LE DIRECT

Revue de presse internationale

5 min

Par Thomas CLUZEL

La table est mise … Cette fois-ci tout semble enfin prêt pour une intervention au Mali ... Pour preuve le ministre français des Affaires étrangères a lui-même averti hier que l'usage de la force dans le nord du pays était probable ... L’heure serait donc à une veillée d’armes ... tant l’exaspération est à son comble ... Sauf sauf qu’il n’est pas si facile de choisir d’ouvrir le feu … prévient aussitôt l’éditorialiste du journal burkinabé LE PAYS ... Et c’est d'ailleurs précisément ce sur quoi tablent les groupes islamistes … soudainement ragaillardis à la veille du ramadan car pour eux les divergences de vues empêcheront pendant encore longtemps les dirigeants de s’assumer pleinement ...

La crise malienne menace toute la région et pourtant personne ne bouge ... renchérit son confrère sénégalais du journal LE POPULAIRE ... Et pour cause ... l'expérience libyenne a sans doute de quoi les refroidir quelque peu ... car c'est bien l'intervention armée en Libye et la chute de Mouammar Kadhafi qui a entrainé le retour de nombreux Touaregs armés dans la région du Sahel écrit de son côté LE SOIR de Bruxelles ... Et c’est ainsi notamment que dans le nord du pays ... un stock d'armes considérable est donc tombé aux mains des milices rebelles ... certaines en quête de reconnaissance identitaire et d'aspirations indépendantistes ... et puis d'autres partisanes de l'instauration d'une république islamique radicale …

Mais ... la Libye n’a pas encore fini de subir et de faire subir à son voisinage l’effet de l’intervention militaire étrangère que le conflit malien susciterait donc l’appétit des “va-t-en guerre” … Bruit de bottes ... c'est d'ailleurs le titre de cet éditorial à lire ce matin dans les colonnes du journal d'Alger LIBERTE ... Alors que l’ONU et l’Union Européenne soutiennent la position algérienne quant à la nécessité de trouver une solution politique au conflit malien ... la France se distingue encore une fois par son empressement à jouer au “cow-boy” dans ce qu’elle continue à considérer comme sa zone d’influence écrit le journal ... Et de préciser ... bien sûr on comprend que Paris s’inquiète des gisements d’uranium qu’elle exploite dans la région ... mais ce que l’on ne comprend pas en revanche c’est que la gauche ... nouvellement consacrée à la tête des institutions françaises veut faire comme voire pire que la droite qui a commis d’irréparables dégâts en Libye avant de s’en laver les mains ...

Reste toutefois une question : Est-il possible d'éviter de sonner le tocsin ... tout en évitant que la crise du nord Mali entraîne toute la région dans son sillage ... Et d'ailleurs poursuit l'éditorialiste du journal burkinabé LE PAYS ... est-il seulement encore possible de négocier avec la rébellion touareg ? ... Car voilà un mouvement qui sous prétexte d’une revendication identitaire ... vient en réalité de se transformer en un instrument de propagation d’un certain islamisme radical ... En clair ... la communauté internationale peut-elle se permettre aujourd’hui de discuter avec une coalition qui selon toute vraisemblance est sponsorisée par la nébuleuse terroriste Al Qaïda au Maghreb islamique ?

Car la démolition des lieux saints à Tombouctou n’est pas un accident renchérit son confrère de Bamako LE REPUBLICAIN ... Au contraire dit-il ... c’est un plan ... mieux ... un message à l’endroit de la communauté musulmane du pays et de la sous-région du Sahel ... Ce plan confirme que pour les jihadistes ... la finalité ... terrible et sectaire est d’imposer l’islam salafiste ... Et qu’on appelle cela fanatisme religieux n’a pas d’importance ... Que les actes posés en son nom provoquent un concert de réprobations et de condamnations non plus ... Non la vraie question à présent est celle-ci : Allons-nous droitement vers l’afghanisation du Mali ? ... Longtemps considéré comme un pays d’islam tolérant précise LE TEMPS en Suisse ... le Mali est en train de voir sa partie nord sombrer dans l’obscurantisme pour la première fois de sa longue histoire ... et menacée de se transformer en Afghanistan du Sahel ... Même analyse pour l'éditorialiste de L'EXPRESSION au Maroc ... Le terrorisme transnational que les Américains avaient chassé d'Afghanistan se retrouve aujourd'hui au nord du Mali ... Or voilà un argument inattaquable pour une intervention militaire étrangère dit-il ... Cela coule de source ... car les Occidentaux doivent anticiper pour leur sécurité d'abord ... quitte à déclencher une guerre régionale pour juguler ce Nouvel Afghanistan point de ralliement des jihadistes ...

Dans ces conditions où l'indéfendable le dispute à l'ubuesque ... il n'existe hélas aucune autre solution qu'une intervention militaire peut-on lire également sur le site d'information en ligne JEUNE AFRIQUE ... Et l'article de préciser encore : il faut mettre un terme à ce scénario cauchemardesque ... à cette insupportable litanie d'horreurs ... et à ces comportements veules et inhumains ...

Tout aussi catégorique ... le site marocain DEMAIN ONLINE estime lui qu'en perpétrant leur forfait ... les islamistes d'Ansar Eddine ont ajouté un chapitre supplémentaire à ce livre des ignominies écrites en lettres de sang de feu et de vomi par les ennemis de l’humanité ... Après la conquête du territoire ils en sont déjà au troisième chapitre de leur ignominie ... la séquence destruction ... après avoir mené à bien le deuxième : la chasse donnée à leurs anciens alliés... les malheureux touaregs qui battent leur coulpe d’avoir introduit le loup dans la bergerie ... Et la suite est courue d’avance écrit la journaliste... Les femmes en particulier devront en faire les frais ... entre lapidation ... interdiction d’école ... imposition de la burqa ... mariage forcé et autres persécutions ... L’expérience aura une fois de plus apporté la preuve de ce qu’on savait déjà : les Salafistes ... ces obscurantistes d’un autre âge qui prennent leurs ordres aux confins de l’Arabie tels de sombres mafieux sont les premiers pourfendeurs de l’Islam ... et son plus grand ennemi ... Ils sont aussi sa plus grande honte ... Et à ce titre conclue l'article ... ils méritent qu’on les combatte jusqu’à ce qu’ils cessent définitivement de nuire.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......