LE DIRECT
Un professeur rend les copies à des élèves de sixième.

L'école abuse-t-elle des notes ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Doit-on repenser l'évaluation scolaire ? Et comment la repenser à l'heure où la société du service nous incite de plus en plus à distribuer des notes ?

Un professeur rend les copies à des élèves de sixième.
Un professeur rend les copies à des élèves de sixième. Crédits : PIERRE VERDY - AFP

La pratique de la mauvaise note est encore très fréquente en collège et lycée (...). Nous sommes encore sur un système très traditionnel, sur un modèle qui remonte à la fin du 19ème siècle.
P. Merle

Il y a plein de manières d’évaluer, les lettres A, B, C – acquis/ non acquis... mais peut-être préférez-vous les notes sur 20 ? D’ailleurs, depuis quand note-t-on sur 20 ? L’ouvrage dont nous parlons aujourd’hui Les pratiques d’évaluation scolaire, historique, difficultés, perspectives, est une véritable somme, la somme, sur la question. Une somme historique pour commencer car en effet, il faut se plonger dans l'histoire de l'éducation pour comprendre pourquoi et comment l'école évalue les élèves encore aujourd’hui. 

Et ce "comment" est primordial car il contient une problématique, LA problématique de l’évaluation : doit-on évaluer d’abord les progrès de chacun ? Ou évaluer les élèves les uns par rapport aux autres, les comparer et les classer ? C’est bien une philosophie de l’enseignement et de la transmission qui est  contenue dans la question de l’évaluation et des notes. Question pas tout à fait tranchée à l’heure qu’il est, alors que les pratiques d’évaluation se diversifient à l’école et se répandent, au-delà, dans la société du service, où chacun est appelé à noter les services, les lieux, des individus comme les chauffeurs de VTC ou les agents commerciaux… 

L’intérêt de la note, c'est la clarté dans le cadre d'un dialogue avec les familles.
J.-M. Huart

Avec

Pierre Merle, sociologue et spécialiste des pratiques d’évaluation scolaire, pour Les pratiques d’évaluations scolaires, PUF (mai 2018)

Le problème c'est quand ce n'est plus le contrôle effectué qui est faible mais l'élève qui est faible.
P. Merle

Jean-Marc Huart, directeur général de l’enseignement scolaire au ministère de l’Éducation nationale (Dgesco)

L'évaluation participe à la construction de l'enfant et à son arrivée dans le monde adulte.
J.-M. Huart.

L'actualité de l’éducation

Avec Erwin Canard, journaliste au magazine l’Étudiant 

Le reportage de Sophie Bober

"Il y a des figures qui se dressent...", avec Geneviève Brisac, auteur du Chagrin d'aimer (Grasset, 2018)

Intervenants
  • Sociologue, professeur d’université à l’ESPE de Bretagne et à l’Université Bretagne Loire-Atlantique
  • ancien inspecteur général de l’Education nationale, directeur général de l’enseignement scolaire
  • écrivaine
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......