LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'ancienne star du football argentin Diego Maradona applaudit la chanteuse et animatrice de télévision italienne Raffaella Carra, le 24 octobre 2005, lors de la diffusion de l'émission "La Noche del 10" de Maradona à Buenos Aires

En Italie, hommage unanime à Raffaella Carrà, "présentatrice, actrice, chanteuse, showgirl, danseuse jamais suiveuse..."

6 min
À retrouver dans l'émission

La presse italienne, espagnole, et argentine rendent hommage à Raffaella Carrà, chanteuse et présentatrice de la RAI dans les années 70, décédée hier. Dans le Nord Est de l'Afghanistan, la situation devient alarmante, alors que les talibans font tomber districts sur districts.

L'ancienne star du football argentin Diego Maradona applaudit la chanteuse et animatrice de télévision italienne Raffaella Carra, le 24 octobre 2005, lors de la diffusion de l'émission "La Noche del 10" de Maradona à Buenos Aires
L'ancienne star du football argentin Diego Maradona applaudit la chanteuse et animatrice de télévision italienne Raffaella Carra, le 24 octobre 2005, lors de la diffusion de l'émission "La Noche del 10" de Maradona à Buenos Aires Crédits : AFP Photo - AFP

Toute l'Italie pleure l'une de ses icones, Raffaella Carrà, morte à 78 ans. Pour des millions d'Italiens s'est éteinte celle qu'une amie italienne m'a décrite comme la "Michel Drucker transalpine, mais en plus sexy"...   

Blonde platine, longiligne, des tenues que ne lui aurait pas envié Dalida, Raffaella Carrà a fait une longue carrière à la RAI, la télévision publique italienne à partir des années 70. 

" C'est une gifle soudaine qui fait très mal, complètement inattendue, s'émeut le journaliste de la Reppublica Antonio Dipollina. C'est toute une époque, celle où il n'y avait qu'une seule télé, et Raffa avait l'épaisseur et la légèreté pour devenir un mythe. Elle a presque tout inventé". 

"Avec la disparition de Raffaella Carrà s'en va la grande dame de la télévision italienne. Une femme de grand talent, passionnée et humaine qui nous a accompagnés toute notre vie. Adieu Raffaella", a réagi le ministre italien de la Culture Dario Franceschini. "Son rire et sa générosité ont accompagné des générations d'Italiens", a souligné de son côté le Premier ministre Mario Draghi.

On trouve dans la presse italienne beaucoup de vidéos (ici, ici, et encore ici), notamment, celle où on la voit pendant dix minutes contenir les assauts du comédien Roberto Benigni qui cherche à soulever son élégante robe rouge qui lui couvre pourtant les pieds. Il la fait trébucher, et au lieu de l'aider Benigni se jette sur elle... mais elle sait rester digne malgré tout. C'était en 1991.   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Présentatrice, mais actrice, chanteuse, showgirl, danseuse jamais suiveuse ", insiste la Repubblica... Raffaella Carrà a aussi beaucoup chanté en espagnol, et parcouru l'Amérique latine. 

Le quotidien Argentin la Nacion, rappelle comment le gouvernement militaire argentin l'avait obligé à modifier les paroles de certaines chansons parce qu'elles étaient contraire au rôle de femme soumise, et trop tendancieuses... 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Pour bien faire l'amour il faut venir dans le Sud " était ainsi devenu pour " bien tomber amoureux, il faut venir dans le Sud ".   

El Pais lui rend aussi hommage dans un long article gratuit intitulé " les chansons de la joie" qui reprend tous ses succès, dont celui ci : A far l'amore commincia tu

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

" Raffaella Carrà n'avait pas d'enfant, mais elle était la mère de toute la communauté LGBT", témoigne dans une vidéo postée par la Republicca avec Vladimir Luxuria ancienne parlementaire transgenre italienne. Toutes les drag queen l'ont imitée, avec sa musique, elle fera danser les anges..." 

Situation alarmante en Afghanistan

Un milliers de soldats afghans se sont réfugiés au Tadjikistan dans la nuit de dimanche à lundi après des combats contre les talibans, et la situation empire d'heure en heure à lire les médias afghans, tadjiks, et les agences de presse russe.   

11 nouveaux districts sont tombés entre les mains des talibans hier, affirme la chaine de télévision afghane Tolo News qui a obtenu une interview exclusive du général en chef de l'armée afghane Walli Mohammed Ahmadzai. 

L'homme vient d'être nommé à ce poste, il assure que l'armée afghane fait tout pour reprendre aux talibans les zones qu'ils contrôlent désormais. Couper les routes d'approvisionnement, puis lancer leur offensive sur les quartiers et les villes, c'est selon lui, la stratégie des Talibans. 

L'ennemi essaie de mener une guerre commerciale contre nous, de créer des problèmes économiques. Ils veulent fermer les villes frontalières par lesquelles le blé est importé pour la population. Ils ne réussiront jamais. Le général en chef de l'armée afghane Walli Mohammed Ahmadzai. 

