LE DIRECT

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Des choses ... De l'or ... Des salauds ... Des histoires ... Des paroles ... Des légendes ... Voici quelques uns des mots qui défilaient il y a deux ans déjà sur la bande annonce du dernier film réalisé par Jean Luc Godard ... "Film Socialisme" ... Alors si j'ai choisi ce matin de vous parler de l'artiste ... le vrai ... exaspérant et ambitieux à la fois et bien ... c'est parce que les premières scènes du film avaient pour décor un certain Costa Concordia ... du nom de ce bateau de luxe au cœur de la polémique depuis son naufrage vendredi dernier au large de la Toscane et qui a coûté la vie à au moins 6 passagers ... Or quiconque a pris la peine un jour d’entrer dans une salle de cinéma ... pour y regarder donc le dernier chef d’œuvre excentrique du réalisateur acariâtre savait déjà ... sans doute … au fond de lui … que le Costa Concordia courait ou plutôt ... voguait au devant de graves ennuis peut-on lire dans les colonnes du quotidien britannique THE GUARDIAN … Le paquebot qui sert de décor au premier mouvement du film y est en effet dépeint ... comme une métaphore de ce capitalisme implacable … indifférent aux eaux agitées qu’il traverse … Il est ce vide décadent … où des touristes nonchalants ont choisi de dériver dans des intérieurs chics … Et dans cette méditation volontairement obscure sur la nature de la mondialisation conclue l'article … et bien Jean Luc Godard nous avait prévenu déjà bien avant la catastrophe ... que le monde était par avance condamné ...

Et les titres d'ailleurs de la presse italienne ces derniers jours ... au sujet de la catastrophe auraient pu tout aussi bien servir de titre au film : "Concordia une nuit d'erreurs et de mensonges" selon le journal de centre gauche LA REPUBLICCA ... "Croisière de la mort : la honte mondiale" écrit de son côté le quotidien de droite IL GIORNALE ... Ou bien encore "Les côtés obscurs du Concordia" à la une cette fois-ci du journal communiste L'UNITA ... Son confrère d'IL MANIFESTO va lui même encore plus loin ... et au plus près du Film Socialisme avec ce dessin qui fait se télescoper deux sujets sombres de l'actualité : le naufrage du Concordia et la dégradation des pays de la zone euros avec à la place du couple Di Caprio - Kate Winslet ... le tandem Mario Monti - Angela Merkel ...

Et comment ne pas voir encore dans l'appel lancé par le journal de Madrid EL PAIS ... à des capitaines de croisière compétents une métaphore de la crise européenne ... Les dimensions de ces immenses paquebots en font de véritables villes qui doivent être dirigées par une autorité compétente écrit le quotidien ... un marin aguerri qui soit en mesure de respecter à la lettre les règles de la mer ... et capable entre autres de protéger ses passagers et d'organiser leur évacuation en cas d'accident …

Trouver un capitaine compétent ... c'est justement la question soulevée par le FINANCIAL TIMES ... Nous en sommes désormais au point ... où pour sortir efficacement de la crise écrit le quotidien britannique ... il faudrait une autorité fiscale centralisée et puissante ... dotée du pouvoir de fiscaliser et d’allouer des ressources dans toute la zone euro ... Ce qui bien sûr n’arrivera pas ... Telle est l’ultime implication de la dégradation des notes de la semaine dernière ... Nous n’en sommes plus au stade où un bricolage technique pourrait encore fonctionner ... Non ... la boîte à outils à présent est vide ... car avec la crise économique conclue le FINANCIAL TIMES ... nous assistons aujourd'hui au naufrage de l’idéologie de l’économie de marché triomphante ...

Or tandis que les vieilles certitudes sur la marche en avant des marchés s’effondrent ... aucune nouvelle théorie n’a pu imposer son “hégémonie” idéologique ... Car aujourd'hui seule nous intéresse la recherche des coupables ... Ce matin encore toute la presse italienne accuse le commandant du paquebot d'être le principal responsable du naufrage alors même qu'un danger beaucoup plus grand déjà guète les côtes italiennes ... Hier le ministère de l’Environnement a reconnu que le gasoil contenu dans les cuves du Costa Concordia ... échoué aux bords d'une réserve naturelle pourrait provoquer un véritable désastre écologique ...

Seulement voilà il en est aujourd'hui de la catastrophe du Concordia comme de la crise européenne ... La recherche coûte que coûte du bouc émissaire ... Au cours des trois années passées ... quasiment tous les politiques européens importants se sont laissés guider par deux principes écrivait il y a quelques jours l'édition dominicale du quotidien DIE WELT : WELT AM SONNTAG ... Premièrement en demander le moins possible aux électeurs et inévitablement dissimuler aussi longtemps que possible les prochaines exigences ... Et deuxièmement se défausser de toute responsabilité pour les problèmes en incriminant au choix les banques ... les spéculateurs ... les agences de notation ... les Américains ... ou bien tous en même temps.

Et pourtant le temps n'est plus à la recherche des coupables ... Avec le naufrage de la zone euro l'axe Paris Berlin s'est brisé ... Aujourd'hui ... on ne peut plus espérer rien de bon d’un Sarkozy désespéré et d’une Merkel terrorisée sur son île ... qui coule sous le poids de l’épargne des Européens n’ayant nulle part où aller conclue le journal lisboète DIARIO DE NOTICIAS ... A présent il y a urgence ... car l’Europe pourrait encore avoir un avenir .... Le fédéralisme avec la prospérité ... L’union politique avec la confiance ... Au contraire ... elle est proche de l’implosion ... de la pauvreté et de la guerre ... L’ennemi ce ne sont plus les marchés ... C’est la stupidité politique.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......