LE DIRECT

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

C'était une journée idéale pour une photographie de type carte postale ... Un soleil éclatant ... Un parc de Brooklyn ... Et un petit groupe de New Yorkais ... 5 personnes assises le long des rives de l'Hudson profitant des rayons chauds de la matinée pour faire bronzette ... Une journée idéale ... Sauf sauf que ce n'était pas un jour ordinaire ... Au second plan se dégage en effet un vaste incendie ... et un étrange nuage de poussière auréolant la pointe Sud de Manhattan ... là très exactement ... où les tours jumelles viennent d'être percutées par deux avions ... Nous sommes vous l'avez compris le 11 septembre 2001 ... Un contraste saisissant donc écrit le quotidien britannique THE GUARDIAN et que le photographe Thomas Hoepker n'osera pas publier d’ailleurs au lendemain des attaques ... le 12 septembre de peur de choquer le reste de ses concitoyens compte tenu des autres photographies qui circulaient à ce moment là ... photographies sur l'héroïsme des pompiers ou bien l'abondance de compassion des New Yorkais ... Et bien 10 ans plus tard précise le site d'information en ligne SLATE ... l'instant saisi ce matin là par Thomas Hoepker constitue encore et toujours la photographie la plus controversée du 11 septembre ... Alors une image reste une image .... à l'intelligibilité parfois obscure ... Elle aurait bien entendu été différente une seconde avant ... ou après ... Le journaliste du GUARDIAN lui y voit avant tout une métaphore de la rapidité de l'esprit humain à oublier ... 10 ans après cette photographie renvoie aux souvenirs qui s'estompent facilement dit-il ... Nous sommes tous ... chacun d'entre nous ... l'une de ces personnes au premier plan ... Nous sommes ceux dont les vies certes affectées mais sans être trop atteintes ont continué.

Alors à l'approche donc du dixième anniversaire de ces attentats ... la presse bien entendu regorge déjà de numéros spéciaux prévient le site du COURRIER INTERNATIONAL ... Et il faut bien admettre que les photos donc ou les dessins choisis pour illustrer tous ces dossiers exclusifs ne témoignent pas c'est vrai d'une très grande originalité ... THE NEW YORK MAGAZINE ... NEWSWEEK ... HARPER'S ... ou bien encore THE AMERICAN PROSPECT mais aussi THE ECONOMIST tous ... sans exception ont choisi d'illustrer leur couverture avec ô surprise : des avions ... des nuages ... et des tours jumelles ... parfois effondrées ou bien le plus souvent d'ailleurs encore dressées ... Or curieusement ... alors même que ces images d'avions se précipitant contre les tours sont donc absolument partout dans la presse ... et bien elles viennent de causer une importante controverse aux Etats-Unis ... Le compositeur Steve Reich dont la pochette du nouvel album reproduisait justement la scène de l'attaque de la deuxième tour a été contraint non seulement ... de changer l'illustration de son disque ... mais aussi d'en repousser la parution au 20 septembre ... D'où le titre en forme d'interrogation de cet article à lire dans les colonnes du journal suisse LE TEMPS ... Le 11 septembre tabou artistique ? ... En clair ... on a reproché au musicien de vouloir profiter d’un événement catastrophique ... et de le dramatiser à des fins commerciales ... Alors pour le compositeur ... les choses semblaient pourtant aller de soi ... Son album intitulé nine eleven comprend une pièce pour quatuor à cordes qui utilise un matériau documentaire constitué d’appels téléphoniques de détresse ... de messages ... de témoignages ... Seulement voilà l’original du cliché montrait les tours encore debout ... l’avion qui s’approche ... et un épais panache de fumée sur un fond de ciel bleu ... Or la pochette du disque montrait la même photo mais modifiée ... figurant un fond sépia crépusculaire et cuivré ... Une photographie dramatisée en quelque sorte et qui rappelle notamment l’affiche du film «Apocalypse Now» avec ses hélicoptères dans un ciel de feu et de cendres ...

Alors en réalité l'histoire musicale du 11 septembre est parsemée ainsi d'évènements et de mini polémiques en tout genre ... chansons censurées ou pochettes caviardées ... C'était déjà le cas avec l'exemplaire promo de Party Music ... un album du groupe de hip-hop The Coup : On y voyait les membres du groupe faire exploser les tours jumelles ... Une vision remplacée donc ensuite dans la version commercialisée par un verre à cocktail ... Et puis autre polémique plus récente celle-ci ... racontée sur le site d'information en ligne SLATE ... Un groupe texan est censé jouer un concert dans l'Idaho le 11 septembre prochain ... jour anniversaire des attentats ... Le nom du groupe ... ça ne s'invente pas : Explosions in the sky ... Explosions dans le ciel ... Alors la station de télé locale a demandé aux habitants de s'exprimer sur le sujet ... mais n'a apparemment trouvé personne vraiment ému par la date du concert ... Quant au manager de la salle en question interrogé lui aussi ... il évoque pour sa part une simple coïncidence ...

Alors pour terminer ... je rappellerai simplement en musique cette fois-ci une autre coïncidence fameuse elle aussi ... Le matin même du 11 septembre 2001 ... paraissait dans les bacs des disquaires français le sixième album de Noir Désir et sa promesse de grand incendie ...

MUSIQUE

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......