Le site russe sur l'Asie centrale Fergana Agency confirme cette stratégie, rappelant que la semaine dernière, les talibans ont cherché à s'emparer de deux ports transfrontaliers avec le Turkmenistan, au nord de l'Afghanistan, Akina, et Torgundi. Or, des produits essentiels tels que la nourriture, le pétrole, et le gaz passent par ces ports. 

" Pour le moment, les forces gouvernementales ont toujours le contrôle de ces ports, mais des routes sont coupées par les talibans, et les prix des denrées alimentaires augmentent dans 4 comtés de la province du nord de l'Afghanistan, et les riverains craignent l'apparition de la famine ".   

200 000 afghans ont été déplacés selon la commissaire de l'ONU pour les réfugiés en Asie Pacifique, rappelle le Washington post, qui se fait aussi l'écho de cette fuite des soldats afghans vers la frontière tadjik. " C'est la cinquième fois que cela arrive en quelques semaines, rapporte Myriam Berger. Les talibans avancent au nord, même si des milliers de citoyens ont récemment rejoint les troupes régulières afghanes ".   

Khovar, le site tadjiks en langue russe publie des photos des soldats afghans assis au bord de la route. Hier dans la journée, le président de la République du Tadjikitan, Emomali Ramon s'est entretenu avec Vladimir Poutine à ce sujet, "de nouvelles mesures conjointes" ont été évoquées, rapporte ce site pro-gouvernemental, sachant que la plus grande base militaire étrangère de Russie se trouve justement au Tadjikistan.  

Un conseil de sécurité a été réunis en urgence hier dans la capital Tadjik à Douhanbe, 20 000 militaires de réserves vont être mobilisés pour renforcer la sécurité entre le Tadjikistan et l'Afghanistan.   

Les Etats-Unis font pression sur les pays voisins pour qu'ils accordent l'asile aux afghans qui traverseraient la frontière, mais le danger serait alors réel que parmi ces réfugiés se trouvent des radicaux, analyse un expert cité par le quotidien russe Nezavissima Gazeta, cité dans un article du Courrier International. " Des radicaux, y compris des spécialistes préparés par des services spéciaux occidentaux, des agents double et triple, qui travaillent pour différentes forces, y compris les islamistes radicaux et les organisations terroristes internationales ". 

Le sort des afghans qui continueront de se réfugier au Tadjikistan ces prochains jours restent donc très incertain.   

Le retrait des forces américaines se poursuit

Cette détérioration de la situation est bien sûr liée au retrait des forces américaines, qui se poursuit malgré tout. Le Président américain Joe Biden a fixé la date, très symbolique du 11 septembre, pour un retrait total des militaires américains alors que la base de Bagram en a accueilli jusqu'à 100 000.   

" Qu'est-ce qui attend notre pays ", s'interroge the Afghanistan Times dans un éditorial. " Pour comprendre la gravité de la crise, lit-on, nous devons avoir une discussion approfondie sur les raisons pour lesquelles l'approche militaire à l'œuvre depuis 20 ans a échoué ". 

Et l'éditorialiste du quotidien afghan en langue anglaise de pointer l'irresponsabilité du général Miller, le général des forces américaines, pour avoir déclaré récemment qu'une guerre civile était en chemin. " Il aurait mieux fait d'avouer son échec, plutôt que de faire cette déclaration irresponsable, car c'est un fait historique, poursuit l'éditorial, que l'Etat islamique également connu sous le nom de Daesh n'était pas en Irak avant l'invasion américaine, et que c'est un fait nouveau ici aussi en Afghanistan".   

La chute un après l'autre de divers districts afghans est qualifiée aussi de suspecte par plusieurs députés, c'est toujours dans The Afghanistan Times. A ses questions, le gouvernement afghan a répondu que si les forces afghanes se retiraient, c'était une tactique pour éviter les pertes de civils. Mais le doute reste...  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Der Spiegel, le journal allemand nous apprend que " six employés qui travaillaient allemandes pour les troupes en Afghanistan sont déjà arrivés en Allemagne avec leurs femmes et leurs enfants depuis fin juin ".  471 travailleurs humanitaires afghans devraient pouvoir rejoindre l'Allemagne à terme, avec leur famille, mais pas pour un asile permanent. Interpellé par le groupe d'extrême droite, FPD, le ministre de l'intérieur allemand a précisé que c'était pour une durée de 3 ans.   

Quel sera l'Etat de l'Afghanistan dans trois ans ? Où seront les talibans ? Le journal Daily Afghanistandiffuse des images d'une manifestation de femmes afghanes dimanche dernier, les armes au poing. " Nous ne permettrons le retour des heures sombres des talibans clament-t-elles, ce groupe de mercenaires aux yeux noirs..."

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......