LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

7 min

Par Thomas CLUZEL

Âme sensible s'abstenir ... Depuis hier ... une photo explicite postée sur l'Internet provoque une avalanche de réactions outragées en Chine ... Sur cette photo ... une jeune femme ... visiblement endormie et le visage à demi masqué par ses cheveux est allongée sur un lit d'hôpital ... le bras déplié comme pour protéger l'enfant qui repose à ses côtés ... son enfant ... un fœtus de 7 mois sanguinolent ... Selon des groupes de défenseurs de droits de l'homme ... Feng Jianmei aurait été forcée à avorter ... car elle ne pouvait payer les 40 000 yuans ... un peu moins de 5 000 euros d'amende pour infraction à la politique de l'enfant unique ... Alors aujourd'hui les autorités locales de la province du Shaanxi dans le Nord de la Chine contestent assurant que la jeune femme était consentante ... Selon ces mêmes autorités ... le couple avait déjà eu un enfant en 2007 ... et n'aurait pas demandé l'autorisation formelle avant de prévoir d'en faire un deuxième ... Seulement voilà un proche de la jeune femme ... qui a authentifié la photographie confirme que la mère comme le père souhaitaient garder leur enfant et se sont fermement opposés à l'avortement ... peut-on lire ce matin sur le blog d'information en ligne BIGBROWSER ...

Et depuis hier sur la toile on s'interroge ... Qui déposerait un bébé en sang à côté de sa mère? ... demande notamment un internaute sur le portail NETEASE ... On dit que ces choses là appartiennent au passé mais c'est faux ... cela se produit encore aujourd'hui et ce n'est pas un cas isolé ... Sur le Twitter chinois on dénonce un traitement inhumain ... Mais qu'est-ce qui ne va pas avec cette société ? interroge l'un de ses utilisateurs avant de rappeler que la politique de l'enfant unique en Chine a permis de tuer ouvertement des gens pendant des années ...

Alors durant les trois dernières décennies ... la politique de l'enfant unique aurait permis selon les démographes d'éviter 400 millions de naissances en Chine ... Or en dépit des controverses qui l'entourent ... qu'il s'agisse des cas d'avortements forcés ... mais aussi de la question du vieillissement de la population ou bien encore du déséquilibre entre les hommes et les femmes ... et bien les protagonistes de cette politique arguent qu'elle est toujours efficace et qu'elle a contribué à la croissance économique du pays ... D'où cette nuance apportée par le GLOBAL TIMES ... la politique de planning familial ne doit pas être blâmée si et seulement si elle est menée légalement ... Sauf que certains gouverneurs locaux utilisent cette politique pour soutirer de l'argent ... Et le journal de préciser que la Chine interdit l'avortement après six mois de grossesse ... Autrement dit si cette affaire se confirme ... cela signifie que les autorités locales ont clairement violé la loi et doivent être punis affirme le journal ... Ils devraient même être exécutés ajoute un internaute ...

Quoi qu'il en soit ... cette histoire est là pour nous rappeler une fois de plus qu'en Chine ... le culte de la famille a été définitivement remplacé par la fidélité au Parti ... et que la devise “Plus d’enfants plus de bonheur” a elle été bafouée par la doctrine de l’enfant unique ... Et puis l'autre enseignement bien entendu ... c'est que le principal défi des futurs dirigeants chinois est de développer l'état de droit dans un système où il est pratiquement inexistant ... C'était d'ailleurs l'objet d'une tribune publiée il y a quelques jours dans le NEW YORK TIMES ... tribune signée du dissident chinois Chen Guangcheng ... cet avocat autodidacte et aveugle dont nous vous avions beaucoup parlé après son évasion rocambolesque de sa résidence surveillée ... c'était fin avril ... Chen Guangcheng donc ... connu notamment en Chine pour avoir dénoncé les avortements et les stérilisations forcées découlant de la politique de l’enfant unique ... au point d'ailleurs d'être aujourd'hui récupéré par les organisations anti-avortement américaines qui voient dans le dissident chinois le héraut de leur cause ...

Mais le problème de la doctrine de l'enfant unique ne serait pas tant celui de la moralité liée à la question de l'avortement ... que de la corruption qui lui est rattachée ... un fléau que le pays n'aurait pas les moyens d'éradiquer ... au point qu'il faudrait même aujourd'hui composer avec les fonctionnaires corrompus ... C'est en tous les cas ce que laissait entendre récemment un éditorial du GLOBAL TIMES qui se terminait par ces mots : la population doit comprendre que la Chine n’a pas aujourd’hui les moyens d’étouffer toute forme de corruption ... Il s’agit là d’une réalité objective ... même si ... même si reconnaissait tout de même le journal ... le pays tout entier ne doit pas sombrer pour autant dans les affres de la souffrance ...

D'où cette réponse à lire ce matin dans le Courrier International ... un article publié dans le ZHONGGUO QUINGNIAN BAO l'organe de la Ligue de la jeunesse chinoise ... Affirmer en contrevenant à toute règle de bon sens ... et à l’esprit d’un Etat de droit qu’il est impossible d’éradiquer toute trace de corruption ... que la population peut la tolérer à un certain niveau ... et qu’on est obligé de vivre avec dans une certaine mesure revient en fait à dire qu’il s’agit d’un phénomène normal ... Mais est-ce vraiment le cas ? ... Si les citoyens avaient le choix ... qui tolérerait la corruption ? ... Ce genre de raisonnement fallacieux poursuit l'article ... loin de prendre en considération l’avenir de notre pays fait au contraire courir celui-ci à la catastrophe ... Alors que la corruption fait rage ... que se passera-t-il si l’on ouvre des brèches en prônant une certaine dose de tolérance ? ... Si la corruption est douloureusement ressentie par la population ... est-ce parce que vouloir des hauts fonctionnaires au service du peuple est une attente irréaliste ? ... Bien sûr que non ... Et LE JOURNAL DE LA JEUNESSE de conclure ... la souffrance qu’infligent aux citoyens les problèmes de corruption est liée à la corruption même ... Et pour supprimer cette souffrance ... et bien la seule solution est d’engager une lutte généralisée et de soumettre le pouvoir aux institutions.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......