LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sarkozy publicitaire

5 min

Ne vous fiez surtout pas à la blondeur de ce bambin ... à genoux ... et en train de jouer avec sa maquette d'avion prévient ce matin LA LIBRE BELGIQUE ... La couleur de ses cheveux aurait été modifié mais ... tenez vous bien ... ce jeune modèle jouant à promouvoir les biens faits de la lessive Bonux ne serait autre que ... Nicolas Sarkozy ... et oui le petit Nicolas alors âgé de 12 ans ... Depuis que le magazine CB NEWS a sorti l'info ... la rumeur enflamme la toile ... Sarkozy ex mannequin d'une marque de lessive ... Alors à l'Elysée ... bien entendu ... on dément ... Toujours est-il qu'avec un père illustrateur au Service des Réclames de Bonux ... et bien le doute est permis quant au fait de savoir si ... oui ou non Nicolas Sarkozy a posé pour des publicités vantant les mérites détachants d'une poudre de lessive. Là en revanche où le doute n'est plus de mise ... c'est sur la détermination aujourd'hui du chef de l'Etat à passer le drapeau tricolore à la machine pour le laver de toutes ses impuretés ... Le grand débat sur l'identité nationale a en effet commencé poursuit LA TRIBUNE DE GENEVE ... du moins ... théoriquement car dans les faits ... c'est une autre histoire ... Pour connaître l'opinion générale sur cette question ... des rencontres publiques ont en effet été programmées dans les préfectures et les sous-préfectures ... et pour le constater et bien le journaliste a choisi de se rendre hier à Bobigny ... au siège de la préfecture du département de Seine-Saint-Denis ... A l'accueil de la préfecture dit-il ... une fonctionnaire à l'aimable sourire m'a regardé avec des grands yeux verts ... : «Oui ... c'est vrai ... j'ai entendu ça à la radio ... mais mes deux collègues et moi revenons de vacances .... et pour l'instant ... nous n'avons reçu aucune instruction .... Mais ne bougez pas ... je vais appeler notre chef de la communication ... Je sors à l'instant du bureau de Monsieur le préfet lui répond alors le dit chef ... Et à l'heure où je vous parle ... soit hier lundi entre 15 h. 30 et 16 h. ... et bien nous n'avons reçu aucune circulaire ... aucune directive pour savoir comment organiser concrètement cette grande consultation ... Alors au ministère d'Eric Besson poursuit l'article ... on explique que tout sera fait ces prochains jours ... Cela dit ... le fait que rien ou presque ne soit en place au moment du coup d'envoi ... offre tout de même un singulier contraste avec l'impressionnant battage publicitaire organisé par le ministère depuis plusieurs semaines ... Et l'article de conclure ... apparemment les médias ont été plus rapidement servis que les administrations! Cela étant dit ... c'est vrai que l'initiative du ministre de l'immigration paraît tout de même soutenue par une confortable majorité de Français ... Dans un sondage CSA publié hier par Le Parisien ... propriété en partie d'Arnaud Lagardère ... 60% des personnes interrogées se déclarent en effet favorables au débat sur l'identité nationale ... Rien de très étonnant a priori commente la SUDDEUTSCHE ZEITUNG puisque dans de nombreux autres pays également les citoyens ... c'est vrai ... se tournent à présent de nouveau vers leur nation ... Sauf que Nicolas Sarkozy lui poursuit avec ce débat des objectifs égoïstes ... écrit le quotidien progressiste de gauche ... Dans quelques mois auront lieu des élections régionales ... et la question nationale est idéale pour détourner l'attention des affaires ... de la dette publique ... et autres malaises ... Sans compter que la droite espère par ailleurs récupérer des électeurs d'extrême droite en se servant de thèmes nationaux ... Et c'est ainsi écrit l'éditorialiste allemand que le président court désormais le risque de construire une contradiction entre nation et immigration ... et de dresser ainsi les Français contre les immigrés ... THE GUARDIAN en Grande Bretagne ne dit pas autre chose ... le noeud du problème dit-il est en effet de vouloir rapprocher identité et immigration ... Et le quotidien britannique de citer l'historien Patrick Weil ... Si l'on veut donner à un ministère le soin de réfléchir à l'identité nationale alors faisons appel à la culture ou à l'éducation ... mais certainement pas à l'immigration ... Le seul pouvoir de M. Besson est de transformer des étrangers en Français en les naturalisant ... Et il utilise ce pouvoir pour violer une des traditions les plus importantes de la République française qui est l'égalité devant la loi. Les ficelles sont trop grosses renchérit son confrère du TIMES ... A quelques mois des régionales ... Sarkozy ré invoque les valeurs traditionnelles qui lui ont permis de décrocher le vote conservateur en 2007 ... S'interroger aujourd'hui sur la question de la francité a décidément un arrière goût de pétainisme ... Cette initiative évoque les souvenirs de la France de Vichy ... peut-on lire également ce matin dans LA GAZETTE DE MONTREAL. Du coup ... cette initiative critiquée par la gauche provoque également quelques signes d'hésitation à droite ... écrit de son côté LA VANGUARDIA en Espagne ... L'ex premier ministre Alain Juppé s'interroge sur la pertinence de relancer un débat selon lui déjà tranché ... Quant à l'ancienne ministre du gouvernement Sarkozy ... Christine Boutin ... elle juge elle même le débat risqué ... Seulement voilà ... conclut le quotidien espagnol ... avec Sarkozy les campagnes électorales ont toujours ramené sur le devant de la scène la question de l'identité nationale ... A la veille des municipales de 2008 déjà ... le ministère de l'Education avait annoncé l'introduction dans les programmes scolaires de l'apprentissage de l'hymne national ... La question était encore réapparut peu de temps avant les européennes ... lorsque le chef de l'Etat avait justement confié à Eric Besson ... ex socialiste et ministre de l'immigration sa feuille de route sur laquelle figurait en bonne place donc la relance du débat sur l'identité nationale ... Et à présent ... à 4 mois des régionales ... et bien la feuille de route doit être appliquée ... C'est ce qu'on appelle ... du marketing électorale.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......