LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Revue de presse internationale deThomas Cluzel

5 min

Par Thomas CLUZEL

Vous connaissez un immigré en situation irrégulière ? … Abus de sécurité sociale … travail au noir … ou peut-être criminalité ? ... Et bien .. n'hésitez plus … dénoncez le … Voilà en tous cas ce que propose depuis hier le site mis en ligne par le Vlamms Belang en Belgique … Les nationalistes flamands … lesquels plaident pour l'indépendance de leur région du reste du royaume encouragent en effet depuis hier leurs concitoyens à aider les autorités à débusquer les sans-papiers ... grâce à un formulaire de délation simplifié précise ce matin le site d’information en ligne MY EUROP ... En quelques clics votre dénonciation est enregistrée … et transmise ensuite directement à la police pour qu'elle puisse agir ... Alors pour justifier la mise en place d’un tel site … le député flamand … figure de proue du Vlamms Belang Filip Dewinter écrit : L'illégalité est tolérée et même encouragée dans notre pays … Procédures de régularisation … avantages sociaux … assistance juridique ... Les immigrants illégaux dit-il sont aujourd’hui choyés et gâtés ... et très peu ... trop peu sont rapatriés vers leur pays d'origine ...

Alors côté réaction ... les militants contre le racisme bien entendu n'ont pas tardé à comparer cette initiative aux techniques employées par les nazis ou la Stasi rappelle LE SOIR de Bruxelles ... En revanche la Commission européenne elle s'est montrée plutôt discrète ... Un porte-parole a simplement souligné que d'un point de vue général c'est vrai ... ce site ne correspondent pas aux valeurs défendues par l'UE ... avant de préciser que les citoyens qui jugent l'initiative discriminatoire pourront s'ils se souhaitent se tourner vers les tribunaux nationaux ... manière de botter en touche ou plus exactement de rappeler que la Commission ne détient pas en réalité la compétence pour lutter contre ce genre d'initiatives ... car si l'UE dispose bien d'une législation contre le racisme ... la xénophobie et l'incitation à la haine en revanche ... il revient aux Etats membres de lutter dans la pratique contre ce genre de phénomènes ...

Et le phénomène en l'occurrence n'est pas nouveau puisqu'il y a tout juste deux mois aux Pays-Bas ... le Parti pour la liberté ... le PVV ... parti d'extrême droite dirigé par Geert Wilders avait déjà lancé un site similaire pour demander à la population de rapporter toutes les "nuisances" ... c'est le terme employé ... toutes les nuisances donc liées à la présence de travailleurs immigrés ... comprenez les ressortissants d'Europe centrale et Orientale à ne pas confondre donc avec les "terroristes de rues" ... c'est à dire les arabes puisque c'est ainsi que Geert Wilders avaient qualifié les jeunes Marocains qui selon lui menaçaient la ville de Helmond ... Alors la page web accompagnée de coupures de presse dénonçant les Européens de l’Est comme "toujours plus criminels" décrit leur entrée aux Pays-Bas depuis 2007 comme une invasion ... "une immigration massive qui engendre de nombreux problèmes : incommodité ... saleté ... pression sur le marché du travail et problèmes d'intégration et de logement" ... Etes-vous incommodés ? Ou avez-vous perdu votre emploi au profit d’un Polonais ... d’un Bulgare ou d’un Roumain ? Nous voudrions l’entendre ... peut-on lire toujours sur le site ... Et puis un lien en bas de page vous renvoie donc vers un formulaire où les Néerlandais patriotes peuvent détailler les motivations de leur animosité : incommodité ... bruit ... ivresse ... problèmes de parking ... corruption ... etc etc ...

Alors le site bien entendu a déjà suscité une vague de protestations à l'intérieur du pays mais aussi à l’étranger précise toujours MYEUROP... La plus grande radio polonaise notamment a appelé ses concitoyens des Pays-Bas à déposer plainte contre Geert Wilders et son parti pour discrimination ... Nous devons expliquer clairement a l'UE toute entière que les Pays-Bas sont devenus le pays le plus xénophobe de l'union écrivait encore récemment le quotidien conservateur de Varsovie REPUBLIQUE ... Car ce site a récolté ... tenez vous bien ... pas moins de 14.000 signatures un jour seulement après sa publication ... et près de 30 000 jusqu'à aujourd'hui ... Or face à cette ultime provocation politique ... que dit le gouvernement ? Rien ... Le Premier ministre néerlandais n'a pas jugé bon de la condamner ... sans doute parce que le parti d'extrême droite ... lequel ne fait pas partie du gouvernement de coalition lui assure tout de même grâce à ses 23 députés une majorité avec son soutien à la chambre basse du parlement ...

D'où cette question soulevée dans les colonnes du HANDELSBLAD de Rotterdam : qu’est-il arrivé au pays de la tolérance ? ... Car c'est vrai qu’un site de cette nature rencontre un tel succès et ne soit pas immédiatement condamné par le gouvernement témoigne du climat délétère qui sévit actuellement aux Pays-Bas ... Un climat qui tranche violemment avec l’ouverture aux autres dont les Néerlandais étaient si fiers il y a quelques années encore ... Cette question dénote une déception sincère ... mais revient également à adopter un nouveau cliché écrit le journal néerlandais ... De même qu’autrefois tous les correspondants écrivaient sur la liberté apparemment sans limites au pays des tulipes ... on recherche maintenant assidûment des exemples qui doivent illustrer les spasmes qui secouent le pays ... Et ce n’est pas tellement difficile tellement les occasions sont nombreuses ...

Alors le cas des Pays-Bas ... auquel s'est ajouté donc hier celui de la Belgique fait titrer ce matin au quotidien libanais L'ORIENT LE JOUR ... En Europe ... l’extrême droite remet la délation au goût du jour ... A présent ... et sous le regard indulgent sinon bienveillant des formations conservatrices ... et bien la crise est sans doute en train de faire tomber les masques ... ceux habituellement portés par tous les prétendants au racisme ordinaire.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......