LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Lorsque le SPD ... le principal parti d’opposition en Allemagne avait dévoilé il y a quelques semaines son affiche de campagne électorale dans le Land le plus peuplé et le plus industriel du pays … la Rhénanie Nord Westphalie et bien beaucoup s’étaient montrés disons sceptiques … Et pour cause puisqu’on y voyait ... non pas le visage de la représentante du parti … mais tenez vous bien une saucisse au curry … coupée en petits morceaux et noyée sous le ketchup et la mayonnaise … la célèbre « currywurst » l’un des symboles les plus savoureux et les plus populaires d’Allemagne … Et bien force est de constater que cette affiche aura non seulement ouvert l’appétit des électeurs … mais qu’elle les aura même fait saliver puisqu’hier … les sociaux démocrates on largement remporté le scrutin … loin … très loin même devant l'Union chrétienne-démocrate de la chancelière Angela Merkel ... Les conservateurs de la CDU n’ont en effet convaincu qu’un électeur sur quatre ... reculant de près de 10 points par rapport au dernier scrutin de 2010 ...

Alors même si c'est vrai la défaite était annoncée ... la débâcle n’en est pas moins amère pour le parti au pouvoir estime notamment LE TEMPS de Genève ... Merkel en déroute titre ce matin le TIMES de Londres ... Merkel humiliée renchérit son confrère THE INDEPENDENT ... Merkel sous pression écrit encore the IRISH TIMES ce matin ... Et tous ont peu ou prou la même analyse ... En clair les résultats d’hier sonneraient comme un défi direct à la doctrine d’austérité de la chancelière ... Las de cette politique d’austérité ils ont voulu punir Merkel commente notamment le journal d'Ottawa GLOBE AND MAIL …

Norbert Röttgen ... le ministre de l’Environnement ... candidat pour la CDU et «fils préféré de Merkel» selon la presse allemande n’a pas convaincu avec des thèmes tout droit importés de la politique fédérale ... notamment la lutte contre les déficits ... Tout au long de sa campagne Röttgen a tenu le même discours que sa patronne ... promettant de ne pas financer les promesses électorales de François Hollande en laissant filer la dette régionale ... Alors son erreur n’a pas été de reprendre ces thèmes car la Rhénanie ... l’Etat le plus peuplé d’Allemagne … avec une population supérieure à celle des Pays-Bas et une économie de la taille de celle de la Turquie est aussi l'un des Länder les plus endettés du pays ... Mais le problème ... et bien c'est que Röttgen n’a pas dit où il était possible de faire des économies ...

A présent les conséquences pour Merkel sont très claires peut-on lire notamment sur le site de la DEUTSCHE WELLE ... La campagne pour les législatives de 2013 a commencé … Or si elle veut être réélue ... et bien elle doit dès aujourd'hui songer à une stratégie … A ce titre ... et c'est sans doute la seule bonne nouvelle hier pour la chancelière ... ses partenaires de la coalition les libéraux démocrates donnés pour mort il n’y a pas si longtemps ont fait un retour en force … Et puis l'autre bonne nouvelle écrit pour sa part le journal de centre gauche ZEIT et bien c'est que la chancelière s'est débarrassée hier d'un potentiel concurrent … Röttgen qui avec cette défaite s'est décrédibilisé tout seul ... Même analyse d'ailleurs ce matin de son confrère de la SUDDEUTSCHE ZEITUNG qui titre Röttgen … futur candidat à la Chancellerie a pris sa retraite … Le journal qui ironise même en rappelant qu'il y a un an le candidat de la CDU avait publié un livre dans lequel il écrivait que le meilleur de l’Allemagne était encore à venir … Et bien ce sera sans lui tranche l’éditorialiste avant toutefois de nuancer … qu'il en va de la politique comme d’une course en montagne … autrement dit que si quelqu’un dévisse et c’était le cas hier de Röttgen … et bien sa chute peut être fatale à tous ceux qui voyagent avec lui … Merkel comprise ...

Sans compter que ce n’était pas hier la première défaite pour la CDU qui la semaine dernière déjà avait été chassée de l’Etat du Nord de l’Allemagne rappelle ce matin HE GLOBE AND MAIL … Partout en Europe dit-il ... les électeurs semblent à présent faire le choix de sanctionner les grands partis ... en témoigne d'ailleurs la très bonne performance hier du Parti des Pirates que tout le monde considérait jusqu’il y a un an comme un parti marginal … Et du coup et bien les commentateurs se demandent désormais si la chancelière ne devrait pas convoquer des élections législatives anticipées …

Mais il n'est pas certain que l'histoire lui donne raison nuance le TIMES ... Il y a 7 ans … la défaite en Rhénanie du SPD au pouvoir et donc du chancelier Gerhard Schroeder l’avait poussé à déclencher des élections anticipées qu’il avait perdu au profit justement d'Angela Merkel …

La question reste néanmoins à la une de nombreux quotidiens : Combien de temps encore ? s’interroge notamment DIE ZEIT ... S'appuyant sur l’idée que quasiment tous les chanceliers allemands ont trop tardé pour se retirer des affaires ... l'éditorialiste dresse le bilan des années Merkel .... Simple et n’ayant pas l’expérience des beaux discours ... cette protestante née en RDA a fini dit-il par séduire tous les Allemands ... surtout de l’Ouest qu’elle jugeait “gâtés ... un peu lâches et paresseux” ... Eux, de leur coté se sont “merkelisés” en vouant un véritable culte à ses prétendues faiblesses ... sa sobriété et son manque de glamour ... En 2005 Merkel pensait devoir donner un élan aux Allemands ... Aujourd’hui elle doit convaincre ses électeurs d’aider les autres ... de garder leur sang froid et ... surtout, de continuer sagement à consommer avec zèle ... Sa politique s’est donc complètement inversée ... A-t-elle donc terminé sa mission en Allemagne ... Est elle émigrée en Europe ? ... Et le journal de préciser ... il se peut que la Merkel l'allemande ait dépassé son zénith tandis que la Merkel européenne vit actuellement son point culminant ... Peut-être que l’on n’a plus besoin d’elle chez nous ... mais plutôt en Europe ... Après tout elle n’a que 57 ans ... Une femme politique d’avenir donc mais ... reste à savoir où ? ...

En fin de compte conclue la DEUTSCHE WELLE ... une seule chose est sûre ce matin ... Une fois de plus le vieil adage se vérifie : Quand la Rhénanie Nord Westphalie tousse … c’est Berlin qui finit toujours par tomber malade.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......