LE DIRECT

Tempête politique en Israël!

5 min

Bonjour ali bonjour à tous « Une tempête politique s'est abattue sur Israël »... résume le Temps en Suisse ce matin En témoignent les éditos très sévères depuis deux jours de la presse israélienne ... « Olmert vous êtes viré » écrit par exemple Yediot Aharonot qui demande que le premier ministre s'en aille pour le bien du pays... car il faut un renouveau politique en Israël de toute urgence! en cause ... explique Maarit toujours en israël... la publication lundi de la première partie du rapport de la commission d'enquête sur la deuxième guerre au Liban de l'été 2006 ... commission dirigée par l'ancien magistrat Winograd et qui rend directement responsable Ehud Olmert et son ministre de la défense Amir Peretz de l'échec de cette guerre... ce rapport est un véritable "tremblement de terre" dit le quotidien qui n'a pas peur des comparaison catastrophistes... un tsunami politique dont les conséquences vont marquer le pays à long terme... alors la rue doit parler... continue l'article qui cite des témoignages d'israéliens accompagnés de ce sondage de Radio Israël qui révèle que 69% de la population du pays est favorable à la démission du premier ministre..." il est déjà décrédibilisé par des affaires de corruption ... alors il doit partir" dit l'un... "ça fait du bien d'entendre la vérité dit un autre... même si ça nous met en colère"... en tout cas rajoute l'éditorialiste du journal... pas question d'avaler la couleuvre qu'Olmert veut nous servir en faisant reposer la seule responsabilité sur l'armée.... et de toute façon conclut le journal....les proches d'Olmert le savent bien même s'ils ne l'avouent pas encore: l'amère vérité c'est que le premier ministre ne peut pas rester à son poste après un tel rapport ! Alors il faut que chaque citoyen israélien puisse lire ce rapport rajoute l'hebdomadaire Makor Rishon qui publie un cahier spécial avec les points les plus saillants du document... un cahier illustré par deux photos d'Ehud Olmert et Amir Peretz barrée d'un grand "rentrez chez vous!" parce qu'il y a une vie après Olmert continue le quotidien Haaretz... il voudrait nous faire croire que sa démission risque de plonger Israël dans une crise d'une gravité sans précédent... il veut nous faire croire que même si le rapport l'accuse directement il est le seul finalement à pouvoir réparer ses erreurs... que de toute façon il n'y a personne pour le remplacer... que convoquer des élections anticipées est trop risqué et qu'en plus les gens ont la mémoire courte, alors ils oublieront ce fameux rapport... Pas cette fois répond le quotidien... parce que les israéliens se rendent bien compte qu'il est encore plus dangereux de laisser un irresponsable à la tête de notre état... un irresponsable qui agit comme un dictateur, détruisant en sous mains toutes critiques ...toute tentative de débat !... Bien sûr Israël n'a pas à proprement parler de culture de la responsabilité comme c'est le cas dans les pays occidentaux où les chefs d'état démissionnent pour moins que ça... commente Haaretz ce matin... mais là il y a trop de dégoût parmi la population... alors même s'il n'est pas sûr que le successeur d'Olmert soit plus valable, saisissons au moins cette chance ... car cette crise nous permettra peut être d'opérer des changements institutionnels pour que jamais plus.... un premier ministre israélien puisse autant faire fi de ses responsabilités sur une question aussi grave que la guerre... Alors Olmert serait déjà sur le départ avancent certains journalistes?... en tout cas la fronde politique s'organise explique toute la presse qui se fait le relai de la démission du ministre travailliste sans portefeuille Eytan Cabel hier soir... et de l'opposition croissante des députés de son parti Kadima ... et puis rajoute le Jerusalem Post... il y a trois sphinx qui attendent patiemment dans l'ombre le moment venu pour prendre sa place. La ministre des affaires étrangères Tzipi Livni qui jouit d'une très bonne côté politique et populaire... le plus controversé Bennyamin Netanyahu, qui lui en revanche devra faire face à une vague d'hostilité... et l'ami d'Olmert... Ehud Barak gêné pour l'instant par sa loyauté envers le premier ministre... tous les trois écrit le Jerusalem Post ne vont certainement pas tarder à prendre enfin position sur le rapport Winograd et à jouer ainsi leur carrière politique... en attendant, la position difficile d'Ehud Olmert inquiète les commentateurs étrangers... « Mais que se passe t il en Israël ? » s'interroge l'éditorialiste de l'International Herald tribune... l'économie redémarre le terrorisme se fait plus rare et l'anxiété est en baisse et pourtant... pourtant rien ne va plus après la publication de ce fameux rapport!... Olmert serait incompétent, irresponsable et machiavélique par dessus le marché... mais c'est surtout qu'il a perdu la guerre explique le journal... or c'était la première depuis 25 ans.... et elle a été faite non pas avec les anciens lions combattants (dont le corps inerte d'Ariel Sharon est le symbole actuel) mais avec de nouvelles recrues plus molles et abreuvées de discours pacifistes... reste que cet échec est impardonnable pour la population même si les dommages sont finalement assez insignifiants dit l'IHT (160 mort côtés israélien et 1000 côté libanais) ...et même si depuis cette guerre, un calme tout relatif semble revenu... un calme qui d'ailleurs conclut le quotidien contiendra surement la colère de la population qui est appelée à manifester demain! Car voilà un chef d'état qui se retrouve au pied du mur pour s'être lancé dans une guerre stupide ... analyse l'Independent en Grande Bretagne... son inexpérience en terme de guerre n'aurait pas été grave s'il avait chercher des conseils avisés ....mais il s'en est passé et il va le payer... peut être restera t il en poste mais si c'est le cas, il sera un leader affaibli dans un pays affaibli.... car cette guerre est un épisode honteux de l'histoire d'Israël une erreur de jugement couteuse et catastrophique que vient d'ailleurs contrebalancer le rapport Winograd continue le quotidien... rapport qui lui est la preuve du bon fonctionnement de la démocratie en Israël... un fonctionnement que l'on aimerait voir un peu partout au proche orient Il semble en effet qu'Israël tente tant bien que mal d'apprendre des leçons de cette guerre de l'été 2006... Renchérit le Times... en revanche ses adversaires n'y arrivent pas ... le Hezbollah est toujours là à tenter de déstabiliser le gouvernement libanais la Syrie et l'Iran continuent d'armer les militants malgré les injonctions des Nations Unies... alors, si la guerre de l'été 2006 est terminée, la tension est toujours là et ce qu'il y a de sûr c'est que le dilemme d'Israël demeure.... il lui faut absolument un nouveau leader pour assurer une stabilité politique au pays oui mais surtout pour contenir les tensions environnantes dans toute la région !

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......