LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

« Qui est aujourd'hui le candidat de l'extrême droite ? … Marine Le Pen ... ou Nicolas Sarkozy ? » … Lors de sa prise de parole au Parlement européen hier … le belge Guy Verhofstadt … chef de file des libéraux n’a pas franchement mâché ses mots ... rapporte ce matin le quotidien de Bruxelles DE STANDAARD … Et pour cause … depuis quelques jours déjà précise l’article … la campagne de Nicolas Sarkozy est en effet de loin LE sujet dont on parle le plus à Strasbourg … et ce notamment après ses déclarations sur le besoin de réviser le traité de Schengen …

Nicolas a encore fait quelques pas de plus vers la droite Encore un peu … et il tombera directement dans les bras de Marine commente notamment le quotidien de gauche TAGESZEITUNG ... A en croire le président encore en exercice ... il y aurait donc trop d’étrangers dans le pays ... et la faute n’en incomberait pas à son gouvernement mais à la convention de Schengen ... Et bien non seulement les voisins européens apprécieront sans doute d'être ainsi accusés de laxisme analyse le journal ... mais surtout de telles déclarations dit-il ne font que vibrer le cœur plein de fierté nationale de ses partisans et n’ont pas grand-chose à voir avec les réalités politiques … D'où cette question soulevée en guise de conclusion par le quotidien de Berlin : Et maintenant ... Angela va-t-elle continuer à affirmer qu’elle soutient son Nicolas quoi qu’il advienne ? …

Alors en Bulgarie ... là le journal SEGA a lui d'ores et déjà tranché cette question ... puisqu'il a décidé de ne pas regretter Nicolas Sarkozy si ce dernier venait à ne pas être réélu ... Les Bulgares comme les Roumains n'ont d'ailleurs pas d'autres choix que de croiser les doigts pour qu'il soit battu par son adversaire socialiste écrit l'éditorialiste de Sofia ... Car sinon et bien c'est certain ... tous deux peuvent dire adieu à leur perpsective d'adhésion à l'espace Shengen ... En voulant renégocier les règles régissant l'espace de libre circulation dit-il … Sarkozy flirte bien entendu avec l'extrême droite ... Et pourquoi ? ... non seulement parce qu’il a de moins en moins de chances d'être réélu dans un mois et demi … mais aussi … mais aussi car ces propos ne seront certainement pas balayés par le vent comme les affiches électorales après l'élection … Ce que dit Sarkozy aujourd'hui est en réalité dans les têtes de bon nombre de responsables européens écrit l’éditorialiste ... Et la seule différence finalement … c’est que l'échéance électorale oblige désormais le chef de l’Etat français à dire haut et fort ce que beaucoup d'autres pensent tout bas ... Et l'article ... publié ce matin sur le site du courrier international de conclure : Chez nous une chose est sûr … personne ne regrettera la disparition politique de Sarkozy ...

Alors l'Italie elle manifestement est plus nuancée puisque selon LA STAMPA … si Sarkozy essaie de rallier aujourd’hui les électeurs de l’extrême droite ... c'est uniquement parce qu'il est stressé écrit le journal ...

Quant à la Suisse ... alors là elle remercie carrément Nicolas Sarkozy ... Merci Nicolas Sarkozy écrit l’éditorialiste du quotidien de Genève LE TEMPS avant toutefois de préciser : la droite nationaliste de chez nous ne pouvait espérer meilleur soutien pour son initiative contre l’immigration massive et contre la libre circulation des Européens que le candidat-président français ... C’est même un sérieux coup de pouce ... D'où ce titre : Nicolas Sarkozy et l'extrême droite … même combat … Le quotidien de Genève qui accuse finalement le chef de l’Etat français de cautionner les positions anti-immigration de la très populiste UDC … Les mouvements populistes dit-il ne demandent que cela : en revenir aux frontières … rétablir la préférence nationale ... réduire les flux migratoires ... Bien entendu la crise économique est passée par là … Le malaise identitaire a gagné une Europe vieillissante ... Et l’étranger … qu’il soit Maghrébin ... Polonais ... Allemand ou Turc permet du coup de décharger les frustrations … Alors … que Nicolas Sarkozy cherche à récupérer une partie de l’électorat du Front national c’est un élément de la campagne française ... Mais on voit bien dans l’actuelle macération identitaire que son initiative risque de faire céder toutes les dernières digues contre le populisme en Europe ...

Vous l'aurez compris ... Nicolas Sarkozy n'est pas franchement épargné cette semaine par la presse européenne … Alors rien de très étonnant à cela dans la mesure où il a déjà été sacré président le moins populaire dans les pays européens ... Mais le chef de l'Etat français ne fait apparemment pas non plus l'unanimité outre-Atlantique ... La semaine dernière … le magazine américain TIMES l'avait étrillé … fustigeant les tentatives du candidat UMP de flatter l'extrême-droite … Et puis hier matin … last but not least …le très sérieux quotidien économique américain WALL STREET JOURNAL a décidé de consacrer un éditorial à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy … édito intitulé : Nicolas Le Pen … Un titre choc pour le journal conservateur qui fustige la rhétorique anti-immigrants de Nicolas Sarkozy ainsi que sa volonté de remettre en cause Schengen … C’est une pensée hideuse peut-on lire dans les colonnes du journal …et ce non seulement en raison des sales sentiments sur lesquels elle repos … mais aussi en tant que cas d'école d'analphabétisme économique … Et l’article de préciser … seule l'immigration peut en effet maintenirune population active assez nombreuse pour supporter la charge grandissante de la dépendance et des retraites Même en France conclue le journal … on se montre rarement plus cynique que cela.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......