LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

«C'est peut-être l'acte de miséricorde le plus dévastateur de l'Histoire» … Il y a quelques semaines … dans un style inimitable … le DAILY MAIL nous racontait une histoire extraordinaire : le monde écrivait le journal britannique aurait pu ne jamais entendre parler d'Adolf Hitler … si un futur prêtre ne l'avait sauvé de la noyade à 4 ans à Passau en Allemagne … Dans un article du DONAU ZEITUNG DANUBE de 1894 … le journal relate un fait divers : un jeune garçon tombé dans les eaux glacées de la rivière a été sauvé par un certain Johann Kuehberger … Alors l'article en question ne donne pas en réalité le nom de l'enfant sauvé des eaux … mais selon THE TELEGRAPH les historiens estiment qu'il est très probable qu'il s'agisse d'Hitler …

Alors pourquoi je vous raconte cette anecdote ce matin … et bien parce qu’Hitler ou plus exactement son ouvrage ... Mein Kampf ... basé sur de fumeuses théories racistes et antisémites pourrait à son tour être sauvé des eaux de la censure cette fois-ci … Pour la première fois depuis la guerre … le livre va en effet être publié en Allemagne ... L'Etat régional de Bavière ... détenteur du patrimoine d'Hitler ... et donc des droits d'auteur du livre infâme précise le site de l'hebdomadaire DER SPIEGEL ... la Bavière donc a finalement décidé de republier le texte dans une version commentée ... et ce ... alors même que les responsables politiques avaient toujours jusqu'à présent bloqué toute réédition intégrale ou partielle ... Le cas d'ailleurs s'était encore posé il y a tout juste deux mois ... le 25 janvier dernier ... Le tribunal de Munich avait refusé à l'éditeur britannique Peter McGee ... spécialisée dans la publication d'extraits de journaux nazis ... le droit de publier des extraits de Mein Kampf ... Or McGee n'en était pas à son premier coup d'éclat puisqu'en 2009 déjà ... il avait réussit cette fois-ci à publier dans sa revue "Journaux témoins" tirée à 300 000 exemplaires des extraits de journaux nazis de l'époque ... ce qui avait d'ailleurs conduit la FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG a dénoncé une esthétisation de l'horreur ... Et finalement l'émoi suscité en Allemagne avait été tel qu'il avait même obligé la justice bavaroise à dépêcher la police pour retirer la revue des kiosques ...

D'où ce commentaire donc de la SUDDEUTSCHE ZEITUNG ... Après avoir été une vache à lait du régime nazi ... tirage estimé à 10 millions d'exemplaires jusqu'en 1945 ... Mein Kampf ... n'a causé depuis que des ennuis à la Bavière ... Sauf que cette fois-ci donc la région en a décidé autrement ... Alors pourquoi ? ... Le ministre des Finances de Bavière a précisé que la décision de republier le texte dans une version commentée avait été prise afin de "démythifier" cet ouvrage ... Nous voulons clairement montrer à quel point ce livre aux conséquences catastrophiques est absurde a-t-il notamment déclaré avant d'ajouter : L'objectif est également de rendre aussi peu attractif commercialement que possible ... toute future publication ...

Car c'est bien là en réalité que se noue toute cette affaire ... L'Etat régional de Bavière détient les droits de Mein Kampf jusqu'en 2015 précise DER SPIEGEL ... Autrement dit ... une fois passé cette date ... c'est à dire 70 ans après la mort d'Adolf Hitler ... et bien le livre tombera de facto dans le domaine public ... et il sera dès lors possible de reproduire le livre sans avoir l'assentiment de l'Etat bavarois ... Or avec la puissance aujourd'hui d'Internet ... sans compter toutes les copies piratées du livre publiées à l'étranger ... chacun peut déjà lire Mein Kampf en version intégrale sans aucun commentaire critique ... Et il est sans doute préférable en effet commente le DAILY MAIL de reprendre le contrôle sur cet ouvrage ... Voilà donc comment au final ... et bien la Bavière aura donc rétrospectivement donné raison à l'éditeur britannique Mc Gee ... lequel a toujours estimé que le tabou qui entourait ce livre ... et en particulier en Allemagne empêchait de découvrir sa médiocrité ... et plus encore empêchait toute approche objective ...

Alors bien entendu toute la question à présent est de savoir si cette republication ... même assortie de commentaires pédagogiques risque ou non d'agiter le spectre de vieux démons ? ... Selon une étude rapportée par la BBC ... 1 Allemand sur 5 éprouverait une antipathie latente à l’égard des juifs ... alors même que la croissance démographique des juifs outre-Rhin est la plus importante d’Europe ...

Alors bien évidemment les discours haineux et les idéologies prônant la violence ne sont pas anodins ... Mais il est peu probable que la censure résolve le problème estime de son côté LE TEMPS en Suisse ... Interdire Mein Kampf ou l’étalage de symboles nazis n’a pas empêché des néonazis allemands de tuer des immigrés ... Et empêcher les démagogues de se lancer dans des harangues contre le multiculturalisme ne découragera pas un autre Breivik ...

Reste poursuit son confrère du SOIR de Bruxelles ... qu'en suivant justement le procès d'Anders Breivik à Oslo ... en le voyant tendre son bras comme un SA ... on aimerait se dire que ce lâche est un fantôme sorti de nos cauchemars ... de ces terres de sang de l'Europe totalitaire des années 40 ... On aurait envie aussi de se convaincre que cet assassin de masse est un loup solitaire ... une exception barbare qui confirme la règle générale de notre civilisation et de notre humanité ... Seulement voilà ... Breivik est bien réel et surtout comme l'écrit le FOREIGN POLICY ... s'il a agi seul c'est vrai ... il n'est pas seul pour autant ... Ses obsessions flottent comme une nuée toxique sur un monde occidental volatile et désorienté ... Des bribes de ses idées circulent aujourd'hui sur les forums anonymes d'Internet ... et s'échangent dans des arrière-salles où se réunissent des militants politiques exaltés ... Or même si elles ne débouchent pas sur une rage meurtrière conclue le journal ... elles émettent un sourd et inquiétant grondement qui pourrait un jour se terminer par un cataclysme politique ... Suivez mon regard.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......