LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel - Revue de presse internationale 18/01/11

5 min

Par Thomas CLUZEL

Au bout de la première décennie de ce vingt et unième siècle ... on a envie de crier ... non merci ! ... Si c’est ça le nouveau siècle alors gardez-le ! ... Et vivement le vingt-deuxième ! ... On se passera bien volontiers des 90 années qui restent si elles doivent être à l’image des dix premières ... Entre terrorisme islamique ... guerres d’Irak et d’Afghanistan ... Moyen-Orient en ébullition ... financiers en déroute ... crise économique ... chômage ... Afrique incapable de décoller et dictatures sans espoir ... on a juste envie de se boucher les yeux et les oreilles ... Et le bruit du monde est tel que crier ne sert plus à rien écrit ce matin le romancier Alain Berenboom dans les colonnes du SOIR ... Alors la démocratie n’a-t-elle pas fait de progrès me direz-vous ? ... Certes on vote ... partout ... Mais avec quels résultats ? ... En Côte d’Ivoire il y a deux gouvernements légitimes ... Et en Belgique il n’y en a pas ! ... Et qui osera soutenir que la Russie est une démocratie ? ... Ou l’Egypte ? ... Pourtant les citoyens s’y rendent aux urnes et ils ont bien du mérite ! ... Et l'article de conclure ... Est-ce le réchauffement climatique qui a ainsi chauffé le crâne de tous ces fous toujours plus ivres de pouvoir ?

A peine s'est on défait d'un dictateur qu'un ex tyran réapparaît déjà à l'autre bout de la planète ... Dimanche dernier ... 25 ans après avoir quitté le pays ... c'est en effet sous les applaudissements de quelques centaines de sympathisants et de curieux massés devant l'aéroport qui a longtemps porté le nom de son père ... que Jean Claude Duvalier a fait ses premiers pas en Haïti ... peut-on lire dans les colonnes du NOUVELLISTE ... Duvalier de retour dans un pays qui a pourtant choisi la démocratie titre le journal local ... qui raconte ... Celui qui a gouverné sans partage sur l'île entre 1971 et 1986 est arrivé accompagné de sa compagne par un vol régulier de la compagnie Air France ... Un retour imprévu qui survient alors même qu'Haïti vient de marquer le premier anniversaire d'un séisme meurtrier ... et que le pays tout entier reste plongé dans une impasse politique ... trois semaines seulement avant la fin du mandat du président sortant René Préval.

Lorsqu’il est descendu de l’avion ... l’ex-dictateur a commencé par embrasser le sol ... Je suis venu pour aider le peuple haïtien ... a-t-il notamment déclaré ... Et sa femme d'ajouter ... lorsque nous avons vu les images du séisme à la télévision ça a été le déclic ... Et d'ailleurs tout au long de son exil ... 25 ans de retraite dorée dans une villa de la Côte d'Azur ... Jean-Claude Duvalier n'a jamais caché son désir de revenir en Haïti ... En 2007 ... il était même encore intervenu sur les ondes pour demander « pardon au peuple haïtien pour les erreurs commises pendant son règne ».

Alors jusqu'à présent la seule réaction officielle a été celle du Premier ministre ... lequel a déclaré que l'ancien dictateur avait « le droit » de rentrer chez lui ... Et LE NOUVELLISTE d'ailleurs de préciser ... L'article 41 de la Constitution stipule qu'aucun individu de nationalité haïtienne ne peut être déporté ou forcé de laisser le territoire national pour quelque motif que ce soit ... Nul ne peut être privé pour des motifs politiques de sa capacité juridique et de sa nationalité ... Enfin aucun Haïtien n'a besoin de visa pour laisser le pays ou pour y revenir.

Reste précise la DEUTSCHE WELLE que Jean-Claude Duvalier prend ainsi des risques en revenant à Port-au-Prince. .. Il pourrait lui être reproché les milliers de personnes exécutées durant les 25 ans de son règne ... des crimes commis pour la plupart par sa milice personnelle ... les tristement célèbres Tonton Macoutes ... Sans oublier les centaines de millions de dollars qu'ont l'accuse d'avoir détourné ... Mais ... toujours est-il qu'en dépit donc de ce lourd passé Duvalier a été accueilli de manière festive par des partisans qui pour la plupart étaient sans doute trop jeunes en réalité pour l'avoir connu commente le quotidien berlinois ... Et c'est ainsi notamment que certains sont allés jusqu'à dire qu'à l'époque du Baby Doc il y avait « de la nourriture et de la sécurité » ... Or même si ces réactions sont nullement représentatives de l'ensemble de la population poursuit l'article ... elles résument néanmoins le désarroi de ce pays.

THE GUARDIAN ne dit pas autre chose ... Si le retour de l’ancien dictateur résonne d’ores et déjà comme une insulte lancée à la face de ce pays en proie au chaos … il est vrai que depuis quelques années déjà une nostalgie perverse a vu le jour … nostalgie pour cette époque où l’ordre régnait en Haïti … Des graffiti notamment ont fait leur apparition sur les murs de Port aux Princes pour appeler au retour de Duvalier ... Et pour cause la moitié des haïtiens ont aujourd’hui moins de 21 ans et n’ont de facto aucun souvenir de la longue et sanglante dictature dont Duvalier fut le dernier représentant … Alors est-ce là l’explication de ce retour inattendu de l’ancien dictateur à l’heure précisément où le pays doit s’inventer un avenir politique ?

Une chose est sûr conclut THE LA TIMES … les haïtiens sont désespérément las aujourd’hui d’avoir à réclamer sans cesse de l’aide et en particulier celle promise par la communauté internationale … En revanche s’il est une chose que le peuple haïtien ne devrait pas avoir à réclamer c’est bien la main tendue par un ancien dictateur lequel devrait au mieux être traduit devant un tribunal … au pire disparaître avec le prochain avion au départ de Port aux Princes

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......