LE DIRECT

Réouvrir les maisons closes en Europe?

5 min

Bonjour, La réouverture des maisons closes... la polémique est lancée aujourd'hui dans la presse européenne....parce que comme l'explique brièvement Libération "Londres pense avoir trouvé la solution pour protéger les prostitués... les maisons closes illégales aujourd'hui pourraient ouvrir officiellement, le gouvernement étant favorable aux mini-lieux de prostitution accueillant deux voir trois prostituées..." et el Pais précise " la prostitution n'est pas illégale en Grande Bretagne, mais une multitude de moyens disparates la pénalise en particulier lorsqu'elle a lieu à ciel ouvert... une étude récente montre que 8% des Londoniens et 5% des britanniques ont payés au moins une fois au cours des douze derniers mois pour avoir une relation sexuelle... depuis 18 mois le gouvernement étudiait la question pour savoir quelles solutions apporter... et finalement le gouvernement a fait marche arrière écrit el Pais ... l'idée émise depuis des années de créer des zones rouges de tolérance de la prostitution avec des grands établissements sous contrôle de l'état pour la pratiquer a finalement été écartée... avec l'argument suivant " cela poserait trop de problèmes de voisinage, et rien ne prouve que la décriminalisation aiderait finalement à réduire l'exploitation !... C'est donc des demi mesures qui ont été choisies" conclut le quotidien madrilène. « Des demi mesures mais qui mettent l'accent sur la répression » rajoute son confrère suisse du Temps. « Le gouvernement de Tony Blair propose de sévir contre la prostitution des rues et notamment d'axer la répression contre les clients... de ce côté là aucune nouvelle loi n'est nécessaire explique l'article puisque le Kerb crawling (littéralement traîner en bordure, conduire le long du trottoir et emmener une prostituée avec soi) le kerb crawling donc, est déjà illégal mais rarement puni... Dorénavant les clients seront surveillés au moyen de caméras, qui enregistreront les plaques d'immatriculation avant d'envoyer un courrier au propriétaire pour le menacer de poursuites... Passible d'une amende de 200 livres les hommes contactant des prostitués dans la rue pourraient également se voir retirer leur permis de conduire et même voir leurs noms publiés dans la presse! » « Et pour les 80 mille prostituées estimées s'interroge le Temps dont 5000 mineures? ... la mesure phare qui consiste à leur permettre d'exercer à plusieurs dans un appartement ne recueille pas forcément l'assentiment des associations de prostitués qui estiment que ça n'est qu'une goutte d'eau dans un plan beaucoup trop répressif! » Alors dans la presse britannique la polémique fait rage... pour résumer, l'Independant avec son goût pas toujours très sûr, publie ce dessin: on y voit Tony Blair déguisé en prostituée et accompagné de sa ministre de l'éducation elle même déguisée en dominatrice... ils alpaguent un automobiliste immatriculé " député" et lui lancent... ça te dirait un plan de réforme d'éducation stricte mon canard? et le journal rajoute... « finalement ce plan n'est que de la poudre aux yeux... bien sûr permettre enfin aux prostitués de s'organiser elles mêmes pour travailler hors de la rue est une avancée, pour leur propre sécurité... mais les mesures répressives contre les clients risquent de développer la criminalisation... et de citer une association... je ne peux pas vous donner toutes les mesures qui ont été prises à l'encontre des clients ces 20 années... mais elles ont toujours abouti au même résultat : il est de plus en plus dangereux pour les filles de travailler !.... Et surtout rajoute le journal... malgré les fonds prévus pour lancer un programme de réhabilitation des prostitués, rien n'a été pensé pour régler les problèmes de fond de la prostitution... des problèmes essentiellement sociaux!" Commentaires cinglants dans le Guardian... « C'est la plus vieille oppression du monde! Et non pas la plus vieille profession comme certains aiment à le croire parce que c'est un prétexte pour dire qu'on ne peut pas y mettre fin... Les femmes qui sont passées par là ne considèrent pas leur années de prostitution comme des années de travail... il s'agit bien plus d'abus rémunérés... Avec courage le gouvernement a enfin décidé de sortir le problème de dessous le paillasson... et de statuer.... le ministère de l'intérieur considère que c'est un phénomène indésirable.... pas question donc d'adopter des zones de tolérance comme c'est le cas à Melbourne ou Amsterdam où les taux de prostitution de rues ont augmenté.... mais la mesure adoptée ne met pas pour autant fin à l'idée complaisante que la prostitution n'est pas une profession... et l'article conclut... prenons donc exemple sur la Suède qui a déclaré que l'industrie du sexe était en marge des droits de l'homme et qui a mis en place des mesures concrètes pour aider les femmes à sortir de l'alcoolisme et de la drogue et à se protéger de leurs maquereaux... sans parler des efforts menés à l'école pour faire comprendre aux petits garçons que le corps d'une femme n'est pas un objet de consommation... dans ce domaine rajoute le Guardian notre pays a un pas de géant à accomplir ! » « Mais qu'est ce que c'est que ce plan révolutionnaire ? » s'interroge le Times ... « hourra ! Voilà des ministres qui nous présentent fièrement une nouvelle approche ferme sur la prostitution... plus de prévention... plus d'accompagnement, plus de justice, plus de répression ; mais rien de nouveau finalement... si le sujet n'était pas si grave, on aurait presque envie de rire : devant les titres de certain journaux populaires... des bordels à vos portes !... mais personne n'ignore qu'ils existent déjà... le vrai courage rajoute le journal aurait été de signer la convention du conseil de l'Europe contre le trafic des être humains... mais le gouvernement britannique ne veut pas le faire, sous prétexte que certaines immigrées pourrait prétendre à la naturalisation si elles parvenaient à montrer qu'elles sont sexuellement exploitées en Grande Bretagne... ce qui est malheureusement encore et toujours monnaie courante. »

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......