LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel - Revue de presse internationale 17/01/11

5 min

Par Thomas CLUZEL

Il a fui ... Honteusement ... en catimini par la petite porte de l'histoire ... Il partait vers Paris qui l'aura aveuglément soutenu jusqu'à sa chute ... et qui après coup a dit se tenir aux côtés du peuple tunisien ... Ben Ali est soudain devenu indésirable en France ... Paris l'a lâché quand il était déjà fini ... Ben Ali ... le grand «laïc» ... le «rempart» contre l'islamisme n'a finalement trouvé aucun pays d'accueil hormis ... la très islamiste Arabie Saoudite écrit ce matin LE QUOTIDIEN D'ORAN avant de s'interroger comme d'ailleurs la plupart des journaux ce matin ... Et maintenant ?

Et bien maintenant la « Révolution du Jasmin » nous ouvre la voie vers un avenir que récemment encore nous n’osions espérer ... peut-on lire en une du site d'information en ligne tunisien NAWAAT ... Mais l’enthousiasme légitime que nous apporte la fuite de notre dictateur et de ses proches ne doit pas nous aveugler prévient l'éditorialiste ... Aussi difficile que cela puisse nous paraître aujourd’hui il va nous falloir encore beaucoup de courage ... et beaucoup de patience pour ne pas perdre ce que nous avons obtenu de haute lutte.

La responsabilité est en effet la condition de la liberté ... lance de son côté son confrère de Tunis LE TEMPS ... La révolution tunisienne vient inscrire dans le débat démocratique national et peut-être même mondial la primauté du peuple qui a payé le prix fort pour recouvrer sa dignité ... précise l'éditorialiste du quotidien indépendant ... Elle rend droit de cité à des héroïsmes quotidiens et discrets qui n'étaient aucunement à l'ordre du jour dans l'imagerie archaïque que l'on se fait d'une révolution ... Leur action désencadrée a enfanté d'un printemps tunisien ... Il incombe maintenant à tous de le protéger de la violence et du chaos.

Car au soir du 14 janvier ... Tunis ne fêtait pas encore sa révolution ... précise l'envoyé spécial du quotidien libanais L'ORIENT LE JOUR ... Alors que Ben Ali survolait la Méditerranée en quête d'un asile ... des coups de feu résonnaient à Tunis ... Actes de vandalisme et scènes de pillage ... La nuit sera cauchemardesque écrit le journaliste ... Des hommes encagoulés tirent pour semer la panique ... Rapidement tout le pays est touché ... Même les villages les plus reculés sont terrorisés ... Très vite les citoyens s'organisent en comités pour défendre leurs quartiers ... Des femmes sont sur les toits ... vigies de la révolution ... Pour l'armée l'ennemi est de la pire espèce : celle qui n'a pas de visage ... Olfa qui réside dans la banlieue voisine de la capitale témoigne : « De ma vie je n'ai jamais pensé vivre un jour en Tunisie où le bruit des balles déchirerait la nuit et le jour ... où des miliciens tueraient les jeunes qui veillent chaque nuit sur leur quartier ... des miliciens dans des voitures banalisées dans des ambulances ou sur des motos ... déguisés en policiers ou même en militaires pour tromper la population ... Dans ce Tunis qui n'a pas le cœur à fêter la chute de la dictature un homme veut toutefois festoyer rapporte le journaliste ... Dans la nuit épaisse et rouge sang de l'avenue Bourguiba cet homme complètement ivre de liberté crie : « Vous ... Tunisiens exilés torturés opprimés persécuté spoliés ... respirez la liberté ... Le peuple tunisien nous a offert la liberté ... Vive le peuple tunisien. »

Seulement voilà ... le spectre du chaos plane sur la Tunisie où tout peut arriver après cette subite vacance du pouvoir estime le quotidien d'Alger LIBERTE

Et de fait précise son confrère libanais L'ORIENT LE JOUR ... pendant que le président en fuite se cherchait un asile en méditant peut-être sur la versatilité des «indéfectibles soutiens» européens ... ses collaborateurs tentaient à Tunis une manœuvre en organisant une transmission du pouvoir présidentiel au fidèle serviteur de Ben Ali depuis les années 90 ... Mohamed Ghannouchi ... Le Premier ministre a dans un premier temps lui-même annoncé qu'il assumait ce pouvoir en invoquant un «empêchement temporaire» du chef de l'Etat ... La démarche a aussitôt fait hurler les juristes et a poussé l'opposition à dénoncer une tentative du régime de voler aux Tunisiens leur révolution démocratique ... Mohamed Ghannouchi s'est endormi président mais au matin le Conseil constitutionnel a donc mis fin à la manœuvre et remis les pendules constitutionnelles à l'heure ... Le président de la Chambre des députés a «immédiatement été investi des fonctions de la Présidence de l'Etat par intérim.

"La transition démocratique" ... ou plutôt le passage vers le nouveau régime risque donc de se faire dans la douleur ... commente de son côté EL WATAN ... En l’absence d’une stratégie commune l’opposition tunisienne est face à un défi historique ... d'autant qu'à l’heure où des voix réclament déjà le jugement des «bourreaux» s’ajoute encore la crainte d’une razzia islamiste ... renchérit son confrère d'Alger LA NOUVELLE REPUBLIQUE … Le mouvement islamiste tunisien s’était montré peu bruyant depuis l’éclatement des événements et donnait l’impression de vouloir composer avec le reste de la classe politique ... Sauf que depuis la chute du «dictateur» des groupuscules plus radicaux commencent à se restructurer en comités de quartier et à investir le terrain.

Si pour les uns la «révolution des jasmins» exhale déjà le parfum entêtant de la liberté ... pour les autres elle suinte le fumet fétide de l’instabilité ... résume ce matin l'éditorialiste du journal LE TEMPS en Suisse ... Des quatre coins du monde arabe et proche-oriental ... de l’Iran à l’Egypte en passant par la Libye on a vu se multiplier ce week-end les commentaires inquiets de dirigeants arabes prophétisant le chaos en Tunisie ... Ils n’ont pas pu se taire ... et ils ont raison d’être soucieux ... Jeunesses sans perspective ... sociétés broyées par la négation systématique des droits de l’homme ... suffoquées par l’absence de liberté d’expression et écrasées par le renchérissement du coût de la vie ... : les points de similitude entre la Tunisie de Ben Ali et leur propre pays sont nombreux ... Or il existe comme viennent de le démontrer les événements tunisiens d’autres moyens que la force déployée par les troupes américaines en Irak pour envisager la démocratie dans le monde arabe ... De là à imaginer que l’hirondelle de Tunis fera le printemps démocratique arabe il y a un pas ... prévient l'éditorialiste ... que l’on aurait tort de franchir à la hâte ... Et de conclure ... Le régime a certes été renversé ... La révolution est en marche ... Elle n’est pas encore accomplie.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......