LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel - Revue de presse internationale 04/01/11

5 min

Par Thomas CLUZEL

Il y a seulement quelques jours à peine ... l'optimisme semblait encore de rigueur ... La Côte d'Ivoire pourrait être une première dans l'histoire ... une solution africaine pourrait cette fois-ci résoudre un problème africain pouvait-on lire notamment dans les colonnes du quotidien allemand DIE WELT ...

Et puis ... Et puis rien ... on peut même déjà appeler cela "failure number2" ... "Echec épisode 2" écrit ce matin le correspondant du NEW YORK TIMES ... Après une nouvelle journée passée hier à faire la navette entre Gbagbo et Ouattara ... les médiateurs africains n'ont pas réussi en effet à trouver d'issue favorable à cette crise politique potentiellement explosive ...

Alors pour être tout à fait honnête ... la plupart des journaux avait vu le vent venir ... Ainsi et avant même que la délégation des médiateurs ouest africains ne revienne à la charge ... le site d'information en ligne AFRIK.COM prévenait : une nouvelle mission pour rien ... Et pour cause ... le président sortant avait d’ores et déjà annoncé c'était vendredi dernier qu’il ne cèderait pas à la pression qualifiée par lui même de tentative de coup d’Etat ...

Le site JEUNE AFRIQUE propose d'ailleurs ce matin de revivre heure par heure le déroulé de cette journée depuis donc l'entretien c'était en début d'après-midi des trois médiateurs avec un Laurent Gbagbo je cite ... très souriant et chaleureux ... jusqu'à leur rencontre avec Ouattara ... avant de s'entretenir à nouveau avec le président sortant en vain ... Et pourtant il faut faire vite précise le site d'information puisque 9 des 15 pays que compte la Cedeao seraient prêts désormais à envoyer des troupes pour faire céder le camp Gbagbo ... La voix est d'ailleurs donnée par Guillaume Soro lui même ... le premier ministre d’Alassane Ouattara qui hier a affirmé qu’il n’y aurait pas d’autre choix que de recourir à la force ... De nombreux Ivoiriens plaident également pour une intervention étrangère .... Le site CONNECTION IVOIRIENNE.NET qui regroupe la diaspora a publié hier une lettre en ce sens ... Nous n’aimons pas l’idée de recourir à la force ... Nous ferons tout pour l’éviter mais ... dans le contexte actuel la force est le mal nécessaire dont nous avons besoin.

Car c'est vrai qu'aujourd'hui le temps presse ... Et pas uniquement d'ailleurs dans la perspective d'une éventuelle intervention militaire ... Non ... pendant que les deux rivaux politiques s’échangent des pointes et que les diplomates font des déclarations ... et bien les Ivoiriens eux mangent moins aujourd'hui prévient le site AFRIK.COM ... et ce en raison de la hausse et dans certains cas même du doublement des prix des aliments de base ...

Crise politique donc ... crise économique ... et puis ... crise diplomatique également car à la faveur de la venue donc hier des trois chefs d’Etat de la CEDEAO ... l’offre suivante a été faite au président Gbagbo d'accepter de céder le pouvoir en contrepartie d’une impunité et de compensations financières ... Et bien ... mon sang n’a fait qu’un tour écrit l'éditorialiste de SAN FINNA un hebdomadaire burkinabé ... et je me dis que décidément la crise ivoirienne est un multi-révélateur ... Révélateur tout d'abord de ce que la Justice est tombée en quenouille ... A quel titre ... au nom de quel Droit peut-on octroyer l’impunité à quelqu’un qu’on estime coupable de crimes imprescriptibles en raison de leur inhumanité ? ... Des crimes dont on a même confié la compétence à des juridictions internationales ? ... Aujourd'hui ... alors qu’ils reprochent à Laurent Gbagbo des crimes de cette catégorie ... les Etats-Unis et la France s’engagent à lui promettent l’impunité ? ... C’est à vous fracasser la tête contre un mur d’acier écrit l'éditorialiste ... Et puis autre révélateur ... on savait déjà que les colonisateurs français avaient une idée peu valorisante pour le Noir quand ils disaient « y a bon Banania » ... qu’ils se fendaient en certification sur sa bonté ... Ils ont toujours pensé : « Vous savez ces gens-là ils n’en foutent peut-être pas une rame mais ... ils ne sont pas méchants pour un sou ... Ils ne viendraient pas comme l’Arabe le sourire aux lèvres et vous planter un couteau dans le dos ! » ... Et bien 50 ans après la Colonisation ... nous sommes restés pour eux comme de grands enfants dont on pourrait endormir la vigilance par de petites gâteries ... Alors qu’un Sarkozy ait cette opinion ... rien d’étonnant au fond puisque l’homme ne s’est pas gêné pour dire que les Africains n’étaient pas suffisamment rentrés dans l’Histoire ... mais ... que cela soit aussi à présent le sentiment d’un Barack Obama ... c’est à vous mettre une balle dans la tête poursuit l'article ... Il y a là comme la manifestation d’une erreur sur la personne .... On a du mal à se convaincre que c’est cet homme ... pour lequel on aurait consenti bien des sacrifices parce qu’il apparaissait comme le messager capable de réhabiliter à jamais le Noir ... que ce soit cet homme donc qui ravale ainsi ses frères au niveau où l’ont toujours placé les Colons ... Quand il fait savoir d’un air condescendant à Laurent Gbagbo qu’il l’invite à Washington ... sous sa protection ... pour discuter avec lui des garanties qu’il entend lui accorder pour son départ ... qu’est-ce qu’il croit ? ... Que parce qu’il est Barack Obama président des USA ... il peut ainsi s’asseoir sur la dignité d’un Africain ? ... Quand il promet avec ses autres Pairs occidentaux que Gbagbo sera dispensé de la Cour pénale internationale ... et bénéficiera de compensations financières s’il accepte de quitter le pouvoir ... qu’est-ce qu’il s’imagine ? ... Que l’Africain n’est que l’être vil qui pour une corruption bien soutenue trahirait Père et Mère ? ... J’en suis malade ... conclut l'éditorialiste ... et je cherche en vain comment faire éclater ma rage parce que je sais qu’elle sera partagée par les femmes et les hommes de bien ... et surtout par les Africains qui n’ont pas encore renié la Mère-patrie.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......