LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Devinez qui viendra dîner ce soir à la maison ? Voilà la question posée en une ce matin du journal THE INDEPENDENT ? … Le quotidien britannique qui précise aussitôt … bon c’est vrai la liste d’invités est sans doute un peu … disons éclectique … un banquier suisse eurosceptique passionné … le patron d’un fonds d’investissement chantre des valeurs chrétiennes et le dirigeant d’une compagnie pétrolière lequel a joué un rôle essentiel dans le financement des rebelles libyens … Mais tous ont au moins une chose en commun : la richesse … Alors c’était un soir de novembre … La nuit était fraîche sans doute … et les trois hommes et leurs épouses respectives ont donc poussé la porte du 10 Downing Street … Ils ont franchi les premières pièces habituellement réservées aux visiteurs avant de monter les marches jusqu’au dernier étage où les attendaient dans leurs appartements Monsieur et Madame Cameron … Une visite qui se sera tout de même soldée par une note de frais de quelques 7 millions de livres …

Vous l'aurez compris ... ce matin encore ... toute la presse britannique se délecte donc de cette affaire de trafic d'influence qui empoisonne le parti conservateur depuis dimanche dernier ... Piégé par des journalistes du SUNDAY TIMES ... Le co-trésorier du parti a été filmé en train de proposer d’influencer la politique gouvernementale contre pot-de-vin ... Il aurait en effet proposé aux dits journalistes ... lesquels se faisaient passer pour des gestionnaires de fonds étrangers ... de dîner en privé avec le premier ministre David Cameron en échange de grosses donations ... 250 000 livres ... soit quelques 300 000 euros ... Avec cette somme leur a-t-il dit ... vous serez en première division et vous verrez des choses s'ouvrir à vous ... comprenez ... vous pouvez lui retirer des informations essentielles ... Alors depuis ... le trésorier du parti en question Peter Cruddas a du démissionner ... Le gouvernement a lui lancé une "enquête au sein de son parti mais sans parvenir à étouffer le scandale ... Il faut dire que le Premier Ministre marche sur des œufs précise de son côté le site d'information en ligne MYEUROP ... lui qui avait déclaré avant son entrée en fonction en 2010 que le lobbying serait le prochain gros scandale politique .. . Hier ... Cameron a donc tenté de calmer le jeu ... en reconnaissant avoir dîné à quatre occasions à Downing Street avec des donateurs "importants" avant toutefois de préciser : aucun de ces dîners n'était destiné à lever des fonds et aucun de ces dîners n'a été payé par les contribuables ...

Alors sans doute un citoyen qui finance un parti politique s'attend-il naturellement à être invité à une réception précise de son côté le site de la BBC ... Mais c'est le niveau d'accès qui pose problème dans cette affaire ... ainsi que le secret qui entoure ces possibles réceptions ... D'où ce commentaire du journal THE INDEPENDENT ce matin ... Cameron prétend vouloir diriger le gouvernement le plus transparent et le plus ouvert du monde ... Mais la réalité est bien différente ... Les avancées les plus significatives de son gouvernement ont toutes été réalisées une fois le pistolet sur la tempe ... c'est à dire une fois le scandale éclaté ... Or si la Grande Bretagne veut continuer à pouvoir prêcher la démocratie partout dans le monde poursuit l'article et bien elle doit commencer par mettre un peu d'ordre chez elle et s'engager sur la voie de la transparence absolue ...

Cameron doit notamment commencer par réformer le financement des partis renchérit son confrère du GUARDIAN ... cesystème institutionnellement sordide ... Et le journal d'ajouter : La politique britannique a de toue évidence échoué à mettre en place un financement des partis transparent et juste qui empêche de placer les partis entre les mains des riches et d'éveiller la suspicion ... Cameron n'est certainement pas le seul responsable dans cet échec ... mais il est la personne au sommet ... Autrement dit son parti est aujourd'hui le principal bénéficiaire de ce système ...

A ce chapitre d'ailleurs son confrère THE INDEPENDENT publie ce matin un sondage dans lequel il apparait que plus de 60% des personnes interrogées considèrent actuellement le parti conservateur comme le parti des riches ... Conséquence directe probablement de l'annonce du gouvernement la semaine dernière de son intentiond'abaisser à partir de l’année prochaine de 50% à 45% le taux d’imposition des quelques 300.000 résidents britanniques les plus fortunés... Pour le quotidien libéral italien CORRIERE ... ce cadeau de Pâques fait aux riches montre le caractère fondamentalement conservateur du gouvernement et en particulier de son ministre des finances ... le jeune Osborne qui a 40 ans seulement s'impose d'ores et déjà comme le gardien aristocrate du budget britannique et l'homme fort du gouvernement.

Alors sans transition comme on dit ... la presse vous le savez présente d'ordinaire les Britanniques comme un peuple de buveurs ... Or des statistiques récentes montrent que la consommation d'alcool baisse régulièrement ... Les tendances affichées par les principaux sondages se recoupent et sont même constantes précise THE TIMES ... La dernière enquête sur le mode de vie général vient d'être publiée ce mois-ci ... Elle montre que la consommation hebdomadaire d'alcool entre 2005 et 2010 a baissé constamment pour passer de 14 à 11 verres par adulte ... Le groupe de ceux qui avouent boire de manière excessive a baissé d'un tiers. … La tendance est donc clairement à la baisse de la consommation ... Mais tout porte à croire que cette consommation pourrait repartir à la hausse pour avaler la pilule des scandales à répétition.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......