LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Laurie Fachaux 27/05

5 min

par Laurie FACHAUX. Une photo fait le tour du monde ce matin... Après DSK menotté, les mains dans le dos, encadré de policiers... voici Ratko MLADIC, parka bleu marine, casquette bleu marine elle aussi vissée sur la tête, on devine les cheveux blancs de l'homme de 69 ans, qui apparaît de dos, affaibli... il est entouré de 4 policiers, au moment où il arrive à la cour suprême de Belgrade... et alors qu'il est conduit chez le juge d'instruction...cette photographie fait la Une de l'INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE, du DAILYMAIL, entre autres.Cette photo a été prise par le gouvernement serbe... et l'éditorial du FINANCIAL TIMES salue justement le respect de la justice en SERBIE...Sur un ton un poil moralisateur, l'édito demande à l'union européenne, de "saisir l'opportunité" maintenant de modifier son attitude, car l'UE ne se serait pas couverte de gloire, dans sa réponse donnée aux guerres dans les années 90.et le quotidien américain de poursuivre son analyse, presque dythirambique à l'égard de Belgrade, avec cette comparaison :monsieur MLADIC a été arrêté en SERBIE, par les autorités serbes elles-mêmes, un sort bien différent de celui qu'a connu OUSSAMA BEN LADEN, tué au PAKISTAN par les forces américaines...une autre colonne, toujours dans le FINANCIAL TIMES, contrebalance cet entrain :"comment nous avons dîné avec MLADIC et manqué à notre devoir", c'est le titre de la chronique d'ADAM LEBOR... qui fait ici un parallèle avec le libyen MOUMAR KADHAFI : "MLADIC était notre ami, autrefois, il était courtisé, flatté... il représentait le chef de guerre le plus fréquentable des Balkans, et au moins quand on lui rendait visite, on était toujours assuré de bien dîner." L'américain the INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE nous conte l'histoire de "ce dirigeant militaire connu pour son arrogance et sa cruauté"... c'est le titre de son portrait... assorti d'une autre photo :des hommes souriant, l'un d'eux lève même les deux bras au ciel...une photo prise non pas pour illustrer la joie des SERBES après la fin de la cavale du "boucher des balkans"... non pas du tout...cette image montre le soutien apporté par les Serbes à RATKO MLADIC... pas plus tard qu'hier à BELGRADE.... avec cette légende : "les serbes sceptiques face à la demande de l'europe de l'ouest"...et le quotidien new-yorkais de rappeler que RATKO MLADIC est tout simplement un "héros" chez lui, pour une minorité tout de même..et de citer le porte-parole du parti ultranationaliste radical serbe, BORIS ALEK-SIC : "les traîtres serbes ont arrêté un héros serbe. Cette arrestation honteuse d'un général est un coup terrible porté aux intérets nationaux et à l'ETAT." ... avant de remettre dans les esprits cet autre constat, terrifiant : RATKO MLADIC responsable du plus grand génocide en Europe, après celui contre les Juifs lors de la seconde guerre mondiale...- hier, les partisans de MLADIC se sont levés comme un seul homme à travers tout le pays...à BELGRADE, mais aussi à LAZAREVO, le village où vivait, reclus, le bourreau de SREBRENICA... le GUARDIAN montre un cliché avec une adolescente... arrêtée par les policiers...à LAZAREVO... elle porte un T-shirt blanc, avec un panneau "union européenne" barré d'un trait rouge...la jeune fille semble placide, elle marche la tête haute, esquisse un léger sourire, et affirme que l'arrestation de MLADIC est le signe d'un très mauvais jour pour la SERBIE.- tollé général hier dans ce village serbe... le correspondant du GUARDIAN décrit cette scène : des hommes montés sur un tracteur criant "go home, il n'y a rien pour vous ici, pourquoi est-ce que vous êtes en train de nous provoquer ?"la police a t elle protégé MLADIC ici ? le journaliste s'interroge, et raconte qu'un officier de police lui a arraché son apapreil photo des mains, et a effacé toutes les photos des policiers surveillant la rue où vivait MLADIC."RATKO : HERO", voilà donc ce qui semble être le mot d'ordre, en tout cas, dans ce village..Car les serbes sont plus partagés sur cette question :Le COURRIER DES BALKANS rappelle ce sondage réalisé au début du mois de mai... - 51% des Serbes sont opposés à l'extradition de MLADIC à la HAYE. - dans le même temps, 53% voient le TPI pour l'ex yougoslavie comme un organisme "partial". et seulement 7% des serbes auraient dénoncé MLADIC en échange des 10 millions d'euros promis...face à cette arrestation, "personne n'est dupe" dénonce un lecteur... sur le site internet de B92... un média public serbe...ce dénommé DEMI assure que cette arrestation n'a de sens que pour les personnes stupides : "tout le monde savait où se trouvait MLADIC dans notre minuscule pays. les autorités serbes savent qu'il vivra mieux ses derniers jours à la HAYE que dans une maison de retraite ici." - personne n'est dupe... l'éditoraliste du quotidien suisse LE TEMPS, partage dans une certaine mesure cet avis, et met en avant son corollaire : le doute jeté sur la crédibilité de certain :"le succès avec lequel RATKO MLADIC a nargué le bureau du procureur pendant 16 ans a fini par jeter la suspicion sur un peu tous ceux qui voulaient l'arrêter.. OTAN comprise".sur un autre plan, cette arrestation est "un ticket d'entrée en l'Europe", un compromis qui semble acceptable pour le quotidien GéNOIS... "l'europe est un club où on régle les comptes des pages noires de son passé, où est le mal ?" fin de citation.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......