LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

à quoi sert le G8?

5 min

Bonjour thomas bonjour à tous à quoi sert le G8? C'est cette année encore la question que se pose toute la presse internationale ce matin... une question récurrente explique the Economist cette semaine tout simplement parce que le monde entier semble avoir perdu confiance en ses trop nombreuses institutions internationales car c'est une vraie pagaille que ces clubs remplis de gens qui bavassent sur des sujets dont ils n'ont plus aucune idée... écrit l'éditorial de l'hebdomadaire britannique ... c'est ainsi qu'aujourd'hui les représentants des 8 pays qui prétendument dirigent le monde se réunissent au Japon pour faire le point sur l'économie mondiale... What's the point... s'insurge l'article... c'est vrai quoi..... ils vont discuter de la hausse du prix du pétrole sans le principal producteur à savoir l'Arabie saoudite... ils vont se gargariser d'un dollars fort sans la Chine qui détient pourtant tellement de bons du trésor américain ...ou encore lancer des sanctions contre Mugabe sans la présence d'un seul état africain... d'ailleurs que veulent dire des discussions sur le réchauffement climatique le sida ou l'inflation sans la venue d'un seul pays en voie de développement... décidément les cigares vont être fumés mais l'ignorance restera dans l'air alors il est temps que ça change... conclut l'Economist... que les plus riches se rendent comptent qu'ils doivent ouvrir leurs institutions afin qu'au moins le monde entier puissent se laisser berner par tous ces bavardages internationaux ... au lieu de voir se créer une planète à deux vitesses car le G8 ne sert à rien c'est une affaire entendue... voilà l'idée qui revient un peu partout dans la presse une idée que défend notamment l'International Herald Tribune parce qu'à première vue il n'y a aucune raison d'espérer que les pays développés vont faire ce qu'il faut pour résoudre cette crise mondiale de la faim que les hommes ont eux même créé!... et pourtant ils savent très bien comment faire... il s'agit d'abord de reconnaitre leur propre responsabilité dans cette crise mondiale... faire marche arrière de toute urgence sur les soient disant bio carburants... arrêter les subsides agricoles qui dopent leurs économies et surtout tenir les engagements de 2005 qui visaient à augmenter de 50 milliards de dollars les aides au développement d'ici 2010.... en gros conclut l'IHT ... comme le phrase le gouverneur de la banque mondiale... il s'agirait que les pays les plus riches décident enfin d'aider les plus pauvres... la voilà l'éternelle question c'est d'ailleurs l'appel lancé par le pape et repris ce matin par toute la presse italienne car on pourrait finir par se lasser du sujet écrit la Stampa ... et oui nous sommes encore devant une nouvelle crise globale... une crise des trois F... titre le Guardian... finance fuel et faim... mais reprend la Stampa ... aujourd'hui la crise s'est aggravée de manière très inquiétante d'abord parce qu'elle touche les consommateurs du monde entier mais surtout écrit l'article italien parce qu'il semble bien que cette crise ne soit pas cyclique mais structurelle ... une crise qui risque de métamorphoser notre système économique et financier... de là la question n'est plus de se demander comment résister à la crise mais bien comment prévoir les changements qu'elle induit aussi confus soient ils... nous ne sommes donc pas devant la fin du monde conclut la Stampa mais tout simplement devant la fin d'un monde... il faut changer notre modèle économique renchérit la Libre Belgique... et d'abord il faut comprendre ou admettre que l'explosion des prix du pétrole est en passe de faire s'effondrer tout l'édifice en précipitant dans la misère des dizaine de milliers de ménages en Belgique et des centaines de millions de par le monde... alors poursuivre en serrant les dents comme semble vouloir le faire le G8 ... on ne saurait imaginer attitude plus irresponsable... plus inégalitaire... non dit la libre... ce qu'il faut voir c'est que notre économie qui s'appuyait sur le dogme de la croissance et reposait sur un oubli gros comme le monde à savoir ... pour produire des biens et des services que la manipulation publicitaire nous pousse à consommer il faut de la matière et de l'énergie... or l'homme ne pas les créer... il ne sait que les transformer et générer ce faisant des pollution... or aujourd'hui conclut l'article le pic du pétrole est là... il faut donc revoir l'économie de fond en comble... et l'assujettir à l'écologie et à la justice sociale et d'abord mettre fin à la spéculation sur les biens alimentaire... écrit la Reppubblicca en Italie... car la spéculation mondiale enterre l'équilibre de l'économie... mais reste à définir quand et comment on puni ces spéculateur oui attention de ne pas déraper prévient l'économist... car interdire la spéculation c'est saper les bases même de notre économie non ce qu'il faut avant tout écrit Lidove novinu en République tchèque c'est revoir notre dépendance au pétrole... car cette dépendance soutient indirectement le terrorisme islamiste et va à l'encontre d'une démocratie dont les bases idéologiques sont l'innovation grâce à la concurrence... mais la fin du pétrole c'est la fin de la nourriture... titre ce matin la vanguardia en Espagne et la fin de la nourriture c'est la fin de la stabilité... il s'agit donc c'est vrai de revoir notre consommation d'énergie à la baisse ... mais aussi prévient le journal espagnol de changer nos modes alimentaire supprimer la viande par exemple... revenir à l'agriculture dans tous les cas on l' a déjà dit et redit... et conclut le journal faire attention surtout aux mises en gardes apocalyptiques qui finissent par vider le sujet de son importance... car dire la fin du monde est proche c'est le meilleur moyen d'éviter de chercher des solution or c'est justement ce que le monde demande au G8 Relance et cette idée est reprise par de nombreux article de la presse internationale cécile oui car comme le titre le Times de Londres... c'est incroyable... voilà un sommet qui sert vraiment à quelque chose... en fait c'est justement parce que la crise est très sévère que les chefs du monde riche ont enfin l'occasion de se montrer utiles ou en tout cas légitimes car le monde a besoin de vrais leaders qui délivrent plus que de vaines promesses... renchérit le Telegraph ce qui veut dire qu'il faut trouver un consensus entre des intérêts nationaux divergents... rajoute le Daily Yomiouri au Japon ...la voilà la vraie mission de ce G8... permettre de voir émerger un monde où la coopération internationale serait réelle entre toutes les économies mondiales et pour le bien de l'humanité et de la planète dans on ensemble ah comme j'aimerais être assez sotte pour pouvoir le croire... titre alors l'éditorialiste d'el Pais en Espagne... comme j'ai cru à leurs promesses précédentes... comme j'ai cru que la Guerre en Irak allait servir à promouvoir la démocratie et non à récupérer les richesses pétrolières du pays... mais si j'était cette sotte là alors je serais aussi démago et aussi irresponsable que ces gens très intelligent qui nous dirigent et qui se réunissent ces jours ci au Japon... et elle termine... réveillons nous... bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......