LE DIRECT

Sommet russo européen/ Immigration clandestine en Europe/ Les retraites britanniques/ Le Vin français n'est plus le meilleur du monde.

5 min

Bonjour, « Visas migrants et sécurité énergétique »... titre le Soir en Belgique avant de préciser... la seule issue du sommet Russie Union européenne qui s'est tenu à Sotchi hier autour des questions énergétiques a finalement été un accord sur le régime de visas et sur la réadmission des migrants illégaux... l'accord qui devrait rentrer en vigueur avant la fin de l'année prévoit que l'UE et la Russie seront respectivement responsables de tout migrant illégal entrant sur le territoire de l'autre quelle que soit sa nationalité... et l'article commente, l'accord est d'importance même si pendant une période de 3 ans la Russie ne sera d'abord responsable que des migrants illégaux de nationalité russe... elle devrait au terme de cette période trouver des accords avec ses voisins et récupérer les clandestins entrés illégalement en Europe" " un accord important rajoute la Vanguardia en Catalogne parce qu'il sert surtout à ce que les dirigeants de l'UE et de la Russie mettent de côté leur rancoeurs... même si les différences subsistent toujours sur les questions énergétiques... la réunion de Sotchi près de la mer noire a donné l'impression que la glace était en train de fondre entre les deux entités... lors des 3 années passées les relations avec Bruxelles se sont détériorées... parce qu'il y a eu l'élargissement à l'est avec par ricochet la volte-face pro européenne de trois anciennes républiques soviétiques la Georgie l'Ukraine et la Moldavie... et puis il y a eu cette crise du gaz qui a culminée avec l'interruption des livraisons de gaz russe en Ukraine... et de conclure optimiste, l'accord trouvé autour des visas et des clandestins est peut être le premier pas vers un accord énergétique et vers une position commune sur l'Iran" mais "sur ces questions les négociations vont être ardues précise el Pais l'union a beau dire que la Russie écoule 70 % de son gaz en Europe... les pays européens sont trop fortement demandeurs... et ce décalage entre l'offre et la demande va se creuser dans le future" Alors Poutine a eu beau tenter de rassurer les européens sur ce sujet... ce ne sont que des mots commente le Financial Times alors que l'indépendant lance: même s'il nie que le gaz est pour lui une arme politique il refuse obstinément que les européens aient accès au réseau gazier russe ... preuve qu'e ce réseau gazier est à la base de toute forme de négociations à la russe"... Dommage que l'accord signé sur l'immigration illégale ne soit surtout qu'un accord de forme considère alors el Pais car cette question des clandestins est une question éminemment européenne... et le journal d'applaudir les efforts de Zapatero pour faire comprendre à Bruxelles la nécessité d'une intervention européenne face à l'afflux des immigrants. Mais malheureusement ces avions de reconnaissances au large des côtes canariennes ne sont qu'un fragile pansement parce que la commission n'a finalement que des compétences trop limitées en matière d'immigration... sans parler du problème de fond conclut l'article... il faudrait une vraie décision européenne et collective pour s'attaquer à la misère du continent africain" Le Temps publie ainsi ce matin un reportage au Sénégal " l'obsession du départ aux Canaries fait des ravages à Dakar... ils sont des milliers à vouloir fuir pour rejoindre l'Europe quelque soient le coût et les dangers... la raison l'absence de travail pour les jeunes, la désillusion face aux promesses politiques non tenues et le mythe de la réussite entretenu par les commerçants sénégalais d'Europe... mais surtout raconte le directeur d'une radio de la ville, le problème c'est le manque d'espoir... qui fomente cette mentalité de l'exil ou rien... et de conclure, bientôt ici il ne restera plus que les fous comme nous... des fous qui veulent changer les choses de l'intérieur" Et c'est pour cela que l'immigration en Europe ne s'arrêtera pas écrit le Corierre della Sera... ni avec des murs ni avec des expulsions ni avec des pamphlets... alors que dans le même temps grandissent de manière alarmante les comportements et opinions racistes... parce que les états européens ne savent pas prendre des décisions pour administrer cette immigration avec raison compassion et rigueur!" Relance: et en Grande Bretagne curieusement le projet de réforme des retraites semble faire l'unanimité " La réforme des retraites: ou comment sortir de la catastrophe... voilà l'exemple rare d'une bonne politique issue d'une gouvernement en pleine crise " titre the Economist cette semaine... Tony a enfin pu savourer un petit triomphe lors de la présentation de ce projet qui vise à rallonger l'age de la retraite de 65 à 68 ans en 2046... Et à lier les versements de la retraite aux revenus des retraités, ce qui veut dire à terme réduire les coûts... un bon projet donc conclut l'hebdomadaire parce qu'il s'appuie sur le travail d'une commission privée et indépendante...Monsieur Blair devrait donc se tourner plus régulièrement vers ce type d'outsourcing" Le bon accueil général réservé à cette réforme des retraite sous entend que cette réforme est tout à fait pertinente considère pour sa part l'Independent... qu'un projet puisse rassembler des groupes aussi idéologiquement opposés que les syndicats d'employés, de patrons et autre pléthore de groupes de pression divers, montre que le gouvernement a mis dans le mile... Et pourtant une question subsiste... pourquoi si le projet fait un tel consensus ?... Pourquoi a t il été au centre de rivalité entre Tony Blair et Gordon Brown Le Times répond avec une caricature... Tony Blair tout sourire arbore le projet de réforme... alors qu'à côté de lui Gordon Brown s'arrache les cheveux... et le premier ministre lance: "et nous allons donc tous pouvoir rester plus longtemps en poste!" Enfin je termine avec cette question qui revient dans toute la presse ce matin... "Le vin français est il toujours au fait de sa réputation de meilleur vin du monde?" non répond notamment le Guardian, la réputation semble de plus en plus usurpée... et le journal explique, il y a trente ans une réunion d'experts avait couronné à la suite d'un blind-test un vin californien comme meilleur du monde... stupeur alors dans une France qui découvrait les vins du nouveau monde... et bien la stupeur était la même hier... puisque de la même manière un groupe d'experts vient de décerner la même palme à un vin californien... de quoi secouer les industries vinicoles française et européennes...

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......