LE DIRECT

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

4 min

Par Thomas CLUZEL

C'était il y a 20 ans presque jour pour jour ... Le 8 décembre 1991 ... disparaissait l’URSS ... Quelques mois plus tôt ... la tentative d’écrasement par les chars soviétiques du “printemps” des Etats baltes avait en effet ouvert de façon sanglante la phase finale de l’éclatement ... Et pourtant ... et pourtant 20 ans plus tard ... nous y voilà revenus dans cette URSS ... peut-on lire cette semaine en une de l'hebdomadaire COURRIER INTERNATIONAL ...

Totalgie quand tu nous tient ... peut-on lire dans les colonnes du quotidien de gauche ... le bien nommé NEZAVISSIMAÏA GAZETA ... le journal indépendant ... Toute grande puissance ... dit-il incarne un fantasme de domination mondiale ... Chez les citoyens d’une ex-superpuissance peut en effet subsister une nostalgie pour une sorte de Grand Tout originel ... qui incarnerait une plénitude de l’être ... Et bien cet état d’esprit là ... c'est justement la totalgie ... un mot-valise construit à partir de totalitarisme et de nostalgie ... et qui désigne donc cet état de manque pour ce Grand Tout que représente un régime totalitaire et en l’occurrence pour le passé soviétique ...

Hier les Russes étaient donc appelés à élire un nouveau Parlement ... et même si les premiers résultats disponibles donnent c'est vrai le parti au pouvoir ... Russie unie ... en net recul par rapport au scrutin de 2007 avec moins de 50% des voix ... une douche froide écrit LE TEMPS en Suisse ... il s'agit bel et bien encore d'une victoire pour Vladimir Poutine ...

Alors pourquoi ? ... D'une part les médias indépendants ont relevé de très nombreuses fraudes électorales à travers tout le pays ... Des bourrages d’urnes ont été remarqués un peu partout ... Dans plusieurs bureaux de vote de Moscou et de Saint-Pétersbourg ... des votants se sont plaints notamment de ne pouvoir voter car il ne restait plus de bulletins à disposition ... Et puis la fraude la plus répandue consiste à préremplir les bulletins ... comme le laisse d'ailleurs entendre insidieusement la photo à la une ce matin du NEW YORK TIMES ... avec cette vieille dame à qui l'on tient la main en lui indiquant la case à cocher sur le bulletin ... Par ailleurs et même si pour le Kremlin ... il lui faut donc encore passer par l’épreuve des élections pour continuer à faire semblant d’être démocratique ... les partis d'opposition qui réclament le départ de Vladimir Poutine ont quoi qu'il en soit systématiquement été exclus du processus électoral ... En clair ... il ne s’agit pas seulement de fraude ... c’est un système de mensonge total déclare pour sa part l’écrivain et opposant Edouard Limonov exclu des élections législatives de dimanche ... Poutine dit-il règne par la violence du mensonge .... Les méthodes employées sont toujours celles du tsar : la violence politique est considérée comme normale ...

Mais alors interroge le journal suisse ... un soulèvement des Russes comparable aux révolutions arabes est-il seulement envisageable ? ... Non ... Il n’y aura pas de soulèvement ... Même si le peuple ne croit pas aux résultats du scrutin ... il encaissera le coup ... Il n’est pas encore suffisamment mûr politiquement pour défendre ses droits civiques ...

Comme un parfum de résignation ... c'est également l'avis du magazine russe KOMMERSANT VLAST ... lequel reproche au petit monde des opposants branchés de se complaire dans l’émigration intérieure ...Nous sommes tous des émigrés de l’intérieur même si ce terme nous irrite confie la journaliste ... Personnellement ... je ne lui trouve pas de connotation péjorative ... Un émigré de l’intérieur est une personne en désaccord avec ce qui se passe autour d’elle ... mais qui ne tente rien pour changer les choses ... considérant que cela est inutile ou trop risqué ... Quoique non conformiste ... ce citoyen dit-elle n’a pas le désir ... ou pas la possibilité de quitter le pays ... Si l’on s’en tient à cette définition ... la plupart de mes amis et collègues font aujourd’hui partie de cette catégorie ... Nous avons pleurniché sur nos blogs parce que Medvedev avait trahi nos espérances ... mais personne n’a eu l’idée d’éteindre son ordinateur et de sortir dans la rue ... Ou personne n’en a eu envie ... Et d'avouer ... j’ai un peu honte de moi et de ce que j’écris sur mon blog ... de ma manie de dire que tout est inutile ... de ce maudit snobisme intellectuel qui fait de moi une couarde ...

Alors bien sûr certains journaux osent encore critiquer ouvertement Poutine et son clan … Mais que représente cette presse lue par les classes moyennes intellectuelles de Moscou et de Saint-Pétersbourg interroge l’éditorialiste de l’hebdomadaire courrier international ? … Politiquement … pas grand-chose ... Tous les grands médias … les journaux populaires comme les chaînes de télévision sont entre des mains sûres ... Ainsi, les classes populaires continuent de voter Poutine parce qu’il représente la stabilité ... Une majorité de Russes pensent que Gorbatchev a “vendu” le pays … et que Eltsine a laissé s’installer un anarcho-capitalisme synonyme de crise monétaire ... Avec Poutine et Medvedev, pensent-ils … l’ordre et la loi sont revenus … et tant pis si devant cette loi tout le monde n’a pas tout à fait les mêmes droits ... Tant pis si de temps à autre des journalistes qui dérangent sont tués ou menacés ... Même si l’idéologie communiste n’est plus … même si le goulag a disparu … même si les moyens de production ne sont plus collectifs … nous y voilà revenus … comme les Beatles le chantaient déjà en 1968 … nous voilà revenus back in the USSR.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......