LE DIRECT

Revue de presse internationale : Thomas CLUZEL

5 min

Par Thomas CLUZEL

Pour qui se souvient du cauchemar mis en scène par Alan Parker en 78 ... Midnight Express ... le passage devant les douaniers turcs est toujours un moment disons ... particulier ... Alors était-ce le cas aussi pour ces touristes arrivés hier matin à Istanbul par un vol de la compagnie Turkish Airlines ... Ils n'avaient a priori rien à se reprocher ... Et pourtant ... à peine débarqués une quarantaine d'entre eux ont vu leur passeport aussitôt confisqué ... Et tous ont été conduits un à un dans des salles séparées pour y être interrogés ... Pendant deux heures durant racontera l'un d'entre eux ... ils nous ont demandé la raison de notre venue ... ont ouvert nos sacs ... vérifié les sommes d'argent que nous transportions ainsi que le contenu de nos ordinateurs portables ... Ils parlaient vulgairement ... Et certains d'entre nous même ont eu à subir des fouilles humiliantes ... Deux hommes d'affaires qui travaillent avec la Turquie depuis plus de 13 ans assurent n'avoir jamais vu une chose pareille ... Nous n'avons jamais été traité de la sorte auparavant ... Alors finalement chacun a pu récupérer son passeport ... et tous ont été autorisés à quitter l'aéroport ... sans aucune explication ... Leur tort en réalité : ... être de nationalité israélienne ... Car au fil des heures il est apparu que cette marque de mauvaise humeur visait en effet à riposter au comportement des agents de sécurité de l'aéroport de Ben Gourion à Tel Aviv ... lesquels se montrent eux même régulièrement soupçonneux envers les voyageurs turcs ... Eux aussi précise ce matin le journal LE TEMPS seraient en effet séparés en débarquant en Israël interrogés et même fouillés ... Toujours est-il que dans la foulée de cet incident donc ... la Turquie a confirmé hier que l'ambassadeur d'Israël à Ankara et son adjointe expulsés par le ministre turc des affaires étrangères à la fin de la semaine dernière devront avoir quitté les lieux demain soir au plus tard ...

Autrement-dit cet incident à l'aéroport ne serait en réalité rien de plus ... ou rien de moins c'est selon que la conséquence directe de la récente détérioration des relations entre La Turquie et Israël ... puisque vendredi dernier rappelle ce matin le quotidien libanais L'ORIENT LE JOUR ... la Turquie avait déjà annoncé une série de mesures de rétorsion à la suite du refus de l'Etat hébreu de présenter des excuses pour l'abordage meurtrier d'un ferry turc par un commando de marine israélien ... C'était le 31 mai 2010 ... Abordage qui avait fait 9 morts ...

En clair ... dans l'environnement hostile qui est le sien depuis sa naissance ... Israël qui jusqu'à présent pouvait au moins compter sur un allié dans le monde arabo-musulman ... Israël donc vient de voir cet allié en l'occurrence la Turquie lui claquer la porte au nez ... Et à en croire la presse turque et bien la réconciliation s'annonce difficile ... Le journal ZAMAN repris ce matin sur le site du Courrier International déplore l'attitude de l'Etat hébreu qui dans cette affaire n'a pas compris le sérieux de la Turquie ... et qui par conséquent a perdu un pays qui lui était pourtant proche ... Son confrère du journal STAR estime de son côté qu'Israël est un état à part sur cette planète ... Il est dispensé de respecter le droit international ... Il peut faire ce qu'il veut ... Et il ne sera de toute façon jamais sanctionné ... Je ne sais pas si la Turquie réussira à forcer Israël à respecter le droit international conclue l'éditorialiste ... mais si elle y réussit alors l'ensemble de la communauté internationale et pas seulement les Arabes lui en sera reconnaissant ...

Alors en attendant cette fâcherie est loin d'être anecdotique reprend LE TEMPS en Suisse ... dans son éditorial intitulé Israël et les sables mouvants du Proche Orient ... Bien sûr ce n'est pas la première fois que les deux pays s'embrouillent ... Bien entendu la colère d’Ankara est perçue comme la gesticulation d’un Etat qui cherche à s’imposer comme le nouvel acteur clé régional ... animé d’un rêve de restauration de la puissance ottomane ... Sauf ... sauf qu'on assiste bel et bien à un basculement d’alliance stratégique ... dans une région par ailleurs prise de convulsions démocratiques ... Autrement-dit il ne suffit plus aujourd'hui d’agiter l’épouvantail iranien pour détourner l’attention ou s’assurer le soutien de tel ou tel pays arabes dit modéré ... Il est donc grand temps pour Israël de s’adapter à cette nouvelle donne de peuples arabes et musulmans qui vont soutenir avec de plus en plus de force la reconnaissance d’un Etat palestinien ... Sans quoi l’Etat hébreu est condamné à l’isolement ...

En attendant le chef du gouvernement turc pourrait se rendre notamment dans la bande de Gaza en franchissant le point de passage de Rafah ... L’information n’a pas été confirmée mais peu après l’abordage du navire turc par les commandos israéliens ... Recep Erdogan qui fulminait alors publiquement contre l’«agressivité israélienne» avait déjà menacé de visiter l’enclave palestinienne ... Sans compter que le fait que ce projet soit remis à l’ordre du jour ... et qu’il s’inscrive dans le cadre d’un rapprochement stratégique entre Le Caire et Ankara énerve d’autant plus les responsables israéliens que la Turquie promet qui plus est de faire accompagner à présent les prochaines «flottilles de la liberté» à destination de Gaza par ses navires de guerre.

Selon la presse égyptienne cette fois-ci ... Recep Erdogan devrait en revanche se rendre au Caire la semaine prochaine pour y rencontrer le général Hussein Tantaoui ... le chef du Haut Conseil militaire et actuel homme fort du pays ... Il devrait y négocier un accord stratégique avec l’Egypte ... ce qui constituerait donc un camouflet de plus pour l’Etat hébreu ... Enfin L'ORIENT LE JOUR confirme ce matin que les autorités égyptiennes ont commencé à ériger un mur aux abords de l'ambassade d'Israël au Caire ... Une partie de l'ouvrage en béton de plus de deux mètres de haut a déjà été peinte aux couleurs du drapeau égyptien ... Une fois encore Israël a été sommée de présenter ses excuses officielles après la mort de 5 policiers égyptiens près de la frontière ...

D'où le titre à la une du quotidien HAARETZ ce matin ... La crise turque n'est pour Israël que le début d'un véritable tsunami diplomatique.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......