LE DIRECT
Le chef des républicains au Sénat américain Mitch McConnel, Washington le 22/06/21

Les républicains font bloc contre la réforme du droit de vote aux Etats-Unis

6 min
À retrouver dans l'émission

Un projet de loi démocrate qui ambitionne de favoriser le vote aux Etats-Unis a été bloqué au Sénat par l'obstruction parlementaire du camp républicain, accusé de vouloir réduire encore l'accès au vote des minorités. Le Vatican s'invite dans le débat surla lutte contre l'homophobie en Italie.

Le chef des républicains au Sénat américain Mitch McConnel, Washington le 22/06/21
Le chef des républicains au Sénat américain Mitch McConnel, Washington le 22/06/21 Crédits : Alex Wong - AFP

Au moment où la France s’interroge sur les taux d’abstention record lors des dernières élections, aux Etats-Unis un projet de loi qui vise à favoriser la participation électorale vient d’être bloqué par les républicains.

Pas de doute possible pour The New York Times ce projet de loi baptisé "Pour le peuple", ce n’est rien de moins que "la plus complète et la plus ambitieuse des réformes du droit de vote aux Etats-Unis, depuis au moins une génération". Un texte qui vise pêle-mêle à refonder le fonctionnement de la Commission électorale fédérale, à favoriser le vote anticipé par courrier notamment, à imposer des règles plus stricte sur le financement des campagnes, et surtout à créer une règle générale à tous les Etats, pour ne plus laisser chacun décider seul de qui est autorisé ou non à voter. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Car depuis des mois, et plus particulièrement depuis la défaite (toujours pas digérée par certains) de Donald Trump à la dernière présidentielle, de nombreux Etats dominés par les républicains ont revus leurs lois électorales pour en exclure toujours plus d’électeurs, à commencer bien sûr, indirectement mais de manière très claire insiste Dana Milbank du Washington Post, par les électeurs afro-américains ou issus des autres minorités raciales. 

Mais cette contre-offensive démocrate, ce projet de loi "For the people", n’a même pas franchi le cap d’un premier vote de procédure au Sénat ce mardi : tous les élus républicains ont voté contre, rejoints par un transfuge démocrate… et l’on s’est donc retrouvé avec un résultat à 50 voix pour et 50 contre, alors qu'il en aurait fallu 60 pour faire avancer le texte. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Voilà donc le projet de réforme électoral bloqué, accusent les démocrates, par une nouvelle manœuvre caractérisée d’obstruction parlementaire de la part du camp républicain ; ce "filibuster", comme on l’appelle au Sénat américain, qui consiste à utiliser toutes le tactiques procédurières possibles pour retarder les débats et empêcher le vote d’un texte. 

Cette fois encore, s’indigne l’éditorial du Los Angeles Times, les républicains usent et abusent du filibuster, de l’obstruction parlementaire pour s’opposer au plus fondamental des droits constitutionnels américains, le droit de vote pour tous. Alors, sur un sujet aussi crucial pour la démocratie, "il faut en finir avec le filibuster", s’emporte le quotidien californien, rejoint par Zachary B. Wolf, de CNN, pour qui cette tactique parlementaire, dans un contexte de polarisation aussi tendue entre républicains et démocrates au Congrès depuis la défaite de Trump, est devenue un obstacle inacceptable à la bonne marche de la démocratie elle-même.

Chroniques

7H40
43 min

L'Invité(e) des Matins

Santé mentale : la tentation de l’auto-confinement avec Sophie Braun et André Comte-Sponville
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......