LE DIRECT

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Voilà des jours … des mois et sinon même des années que l’on vous rebat chaque matin les oreilles avec la fameuse crise financière … Mais au fond ... de quoi s’agit-il ? … Et bien pour en avoir une idée plus précise le quotidien de Bruxelles LE SOIR vous propose ce matin après vous être bien savonné les dites oreilles de regarder l’eau de votre bain s’écouler en tourbillonnant dans un grand bruit rauque … Lorsque l’agitation est à son comble écrit le journal … il naît un tourbillon qui devient difficile à arrêter ... Et nous en sommes là aujourd’hui ... à fixer donc avec inquiétude le tuyau d’évacuation des liquidités mondiale … tout en appréhendant que ce gigantesque tourbillon emporte avec lui notre système financier.

Alors aujourd'hui vous le savez le bébé dont chacun se demande chaque matin s'il va finir par disparaître avec l'eau du bain ... c'est bien entendu la Grèce ... la Grèce qui mettrait en péril la zone euro ... voire l'ensemble du système financier mondial ... Et c'est ainsi donc que la plupart des journaux européens s'interrogent désormais sur la capacité du pays à rester au sein même de la zone euro ... Le tabou a finit par tomber précise notamment le journal suisse LE TEMPS ... Depuis quelques jours ... les déclarations ne viennent plus seulement des économistes mais à présent des capitales européennes elles mêmes ... Alors c'est une bonne nouvelle écrit l'éditorialiste ... en ce sens que la zone euro a finit par reconnaître la gravité de la situation ... Les deux plans de sauvetage accouchés au forceps en mai 2010 et en juillet 2011 ont fixé des exigences intenables pour Athènes ... Au point de faire dégénérer le surendettement de l’une des plus petites économies de la zone euro en une crise de la monnaie unique ... Seulement voilà admettre cette réalité c'est une chose ... reste encore bien évidemment à lui trouver un remède durable ... Et le journal d'avancer donc quatre scenarii possibles ...

Tout d'abord un nouveau plan de sauvetage européen ... En clair Athènes pourrait recevoir un 3ème volet d’aide ... Les deux précédents financés à la fois par la zone euro et le FMI n'ont pas suffit à remettre la Grèce à flot ... Le pays reste plongé dans la récession ... et le programme d’austérité en cours n’est pas porteur de croissance à court terme ... Un nouveau plan de sauvetage serait alors décidé ... Il aurait qui plus est l'avantage de calmer la volatilité des marchés ... Ce scénario est le plus probable sauf qu'à Bruxelles personne n’en veut ... y compris les partisans d’un «sursaut fédéral» européen ...

Deuxième scénario la BCE finance la dette ... Autrement-dit Bruxelles fait tourner la planche à billets ... Alors ce scénario serait peu ou prou équivalent au précédent ... En clair il s'agirait d'injecter encore plus d'argent dans une économie incurable ... Là encore une telle mesure apaiserait sans doute les marchés ... mais de façon transitoire et surtout artificielle ... L'argent seul ne résoudra pas le problème de solvabilité de la Grèce ... Sans compter que le directoire de la Banque centrale est divisé sur une telle mesure comme l'a d'ailleurs montré la démission de son chef économiste Jürgen Stark en fin de semaine dernière ...

Troisième scénario la faillite partielle de la Grèce ... Il y a quelques jours le ministre allemand de l'Economie s'est en effet prononcé pour une faillite nationale "ordonnée" de la Grèce ... Alors en quoi cela consiste-t-il interroge perplexe la SUDDEUTSCHE ZEITUNG ? ... Le nouveau ministre ne le sait pas exactement ... Autant dire qu'en prononçant ce discours tranche le quotidien allemand de centre-gauche ... il n'a rendu service ni à son pays ... ni à lui-même.

Enfin quatrième et dernier scénario : la Grèce quitte la zone euro ... Elle reprendrait donc l’usage de sa monnaie sauf que celle-ci ne tarderait pas à se déprécier face aux devises internationales. ... Alors c'est vrai Athènes pourrait en revanche pratiquer la dévaluation compétitive pour exporter ses produits et attirer des touristes ... Mais les avantages seraient rapidement annulés par une chute du pouvoir d’achat ... et une inflation galopante ... Non la sortie de la Grèce de la zone euro ... outre qu'elle n'est pas possible d'un point de vue strictement légal ne résoudra en rien le problème de la dette ... Une telle initiative aurait qui plus est des conséquences catastrophiques prévient de son côté le quotidien néerlandais TROUW : Si la Grèce sort de la zone euro dit-il ... cela n'aura pas seulement des conséquences pour le pays lui-même mais aussi pour l'Italie ... le Portugal ... l'Irlande et d'autres pays partenaires faibles de la zone euro ... Les institutions qui proposent des crédits ne voudront plus faire affaire avec eux ou demanderont une rémunération bien trop élevée ... Et cela pourrait ainsi complètement démanteler l'union monétaire ... En réalité ces discussions sur la sortie possible de la Grèce de la zone euro ne sont que des manœuvres populistes exercées par les politiques du nord de l'Europe écrit pour sa part le quotidien hellénique de centre-gauche ELEFTHEROTYPIA ... En Allemagne ... aux Pays-Bas ... en Autriche et en Finlande l'opinion publique s'exprime contre l'aide aux Etats méridionaux et notamment contre l'aide à la Grèce. … Du coup les dirigeants de ces pays ... notamment ceux en période préélectorale prennent cette tendance en considération dans leur discours ... Sauf que l'économie grecque ne représente que 2% de la zone euro et il est ridicule conclue le journal de prétendre qu'elle pourrait mettre en danger la devise commune.

Conclusion donc ce matin du journal LE SOIR ... Pour arrêter ce tourbillon ... les vagues clapotis de la main ne suffiront plus ... Il faut désormais plonger et placer un solide bouchon au fond de la baignoire ... En finances cela signifie mettre suffisamment de liquidités pour éviter que ne s'évapore la confiance des investisseurs ... Traduction ... seules une intervention massive de la BCE et la création d’euro-obligations pourront stopper ce tourbillon.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......