien vous filez ... Les hommes sont des coureurs ... on ne les changera pas ... Depuis toujours ... on connaît Van Rompuy raide comme un râteau renchérit son confrère de LA LIBRE BELGIQUE ... L'air de sortir tout droit de quelque tableau andalou dans le rôle du moine inquisiteur ... L'apparence n'est pas trompeuse ... Lui n'est pas du genre en effet à se défouler sur quelques gamines dans son palais de Sardaigne comme un vulgaire et désormais ex homologue ... C'est un vrai austère ... d'une austérité intense nourrie par la foi ... mais aussi un intellectuel ... Il en est même l'archétype ... Et puis surtout il a ce sens rare du recul ... Réputé homme de compromis ... c'est justement sa conviction d'un nécessaire équilibre des pouvoirs et sa personnalité sans aspérité apparente qui a séduit Bruxelles ... précise de son côté LE TEMPS en Suisse ... Avec en plus l'avantage poursuit le journal de venir d'un des pays fondateurs de l'Union ... d'être «un Européen indiscutable» comme le réclamait encore l'ancien président de la Commission Jacques Delors dans le FINANCIAL TIMES d'hier ... et de représenter les intérêts des petits et moyens Etats face aux «grands». La baronne ... Catherine Ashton ... elle ... est tout sauf un grand format diplomatique ... Cette spécialiste des questions d'éducation de 53 ans n'a d'expérience ni diplomatique ni à un quelconque haut poste politique d'ailleurs écrit LE SOIR ... Mais elle a été nommée par la grâce de qualités de circonstance ... Le poste devait revenir à un socialiste ... puisque celui de président doit échoir à un dirigeant de centre-droit ... Sans compter qu'elle répond au souhait qu'une femme figure dans le top des fonctions européennes ... Voilà qui fait dire au journal THE INDEPENDENT ce matin que Lady Ashton a toujours eu la chance de se retrouver au bon endroit au bon moment ... Pour le reste ... pour le reste et bien l'histoire dira si les 27 ont d'abord cherché des personnalités en phase avec le délicat équilibre des nouvelles institutions écrit LE TEMPS en Suisse ... ou bien alors ... le plus petit commun dénominateur ... autrement-dit des candidats qui ne leur feront pas trop d'ombres ... En Grande-Bretagne THE GUARDIAN est encore plus catégorique ... le message est clair écrit le journal ... Bruxelles a fait le choix d'une Europe des Nations ... et le projet d'une Europe fédérale a été remisée au placard ... La SUDDEUTSCHE ZEITUNG en Allemagne ne dit pas autre chose ... Il s'agit ici ni plus ni moins de provincialisme ... Hier soir ... les Etats membres ont fait la démonstration qu'ils refusaient simplement de regarder au-delà de l'horizon de leurs propres intérêts nationaux et de partis.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......