LE DIRECT
Corée du Nord et commerce au programme du sommet entre Trump et Xijinping en Floride le 6 avril 2017 en Floride.

Tir de missile Nord Coréen la veille de la rencontre Trump Xi Jinping

5 min
À retrouver dans l'émission

La revue de presse internationale par Annabelle Grelier

Corée du Nord et commerce au programme du sommet entre Trump et Xijinping en Floride le 6 avril 2017 en Floride.
Corée du Nord et commerce au programme du sommet entre Trump et Xijinping en Floride le 6 avril 2017 en Floride. Crédits : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP - AFP

Le ministère sud-coréen de la Défense a précisé que le missile avait parcouru une soixantaine de kilomètres. Un missile balistique moyenne portée de type KN 15 qui ne présentait aucune menace pour l'Amérique du Nord affirmait l'armée américaine...En revanche au Japon le ministre Shinzo Abe a vu dans ce tir "une provocation grave" qui enfreint clairement les résolutions du conseil de sécurité de l'Onu..."Une menace pour la paix et la stabilité du monde entier" insiste t-on à Séoul.

La Corée du Nord avait averti lundi qu'elle riposterait si la communauté internationale décidait d'alourdir les sanctions contre ses programmes balistique et nucléaire. Cette mise en garde est intervenue au lendemain de la publication par le Financial Times de déclarations du président américain Donald Trump qui s'est dit prêt à "régler" seul le problème nord-coréen, sans l'aide de la Chine.

Elle a également été faite dans le contexte du lancement, lundi, de manœuvres militaires entre Séoul, Tokyo et Washington destinées à contrer la menace des missiles stratégiques mer-sol tirés par les sous-marins nord-coréens rappelle le Washington post ce matin.

Trop tard pour arrêter le programme nucléaire Nord Coréen ?

Une simple annonce sur internet qui n'aurait pu intéresser qu'un métallurgiste a mis toutes les agences de renseignements en alerte cette semaine rapporte le New York Times. Une petite annonce pour la livraison de 10 kilos de pure lithium 6 chaque mois envoyé du port de Dandong en Chine. Le lithium 6 permet de transformer une bombe ordinaire en une bombe à hydrogène multipliant par 1000 son pouvoir de destruction et son destinataire qui avait même fournit son numéro de téléphone portable a été identifié dans un rapport des Nations unis comme étant celui du 3eme secrétaire de l'ambassade de la Corée du Nord à Pékin précise le journal.

Jeudi quand le président Trump rencontrera en Floride le président Xi Jinping , le sujet sera au cœur des discussions affirme administration américaine...Pékin doit mettre la pression sur la Corée du Nord pour qu'elle mette un terme à son programme nucléaire mais Trump pourrait bien se casser le nez estime le New York Times , tout comme les présidents américains avant lui dont les efforts ont été vains malgré les négociations , les sanctions , les sabotages et les menaces militaires. "Nous devons complétement changer notre approche parce que la Corée du Nord n'aura jamais aucune volonté d'abandonner son programme" estime un ancien membre de la CIA et mettre la pression sur la Chine ne fera que renforcer le problème mais si les Chinois n'agissent pas , "ce ne sera bon pour personne" déclarait Donald Trump dans le Financial Times.

La Corée du Nord est elle loin d'obtenir sa bombe à hydrogène ? L'annonce de livraison de lithium 6 dit un expert nous rappelle en tous cas qu'un pays même arriéré est aussi capable de maîtriser les dernières avancées technologiques. Le lithium 6 est une preuve que Pyongyang est en train de suivre un chemin que les Etats Unis avait inauguré en 1954 quand avait été testé la première bombe thermonucléaire. L'explosion avait été une des plus puissantes qu'avait connu le pays le champignon nucléaire était monté à plus de 25 miles dans le ciel. En tous cas stratégie que compte employer le président Trump pour stopper le programme nucléaire de la Corée du Nord reste à ce jour très incomplet et surtout très vague conclue le New York Times.

En Floride Trump et XiJinping vont s'efforcer de renouer les relations sino-américaine titre le Wall Street journal

Les dirigeants des deux premières puissances économiques mondiales, qui se retrouveront demain à Mar-a-Lago dans la luxueuse résidence du magnat de l'immobilier, ne partageront pas les joies du golf, car c'est un sport proscrit pour les cadres du Parti communiste chinois.

Ce sommet offre la chance aux deux dirigeants de recalibrer leur relation. Vont ils la saisir ? s'inquiète le Wall Street journal les deux présidents tellement préoccupés de montrer leur puissance pourrait conduire à un sommet bien décevant , couper les liens serait aussi nous plonger dans la tourmente. La Chine cependant s'est habitué ces derniers mois aux postures rhétoriques de Donald Trump. La stratégie de Pékin rapporte le journal serait d'acheter plus de produits américains et d'investir plus aux Etats Unis en échange d'un cadre de bonnes relations commerciales. Défier la Chine sur le commerce , cela plaisait au soutien nationalistes de Trump mais les affaires étrangères et les pro-business cherchent maintenant une approche plus pragmatique. Même si les chinois seraient bien avisés de ne pas sous estimer le président Trump qu'on ne sait pas jusqu'où il pourrait aller s'il se sentait abusé " rapporte le journal il ne faut pas non plus s'attendre à de grandes concessions de la part de Xi Jinping. Les discussions s'annoncent rudes sur la question du commerce. La Maison Blanche a promis des paroles "franches" sur ce thème mais que Trump se garde d'offenser le président chinois. Les officiels des deux dirigeants souhaitent que la rencontre permettra d'établir de bonnes relations personnelles et les deux premières dames ont été invitées en espérant que cela puisse détendre l'atmosphère.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......