LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Les Français se révoltent … Les Grecs aussi … Et il était temps ... Il était temps de passer à autre chose estime ce matin le prix nobel d’économie Paul Krugman … dans un éditorial publié dans l’édition global du NEW YORK TIMES ... Depuis dimanche … la stratégie qui consiste à opter pour l'austérité a pris fin dit-il … et ceci est une bonne chose ...

Reste que la victoire de François Hollande en particulier promet de l’agitation dans l’Union Européenne prévient aussitôt le quotidien conservateur britannique TELEGRAPH ... Pire ... selon son confrère le très populaire DAILY MAIL ... avec l'élection en France d'un président socialiste dépensier ... l'Europe aurait carrément dit-il plongé dans un nouveau chaos économique ...

Alors en réalité ... ce qui inquiète ce matin encore donc nombre de journaux ... c'est essentiellement ce nouveau couple ... Merkollande comme le surnomme déjà le journal de droite espagnol LA RAZON ... La victoire de Hollande ouvre en effet une incertitude en Europe ... car la victoire du candidat socialiste vient tout simplement briser l’hégémonie du centre-droit de la dernière décennie précise son confrère d'EL MUNDO... et suscite par ailleurs des doutes quant à la cohabitation avec Angela Merkel ...

Alors c'est vrai que la chancelière ne doit pas s'attendre à autant de bises de la part de Hollande que de Sarkozy ironise dans un éditorial DIE TAGESZEITUNG ... Mais à qui la faute ? ... Après tout ... la chancelière avait commencé la première non seulement en soutenant le président sortant mais surtout en refusant de rencontrer le candidat socialiste rappelle pour sa part le FINANCIAL TIMES DEUTSCHLAND ... Et c'est encore elle qui hier ... quelques heures seulement à peine après la victoire de François Hollande a tenu à mettre les points sur les i en rappelant qu'il n'était pas question pour Berlin d'accepter en Europe des politiques de relance ...

Alors faut-il déjà en conclure que le nouveau couple franco-allemand bat de l'aile ... interroge ce matin le site d'information en ligne MYEUROP ? ... A chaque élection nationale dit-il ... la crainte est toujours la même … Le nouveau duo parviendra t-il à réussir son pas de deux ? ... Il faut dire que la relation franco-allemande en la matière est plutôt singulière ... Personnalisée à l’extrême ... c'est vrai qu'elle ressemble davantage à un mariage de raison que de cœur ... Voilà pourquoi les premières semaines d’union pourraient s’avérer compliquées ... Mais après tout ne le sont-elles pas toujours ? ... Et le site notamment de rappeler que si Nicolas Sarkozy aime aujourd’hui clamer à la télévision son amitié et même son admiration pour Angela Merkel ... et bien leur relation a été pour le moins tendue après l’arrivée du patron de l’UMP à l’Elysée ... Nicolas Sarkozy a commencé par sous-estimer Angela Merkel ... en tirant la couverture à lui ... Toujours pressé il a tenté au départ de suivre son propre agenda politique ... sans se soucier de son principal partenaire européen ... Sur le papier ... la très austère Angela Merkel n’avait donc a priori aucune raison de claquer la bise au bouillant Nicolas Sarkozy ... De même qu'avant eux ... François Mitterrand l’allié des communistes n’aurait jamais du s’entendre a priori avec le conservateur Helmut Kohl ... Et pourtant … Car pour sauvegarder leur "union sacrée" ... Paris et Berlin semblent en effet toujours prêts à bien des compromis ...

Tout d'abord ... Angela Merkel n'est pas assez naïve pour croire que François Hollande va mener la révolution ... Comme elle ... analyse la FRANKFURTER RUNDSCHAU ... il va devoir apprendre et s'adapter ... car chacun sait bien que les promesses électorales d'un candidat ne sont pas la même chose que son futur programme politique ... Et puis Merkel ne serait pas Merkel si elle n’était pas elle même capable de changer de cap ... Alliée aux sociaux-démocrates pendant son premier mandat ... elle n’a pas hésité à virer de bord en 2009 en s’unissant avec les libéraux ... Merkel se moque de l’idéologie renchérit le quotidien berlinois de gauche TAZ ... avant d'ajouter elle s’arrangeait très bien du socialiste grec Papandréou ... alors il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement avec Hollande ...

Et d'ailleurs les tensions largement mises en avant entre les conservateurs allemands et les socialistes français pendant la campagne semblent déjà s'estomper reprend le journal de Francfort ... Hier le conseiller de François Hollande a estimé que la France et l'Allemagne devaient faire un pas l'une vers l'autre pour relancer la croissance en Europe ... Nous devons maintenant sceller un pacte de croissance pour plus de compétitivité déclarait pour sa part la veille le ministre allemand des Affaires étrangères.

En fin de compte Merkollande serait même préférable à Merkozy estime pour sa part le quotidien de centre gauche SÜDDEUTSCHE ZEITUNG ... car le nouveau tandem franco allemand repose désormais sur de larges fondements ... il recouvre l'Europe libéral-conservatrice et social-démocrate ... Et en tant que grande coalition ... et bien devrait pouvoir faire en sorte que les objectifs franco-allemands soient acceptés par les autres peuples ... Passer un accord avec Hollande permettrait ainsi à la chancelière d'éviter de devenir une dirigeante isolée de l'Union Européenne ... Car l’Allemagne a besoin de relais et de partenaires pour faire passer ses messages ... A l'inverse ... François Hollande lui sait qu’il ne pourra pas contourner l’Allemagne en dirigeant une espèce de révolte des pays européens déficitaires ... Une telle confrontation se terminerait en effet inévitablement par un éclatement de l’UE ... Autrement dit ... les deux pays savent qu’ils vont se mener la vie dure dans un futur proche ... mais ils ont aussi bien conscience qu’ils vont devoir finir par accepter des compromis.

Et la SÜDDEUTSCHE ZEITUNG de conclure : s'ils y parviennent ... alors l'histoire à succès de l'Europe se poursuivra ... En revanche ... s'ils échouent la peur ... la frustration ... et la colère des citoyens porteront un populiste nationaliste à l'Elysée en 2017.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......