LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Ils sont une petite vingtaine ... agglutinés autour de la voiture à deux pas de la place Tahrir ... Certains debout ... d’autres assis par terre ... d’autres encore sur leurs mobylettes dont ils ont arrêté le moteur ... Et tous tendent l’oreille littéralement vers le poste de radio pour écouter le chef de la commission électorale ... La tension est alors à son comble écrit ce matin le correspondant du TEMPS de Genève ... «Mais qu’il en finisse ... qu’il nous dise qui est président!» implore notamment un jeune homme ... qui n’en peut plus de se ronger les ongles ... Soudain une clameur s’élève ... c’est l’explosion de joie ... les klaxons se mêlent aux youyous des femmes ... Mohamed Morsi est élu président de la République ... «Dieu soit loué! La révolution a gagné!» s’écrie aussitôt une mère de famille ... les yeux embués de larmes ... «L’Egypte est libre!» hurle-t-elle avant de tomber dans les bras de son mari ...

Hier ... l'islamiste a donc remporté l'élection présidentielle en Egypte ... titre ce matin le NEW YORK TIMES ... Et toute la nuit des dizaines de milliers de personnes ont donc célébré sur la place Tahrir la victoire du Frère musulman ... Des scènes de liesse sans précédent depuis la chute de l'ex raïs Hosni Moubarak ...

Sur sa page Facebook ... un jeune cyber militant révolutionnaire adresse ses félicitations au vainqueur ... Avant tout félicitations à Mohamed Morsi écrit-il avant d'ajouter ... et félicitations à nous tous pour la défaite du candidat de l'ancien régime ... Car Morsi dit-il n'a pas gagné en tant qu'islamiste ... ni en tant que Frère musulman ... Non il a gagné parce que des millions de gens croyant en la révolution veulent poursuivre le changement ... Or le premier tour n'avait pas permis justement de dégager ce changement ... pour des raisons de divisions à la fois politiques et idéologiques entre les candidats prorévolutionnaires ... Voilà pourquoi beaucoup de votes des révolutionnaires se sont reportés sur vous Monsieur Morsi ... Et de conclure : eux aussi doivent être associés à votre victoire.

C'est d'ailleurs là l'analyse que font nombre de journaux ce matin à l'instar du quotidien israélien HAARETZ ... La victoire des Frères Musulmans dit-il symbolise avant tout l’objectif de ceux qui ont fait la révolution ... c'est-à-dire se débarrasser du régime oppressif d’Hosni Moubarak … Le vote en faveur des islamistes est essentiellement un vote contre l’ancien régime …

Et le problème ... et bien c'est que le résultat extrêmement serré de l’élection témoigne de ce que l’Egypte reste encore extrêmement divisée … La question de savoir qui dirige l’Egypte est même loin d’être résolue commente notamment l’éditorialiste du FINANCIAL TIMES … pour qui avec deux pouvoirs rivaux au coude à coude le problème reste entier ...

Pas de réconciliation nationale en Egypte titre d'ailleurs LA NOUVELLE REPUBLIQUE ... L’Egypte a consommé la rupture de sa cohésion nationale écrit le journal d'Alger ... Elle est à présent divisée en deux ... Le mouvement des Frères musulmans longtemps combattu par le pouvoir égyptien tient là les éléments de sa revanche ... mais un grand péril va désormais peser sur la paix en Egypte ... Tout d'abord les islamistes vont légiférer fatalement en conformité avec la charia ... de sorte que la moitié qui a voté pour le représentant du système se trouvera en position permanente de rébellion ... Sans compter que les partisans du vainqueur de l’élection présidentielle vont à présent formuler trois exigences aux militaires ... La première est celle adressée à l’armée de quitter définitivement la scène politique et de rentrer dans les casernes ... La deuxième est celle d’obtenir sans condition la réhabilitation de l’Assemblée nationale dissoute par le Conseil supérieur de l’armée ... Et la troisième sera celle de passer en justice tous les fidèles à l’ancien régime ...

Et puis ... outre la question de savoir comment le nouveau président égyptien va-t-il pouvoir concilier les attentes à la fois des islamistes mais aussi des mouvements révolutionnaires qui ont contribué à son élection ... l'autre incertitude ce matin concerne cette fois-ci la marge de manœuvre dont Mohamed Morci bénéficiera ... face à un appareil d’Etat globalement contrôlé par le régime militaire ... Aucun pouvoir politique n’a réussi jusqu’à présent à s’imposer aux rouages de l’Etat égyptien prévient le quotidien du Caire AL MASRY AL YOUM ... Peu importe son pilote ... l'Etat est immuable dit-il ... Alors certes ... durant les trente années de régime Moubarak l’Etat a reculé comme jamais ... Certains secteurs sont dans un Etat de déliquescence totale ... Mais malgré cela l’Etat reste un puissant rempart contre ceux qui voudraient s’y confronter ... Et tout comme Nasser n’avait pas réussi à idéologiser l’administration héritée de la monarchie ... les Frères musulmans ne réussiront pas à lui imposer leur idéologie ...

Pire ... selon le quotidien d'Alger EL MOUDJAHID le monde arabe est loin d´être sorti de son «printemps» ... la saison la plus longue mais aussi la plus sombre de son histoire ... La région du « printemps arabe » dit-il renvoie aujourd´hui l´image affligeante d´un navire en naufrage ... Et de préciser ... il n´y a certes plus de dictature ... mais pas davantage de démocratie ... ni de stabilité politique ...

Enfin heureusement certains se montrent plus optimistes ce matin ... C'est le cas notamment de l'IRISH TIMES pour qui les Egyptiens doivent faire preuve de patience ... Leur pays va déployer son potentiel démocratique ... Ces différences et ces divisions d'ordre religieux seront au contraire les garantes de l'élan insufflé par la révolution égyptienne estime le quotidien de centre-gauche .... Après des décennies de pouvoir militaire autoritaire ... les égyptiens comprennent que les changements politiques peuvent être lents et sinueux ... avec des périodes de mutation rapide suivies de renversements déchirants ... Mais quoi qu'il en soit conclue le journal ... il est bien trop tôt dit-il pour savoir ce matin si l'une des forces a définitivement pris le pas sur l'autre.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......