LE DIRECT

Revue de presse internationale de Thomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Son nom ne nous vous dit probablement pas grand chose ... et pour cause puisque ses tâches se limitent aujourd'hui à accréditer les diplomates étrangers ... parapher les lois et ... promulguer l'état de guerre en cas d'attaque du pays ... ce qui a priori n'arrive fort heureusement pas tous les jours ... Un job plutôt relax donc sans compter le salaire disons confortable qui va avec ... 200 000 euros annuel pour mener un vie de pacha dans un château à Berlin ... Son nom : Christian Wulff ... Fonction : président de la République fédérale allemande ... un rôle essentiellement honorifique donc ... avec pour principale mission de servir de caution morale pour toute la nation ... Or voilà que depuis quelques jours les Allemands découvrent que leur monsieur propre n'est pas aussi éclatant qu'ils pouvaient le penser écrit le site d'information MY EUROP ... Pas moins de trois affaires en effet viennent successivement d'entacher sa réputation ...

Le 12 décembre dernier ... le principal quotidien populaire du pays ... BILD ... le plus puissant quotidien européen avec ses 12 millions de lecteurs prévient le président qu'il va publier des révélations sur un prêt très avantageux qu'il aurait obtenu auprès d'un couple de riches entrepreneurs ... Aussitôt ... Wulff décide alors d'appeler l'actionnaire majoritaire du groupe d'édition ... ainsi que le président du directoire pour faire stopper la publication de l'article ... Et après avoir essuyé des refus il laisse un message véhément sur le portable du rédacteur en chef ... en le menaçant de poursuites judiciaires si son journal lui déclare la guerre ... Alors conscient tout de même d'avoir franchi la ligne blanche sur la liberté de le presse ... dont il est censé par ailleurs être le garant ... le président finit par présenter des excuses pour le contenu de son message et le ton employé ... Et la rédaction du journal renonce alors à évoquer l'incident ...

Sauf que lundi dernier ... le quotidien de Munich SUDDEUTSCHE ZEITUNG a lui décidé de révéler l'affaire ... Et depuis deux autres journaux déjà ... WELT AM SONNTAG ... et DIE WELT ont admis à leur tour avoir subi des pressions de la part du président ... Wulff aurait même convoqué un journaliste en juin dernier à sa résidence officielle pour empêcher la publication d'articles ...

Alors pour la presse allemande ... cette affaire témoigne de l'incapacité de Wulff à se mettre à la hauteur de son rôle de conscience morale du pays ... Il a négligé la liberté de la presse ... et n'a donc pas été à la hauteur de sa fonction ... Cette fonction est manifestement trop élevée pour lui estime notamment le quotidien de centre-gauche SUDDEUTSCHE ZEITUNG ... qui rappelle que dans son discours de contrition prononcé juste avant Noël ... Wulff avait pourtant célébré le bien supérieur de la liberté de la presse ... Or un individu qui loue la liberté de la presse ... mais ne la respecte pas est un mauvais président écrit encore le journal ... Il n'a d'ailleurs jamais été un grand président ... renchérit de son côté le quotidien économique HANDELSBLATT qui parle de président rétréci ... Autre commentaire là encore attéré sur le mélange de naïveté et d'aplomb du président ... Le journal HAMBURGER ABENDBLATT écrit : c'est déjà effarant qu'un chef d'Etat essaye d'intervenir auprès d'un rédacteur en chef pour empêcher un article défavorable de paraître ... Que pour ce faire ... il mette dans la balance des menaces de poursuites judiciaires est encore plus absurde ... Et qu'il le fasse sur un répondeur est décidément d'une naïveté surprenante ...

Sans compter que depuis la mi décembre donc ... Christian Wulff est mis en cause pour avoir bénéficié d'un prêt immobilier avantageux ... C'était là d'ailleurs l'objet de son coup de fil courroucé à BILD pour empêcher donc le journal de publier l'affaire ... Alors de quoi s'agit-il ?... Wulff et son épouse ont emprunté 500 000 euros à la femme d'un chef d'entreprise afin d'acquérir une maison ... lequel entrepreneur lui a également payé des vacances ... Mais passons ... Le véritable problème en réalité auquel doit faire face le président allemand est qu’il a menti sur l’existence même de cette transaction devant des élus du peuple ... Face au Parlement régional de Basse-Saxe ... un Etat qu’il présidait à l’époque Wulff a en effet juré ... c'était en février dernier qu’il n’entretenait aucune relation d’affaires avec l’entrepreneur en question alors que l’épouse de ce dernier venait à peine de lui prêter un demi-million d’euros ... Or cette sale affaire semble avoir ouvert depuis une véritable boîte de Pandore sur les agissements financiers de cet homme supposé être la caution morale de la République fédérale ...

Outre les conditions privilégiées de crédit pour la construction de sa maison ... de nouvelles spéculations ont en effet été publiées par le magazine hebdomadaire DER SPIEGEL ... sur les rapports qu'entretenaient Wulff et la banque cette fois-ci qui lui a accordé ce crédit ... Ce crédit de 500.000 euros à un taux d'intérêt de moins de 2% aurait été accordé ... en remerciement de son rôle dans le sauvetage financier de la célèbre marque de voitures Porsche ... dont la banque était le principal financier ...

Enfin on pourrait encore ajouter à cela une dernière affaire mettant en cause le président décidément friand de petits cadeaux ... Un surclassement gratuit de la classe économique à la classe affaire par la compagnie Air Berlin pour des vacances avec son épouse ... Toutes ces affaires commencent donc à créer un véritable sentiment de malaise Outre Rhin ... Car après tout c'est vrai ... individuellement ... ces faits pourraient passer pour des maladresses sauf que leur accumulation finit par dessiner un tout inquiétant ... et petit à petit impossible à assumer écrit le FINANCIAL TIMES DEUTSCHLAND ... La crédibilité de Wulff est atteinte à travers tous ces faux-pas ... et un homme qui traîne tout cela derrière lui conclue le journal ne peut plus rester président ...

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......