LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Une révolution globale?

5 min

par cécile de Kervasdoué

à qui le tour?

la phrase revient partout dans la presse ce matin laissant souvent les commentateurs médusés

le magazine Foreign Policy aux Etats Unis l'admet sur sa une

"la toupie des révolutions"...

car l'un des aspects les plus étonnant des évènements tunisiens et égyptiens c'est qu'aujourd'hui le monde entier semble avoir des raisons de faire la révolution ... alors les commentateurs de presse du monde entier en parlent …avec avidité... désespérés de ne surtout pas se laisser surprendre par la prochaine révolution

Les commentaires, prédictions et analyses vont donc dans tous les sens ... explique FP...et en disent finalement beaucoup plus long sur les préjugés de ceux qui les écrivent que sur les révolutions elles mêmes

il faut dire que les révoltes se répandent comme une trainée de poudre... le "jour de colère" est un titre qui revient partout à propos de multiple pays du monde...

et le Gulf Times au Quatar résume

des protestations antigouvernementales inspirées par les révoltes tunisiennes et égyptiennes se répandent partout dans le Moyen Orient et au Maghreb... pourtant les gouvernements nerveux ne cessent de faire des concessions et économiques et sociales

le vent de révolte touche même le producteur libyen de pétrole... dit l'article qatari qui précise... la plupart des révoltes se sont accélérées ou durcies après les déclaration du président Obama

« le monde change... si vous dirigez l’un de ces pays, vous ne pouvez vous opposer à ce changement »

et le journal fait les comptes : au Yémen les manifestations durent depuis 6 jours en Iran le gouvernement promet un jour de haine entre pro et anti gouvernement

la Libye a surpris tout le monde hier... après que des centaines d'opposants ont affronté la police du régime de Kadhafi en poste depuis 1969

mais cette nuit c'est Bahreïn qui est remonté en haut des unes internet... Bahreïn où au moins 2000 personnes se sont rassemblées hier sur la place Pearl à Manama... parmi elles, de nombreuses femmes et des enfants (les photos de presse l'attestent ce matin)... campent cette nuit sur la place... où la police vient de donner l'assaut

« Ils sont intervenus par surprise pour nous déloger durant la nuit » raconte ce chef de l'opposition à la BBC britannique... « c'est un massacre ... ce n'est pas une façon civilisée de faire face à la contestation que de tuer des gens »

au moins 3 personnes ont été tuées... raconte t il encore... et les blessés se comptent par centaines...

les protestataires d'origine chiite en majorité demandent que le régime sunnite s'ouvre vers une monarchie constitutionnelle... explique le journal al Bawaba à Bahreïn...

c'est comme si la parole s'était déliée… rajoute le Temps en Suisse... dont le reporter en Lybie raconte : les libyens n'hésitent plus à critiquer le régime... un journal régional a même osé comparer Kadhafi à Laurent Gbagbo qui ne veut pas lâcher le pouvoir... pourtant Kadhafi est très fort confie un libyen... il distribue de l'argent à tout le monde, depuis le début de l'année il a divisé le prix de la nourriture par deux... il construit des Hlm ... mais il a peur... peur, parce que les gens aujourd'hui veulent plus.. ce qu’il veulent c’est la liberté

plus de liberté ... c'est ce que demandent tous les peuples du Moyen Orient titre le Times of India... mais il y a aussi des demandes sociales et économiques... et c'est là ce qui pourrait faire boule de neige en Asie dit le Times of India qui revient sur les manifestations anti corruption cette semaine en inde

A Bangkok hier des milliers de pauvres ont aussi entamé une protestation devant le parlement thaïlandais... raconte ce matin le Bangkok post

alors que Radio Free Asia pose cette question qui commence à revenir partout dans la presse internationale

les démocraties asiatiques sont elles menacées?

ce qui s'est passé en Egypte risque fort d'ouvrir les yeux de nombreux asiatiques... parce que s'il y a plus de démocraties en Asie qu'au Moyen Orient ... le fait est que ces régimes sont très fragiles, sans cesse défiés par les partisans des anciens dictateurs et par la main rampante de la corruption... et l'article craint particulièrement une révolte aux philippines pour le 25 février prochain

et la Chine? Interroge alors l'International Herald Tribune... est elle le prochain domino?

pas forcément écrit l'éditorialiste américain...parce que même les partisans de la démocratie chinoise ne croient pas en une démocratie multipartite, craignant que la transition pourrait donner facilement la Chine à un régime populiste...

et le gouvernement Chinois l'a bien compris rajoute le Jordan Times... qui fait ce matin la liste des toutes petites avancées vers la démocratie en Chine... dans le discours de Hu à Hong Kong en septembre dernier par exemple ... mais aussi dans le pouvoir légué progressivement aux autorités locales

c'est sans doute pour cette raison que la Chine ne semble pas inspirée par la place Tharir continue le Financial Times... bien sûr ce qui s'est passé en Egypte soulève de très lourdes questions en Chine... elle fait mentir l'analyse qui veut qu'en offrant la tranquillité économique à la population, vous n'avez plus à vous soucier de transparence et de liberté... mais en Chine plus qu'un vent de révolte il y a surtout une forme d'optimisme, sans doute également parce que le lavage de cerveaux des autorités fonctionne depuis des générations

alors confient les analystes chinois au FT... les Etats Unis ont sans doute plus à craindre que la Chine, face à ces révolutions du monde arabe qui les privent des ses précieux alliés

et Israël ?... interroge pour sa part Haaretz à Jérusalem... pourquoi n'y a t il pas encore eu de révolution en Israël alors même que les gouvernements qui s'y sont succédés rognent les droits démocratiques et les libertés individuelles autant qu'ils s'enfoncent dans la corruption ?

vous l'entendez un vent de contestation semble souffler partout contre ce qu'el Pais en Espagne appelle "l'internationale autoritaire" qui défient les régimes en place autant que leurs alliés avec en ligne de mire Washington et l'Europe

et c'est le Financial Times qui l'explique.... c'est le point J qui est en train de faire vaciller tous les grands pouvoir

Prenez des régimes autoritaires et fermés, auxquels vous ajoutez des populations de plus en plus jeunes et de plus en plus ouvertes grâce à ce que la Repubblica italienne appelle « l'estrade arabe en occident »

à savoir tous les réseaux sociaux et les liens internet des populations avec l'extérieur

si vous reportez tout cela sur un graphique vous obtiendrez une courbe en J qui atteste d'un décalage évident... décalage qui ne peut mener qu'à des transitions turbulentes

et c'est là qu'il faut que les Etats Unis mais aussi et surtout l'Europe réagissent... elle ne put plus soutenir des système dépassés... écrit el Pais... mais elle doit au contraire faire front commun autour de sa ministre des affaires étrangères... afin de proposer ses modèles de transition (espagnols et de toute l'Europe de l'est) pour les intérêts des pays concernés mais aussi pour les intérêts européens dans la région

Bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......