LE DIRECT
Capture d'écran de l'article du Washington Post qui révèle ces nouveaux développements supposés de missiles par la Corée du Nord

La Corée du Nord fabriquerait de nouveaux missiles, révèle le Washington Post

5 min

Dans cette revue de presse internationale, nous évoquons également le rapport publié hier au sujet de la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, et une invasion de poissons dans un hôpital indien...

Capture d'écran de l'article du Washington Post qui révèle ces nouveaux développements supposés de missiles par la Corée du Nord
Capture d'écran de l'article du Washington Post qui révèle ces nouveaux développements supposés de missiles par la Corée du Nord

Aux Etats-Unis, la grande information du jour est sortie par le Washington Post. Le célèbre quotidien affirme que selon les services de renseignement américain, la Corée du Nord est en train de construire de nouveaux missiles. Pourtant, le président Kim Jong Un s'était engagé à complètement dénucléariser son pays. Le président américain Donald Trump paraissait lui faire confiance, la Corée du Nord n'est plus une menace nucléaire, avait-il déclaré suite au sommet du mois de juin dernier.

Le Washington Post douche par conséquent aujourd'hui quelques espoirs. Les images satellitaires prises ces dernières semaines semblent montrer qu'au moins un et peut-être deux missiles balistiques intercontinentaux sont en cours d'élaboration, nous apprend le journal.  Les réseaux d'espionnage américains observent des camions de ravitaillement et d'autres véhicules autour de l'installation de missiles. Un fonctionnaire américain déclare au Washington Post Nous les voyons aller travailler, comme avant

Dans la presse américaine, de nombreuses publications suggèrent qu'on ne peut pas faire confiance à Kim Jong Un. Dans le site New-Yorkais Business Insider, David Choi écrit que les services de renseignement américains ont déjà cité des "preuves sans équivoque" que la Corée du Nord "essaie de tromper" les États-Unis avec des sites secrets et une production croissante d'uranium enrichi.  

Le média en ligne Vox estime quant à lui que certes la Corée du Nord a montré quelques gages, le pays a rendu les otages et les restes des soldats, il a également tenu sa promesse de démanteler l'un des sites d'essais de missiles... Mais conclut le site la dénucléarisation ne signifie probablement pas la même chose pour Trump et pour Kim

Des magazines asiatiques réagissent également à l'affaire. Le site japonais The diplomat rappelle par exemple que la semaine dernière Mike Pompeo le secrétaire d'État américain a reconnu lui-même que la Corée du Nord continuait à " produire des matières fissiles ". Quelle conclusion en tirer ? Eh bien que ensemble, le témoignage de Pompeo et les nouvelles informations du Washington Post confirment que la Corée du Nord continue de produire non seulement des missiles balistiques capables de menacer les États-Unis, mais aussi des matières fissiles qui pourront armer ces missiles. Tout cela n'est évidemment pas très rassurant... 

Crédits : Visactu

Autre sujet abordé dans la presse internationale aujourd'hui, le rapport publié hier sur la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines.  Cet avion avait disparu, on s'en souvient, le 8 mars 2014 avec 239 personnes à son bord. La disparition reste inexpliquée. Alors que dit la presse de tout cela ?  Le quotidien australien Sydney Morning Herald résume assez bien où en sont les recherches après la publication hier de ce nouveau rapport. Il cite en détails les propos de l'enquêteur en chef. Nous avons examiné le pilote, l'officier de vol. Nous n'avons rien à redire sur leurs antécédents, leur formation, leur santé mentale,  leur état mental. Nous ne sommes pas d'avis qu'il puisse s'agir d'un événement commis par le pilote, dit-il.

Que s'est-il donc passé ? L'avion a été détourné manuellement et les systèmes de communication ont été coupés à la main. L'enquêteur affirme sans plus de précisons : Nous ne pouvons exclure la possibilité d'une tierce personne, d'une ingérence illégale.  

De son côté, le quotidien anglais Daily Telegraph recense certaines réactions ou questionnements qui se posent suite à ce rapport. Une proche de victime se demande par exemple pourquoi seulement deux appels téléphoniques espacés de 5 heures ont été envoyés à l'avion à partir du sol alors qu'il a dévié de son cap pendant sept heures. Elle n'a toujours pas de réponse à cette question. Le rapport d'hier a cependant apporté un petit peu d'apaisement à une personne : la soeur du pilote de l'avion. Effectivement, le texte ne soutient pas la théorie selon laquelle son frère serait le grand responsable. Et elle en est soulagée. En tout cas, conclut l'article du Daily Telegraph, malgré les efforts de 26 pays pour essayer d'y voir plus clair dans cette affaire, le sort du MH370 reste l'un des plus grands mystères de l'aviation dans le monde

Allons maintenant en Inde où les violentes pluie de la mousson ont déjà causé la mort de 545 personnes depuis le mois de mai. Et ce n'est pas tout. Ces précipitations intenses donnent également lieu à des scènes absolument surréalistes, par exemple dans le Nord Est de l'Inde dans l'Etat du Bihar.  Scène résumée par ce titre que l'on peut lire dans The India Times : dans cet hôpital de la ville de Patna vous ne trouverez pas que des patients mais aussi des poissons, merci aux inondations. 

Le magazine Gulf News nous explique les choses plus en détails. Dimanche, l'eau de pluie a inondé l'unité de soins intensifs de l'hôpital de Patna. On pouvait voir de petits poissons nager autour des bandages et des seringues usagés. 

Hallucination générale dans le pays. On dirait une scène de mauvais film catastrophe. L’hôpital se transforme en aquarium, titre le journal The Asian Age. De nombreux patients auraient fui l'hôpital raconte le Daily Pioneer.  

Précisions du magazine India Today : toutes les salles de l'hôpital sont au rez-de-chaussée. Le service général et le service des urgences ont également été inondés. Les images de l'hôpital montrent des poissons qui nagent joyeusement dans l'unité de soins intensifs. L'article conclut : tout cela en dit long sur les installations offertes par le gouvernement.

Chroniques

8H35
24 min

L'Invité culture

Festival de Lama : Le cinéma en liberté !

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......