LE DIRECT

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

C’est une île ... Une île divisée en deux … avec au sud une République membre de l'Union européenne ... et au Nord une autre République celle-ci pas même reconnue au niveau international … Sans oublier les enclaves britanniques où l’armée occupe ce qu'il reste du temps des colonies ... Et ce n'est pas tout puisqu’il s’agit aussi d’un petit paradis fiscal avec à sa tête … ça ne s’invente pas un président communiste … Alors bien sûr … présenté comme cela on se dit que le nouveau rôle confié à Chypre dimanche dernier sera des plus difficiles à jouer … Mais ainsi va la vie au sein de l’Union Européenne où rien donc ne vient briser le long et paisible cours des présidences tournantes … Tous les 6 mois rappelle le site d’information en ligne SLATE … un Etat membre passe le relais à un autre ... Et dimanche dernier Chypre a donc pris la tête de l’Europe …

A ce titre ... l'une des tâches principales de l'île sera notamment d'empêcher la dissolution de la zone euro ... à laquelle appartient également l'Etat insulaire … Ce qui ne sera pas tâche facile puisque le pays se trouve lui même au bord de la faillite ... Chypre est en effet le cinquième Etat membre de l'UE à solliciter des aides financières pour sauver ses banques moribondes ... Et voilà comment écrit le quotidien de Budapest MAGYAR NEMZET ... nous nous retrouvons dans une situation où un pays membre en quasi faillite prend les rênes de l'Europe ... alors même qu'il incarne à lui seul la situation désastreuse de l'UE ce qui illustre bien évidemment de manière tout à fait ironique mais aussi ô combien frappante l'état général de l'Union ...

Alors ce n'est pas parce qu'un petit pays en difficulté est aux commandes ... que l'Union européenne est entre de mauvaises mains ... Et d'ailleurs renchérit le quotidien chypriote ... O PHILE LEFTHEROS pour présider l'UE ... ni l’expérience ni la taille du pays ne sont un obstacle ... Non il suffit dit-il que nous gérions les problèmes avec sérieux et surtout ... que nous ne perdions pas de vue les problématiques européennes ... Car si nous exerçons la présidence en gardant un regard sur la politique intérieure ... comprenez les menaces et les insinuations turques alors ce sera un échec fatal ... C'est d'ailleurs la seule issue écrit encore le journal de Nicosie avant d'ajouter : la République de Chypre ouvre ses ailes pour un court et très important voyage ... et elle peut aller très haut ...

Plus haut même encore si l'on en croit une politologue américaine sur le site PROJET SYNDICATE ... et pour qui l'Europe devrait profiter de l'occasion de cette présidence tournante pour définir un nouveau grand projet méditerranéen ... Et de préciser : c'est avec Homère que pratiquement tous les lecteurs occidentaux ont fait connaissance avec le monde méditerranéen : ses îles ... ses rivages et ses peuples unis par la diplomatie ... le commerce et les mariages ... Et bien la méditerranée pourrait devenir une fois de plus l'un des piliers de ce monde ... Et cette vision n'est pas une douce utopie ... Non les réserves de gaz naturel de la Méditerranée de l'Est sont estimées à plus de 1000 milliards de m3 ... suffisamment pour répondre à la demande mondiale pendant un an ... Il y a également du gaz et d'importants gisements de pétrole au large des côtes grecques dans la mer Egée et la mer Ionienne ... suffisamment pour transformer du tout au tout la situation financière de la Grèce ... et de toute la région ...

Seulement voilà comme toujours le problème est politique ... Car tous les pays de la région sont en conflit ... Pour ne prendre que l'exemple de Chypre ... les Turcs n'ont de relations qu'avec la République de Chypre du Nord qu'ils sont seuls à reconnaître ... et ils tiennent un discours menaçant sur les forages entrepris par Israël en collaboration avec le gouvernement de la République de Chypre du Sud protégé par la Grèce ... Autrement dit les richesses les emplois et le développement dont pourraient bénéficier tous les pays de la région leur échappent ... car chacun en refuse l'accès à ses ennemis ... tout en exigeant pour lui la part qu'il estime lui revenir ...

Et bien peut-être le temps serait-il venu écrit toujours la politologue américaine de se rappeler qu'il y a 60 ans ... en juillet 1952 était signé à Paris le traité établissant la Communauté européenne du charbon et de l'acier ... notamment entre la France et l'Allemagne ... alors même que durant les 70 ans qui avaient précédé la France et l'Allemagne se sont combattues au cours de trois guerres dévastatrices ... les deux dernières ruinant les économies du continent européen et décimant sa population ... Or la haine et la suspicion franco-allemande poursuit l'article étaient au moins aussi fortes et aussi enracinées que celle qui existe aujourd'hui entre les pays de la Méditerranée de l'Est ...

L'Union Européenne est certes aujourd'hui sur la corde raide ... mais il suffirait que les dirigeants européens prennent quelques mesures pour amorcer une diplomatie audacieuse ... Si le Parlement et le Conseil européen décidaient par exemple que les mesures concernant les relations commerciales directes entre l'UE et Chypre du Nord se prennent à la majorité qualifiée ... plutôt que par consensus soumises par conséquent au veto de Chypre ... alors l'UE pourrait avoir des relations commerciales avec la République de Chypre du Nord ... et la Turquie pourrait faire de même avec Chypre ... Ces mesures pourraient conduire à un partenariat énergétique entre la Turquie ... Chypre ... et la Grèce ... et ouvrir la voie à une réconciliation entre la Turquie et Israël ...

Et l'article de PROJECT SYNDICATE de conclure : à la sortie de la guerre le plan Schumann a insufflé espoir à des peuples européens miséreux ... quelque chose dont la Grèce et Chypre pour ne pas mentionner le Moyen-Orient et les pays d'Afrique du Nord ont désespérément besoin ... Les dirigeants européens ne surmonteront pas cette crise en exigeant de leurs citoyens une austérité qui n'a rien pour soulever l'enthousiasme ... Ils doivent prendre des mesures concrètes pour dessiner la vision d'une Union européenne revigorée et porteuse d'espoir.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......