LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Robinson Crusoë: la liberté est elle dans l'isolement?

5 min

Bonjour ali bonjour à tous Connaissez-vous la véritable histoire de Robinson Crusoë.... le héros littéraire du roman de Daniel Defoe publié en 1719? et bien c'est ce que propose de vous raconter ce matin le site du Spiegel en Allemagne car l'aventure de Robinson a été inspirée d'une histoire vraie... incroyable mais vraie... moins belle que celle du roman certes mais qui passionne depuis des années un fan japonais et un archéologue écossais Alexander Selkirk c'est le vrai nom de robinson a été retrouvé par un bateau de corsaires britanniques en 1709... sur une île entre les Galápagos et la terre de feu qui porte depuis 1966 le nom d'île de Robinson Crusoë... Selkirk nous dit le Spiegel... était le fils d'un bottier écossais... issu d'une famille nombreuse... c'était un pirate alcoolique et violent qui avait pris la mer à 17 ans et s'était illustré dans des combats et des vols contre des bateaux français et espagnols... apparemment il avait toujours eu du mal à s'entendre avec autrui et c'est sans doute pour cela disent les chercheurs qu'il a pu survivre seul sur son île Une île où il avait été débarqué et abandonné à cause d'une altercation avec le capitaine de son bateau il y restera 4 ans et 4 mois avec pour effets personnels... un couteau un pistolet une hache quelques vêtement une casserole une carte marine et une bible et voilà ce qui passionne les chercheur... Selkirk avouera plus tard... rentré en Ecosse... qu'il n'a jamais été aussi heureux que du temps de son île... et les chercheurs l'explique... une ile où il a la possibilité de se nourrir bien mieux qu'avant... pas de cannibalisme comme dans le roman... mais une chasse à la chèvre assidue des fruits des légumes du poisson ... pas de vendredi non plus pas d'homosexualité donc mais la masturbation et apparemment un commerce assidu encore avec les chèvres C'est ainsi que quand il est retrouvé à 30 ans... il est bien plus en forme que les marins qui le repêchent... avec en plus une histoire extraordinaire à raconter et à monnayer... D'ailleurs c'est ainsi sans doute dit l'article qu'il a inspiré Daniel Defoë ... Sauf que chez Defoe il n'y a pas ce qui passionne les chercheurs interrogés par le Spiegel Cette interrogation sur les limites de la liberté Pourquopi Selkirk a-t-il ensuite tant regretté sa vie d'insulaire ?... sans doute parce qu'il n'aimait pas la compagnie des hommes mais surtout parce que si Selkirk était sur son île prisonnier de sa solitude ... il y jouissait surtout d'une liberté qu'en ce début du 18ème siècle il ne pouvait trouver nulle part ailleurs ... Isolé... en autarcie ... mais libre en sommes car protégé ...voilà un thème très à la mode ces jours ci dans la presse... à propos de l'économie mondiale notamment écrit el Pais... qui comme l'international Herald tribune... se lamentent sur ce repli sur soi... ce protectionnisme en vogue et qui n'est jamais une bonne solution face à la crise... car les solutions purement nationales ne sont qu'un mirage dit le quotidien espagnol oui mais un mirage très séduisant lorsque l'on se sent en danger lui répond la Stampa en Italie... pour qui il est indispensable d'expliquer ce matin ... ce qui dessine lors des élections législative qui se tiennent aujourd'hui en israël pourquoi les israéliens s'apprêtent ils à voter à l'extrême droite ?... questionne la Stampa qui comme de nombreux autres journaux répond via le témoignage d'habitants d'un kibboutz... « parce que nous vivons depuis toujours dans l'inquiétude permanente... ... tous les pays voisins sont contre nous... nous vivons dans un bunker géant... alors évidemment que nous allons voter à droite... pour notre sécurité ! alors on peut avoir peur et très peur nous aussi... renchérit le titre de l'Independent qui comme toute la presse internationale s'inquiète ce matin du vote extrémiste des israéliens un virage dangereux vers la droite... titre le Guardian ces israéliens qui ne veulent plus parler avec personnes d'autres qu'eux même rajoute le Financial Times ils ne croient plus la paix possible continue le Temps en suisse... car c'est une société à la dérive une société très divisée...poursuit el Periodico en Espagne et deux égos politiques se partagent le terrain Netanyahou qui courtise les ultraconservateurs et Livny qui espère incarner le renouveau mais ça n'est pas le débat politique interne qui intéresse les journaux étrangers c'est comment ce scrutin va aller ou non dans le sens de la paix... résume la Stampa c'est ainsi que ce jour de vote est un jour d'anxiété... titre le Washington Post car dans cet Orient que l'on dit si compliqué les choses paraissent bien simples tout d'un coup et ça n'est pas une bonne nouvelle pour la paix... analyse le Temps... les discours guerriers l'on emporté ... ainsi au nom de leur sécurité, les israéliens rognent sur les principes qui fondent leur légitimité même mais la même chose peut être dite du côté des palestiniens... rajoute ABC en Espagne...la paix ne tient qu'à une chose... le choix simultané de la démocratie chez ces ennemis sauf qu'Israël prend le chemin exactement inverse... rajoute le Guardian et c'est une catastrophe pour la paix dans la région mais non nuance le Spiegel.... comme dans l'histoire véritable de Robinson Crusoë la réalité est beaucoup plus paradoxale que cela... et c'est justement les vieux faucons de droite... ceux qui sont passés par tant de conférences de paix qui sont la clef de ce conflit....Ainsi Netanyahou passera... prévient le Spiegel... et vous verrez, il abandonnera vite ses promesses de campagne et sa démagogie pour le pragmatisme ... afin d'obtenir l'aide de la nouvelle administration américaine face à l'Iran notamment il sera forcé de présenter un nouveau plan de paix avec les palestiniens et les syriens et la conclusion du journal est une lapalissade: Comme d'habitude la paix comme la liberté ne sont pas forcément là où on les attend... bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......