LE DIRECT

L'Ecole, les filles, les garçons et la construction des stéréotypes

28 min
À retrouver dans l'émission

Père : « le mari de la maman, sans lui la maman ne pourrait pas avoir d'enfants. C'est le chef de famille parce qu'il protège ses enfants et sa femme. »

Le dictionnaire des écoliers regroupe des définitions rédigées par des élèves de la maternelle au CM2 avec leur professeur. L’ensemble est regroupé, publié sous l’égide du Ministère de l'Education Nationale et était disponible, jusqu’à la semaine dernière sur le site du Centre national de la pédagogie, le CNDP.

Sans doute cette définition n’avait-elle pas été suffisamment travaillée. Restée deux ans sur le site, elle n’aura pas résistée à la vindicte des féministes sur les réseaux sociaux. Elle révèle surtout un sexisme naïf et sans fard, en l’occurrence celui de bien des enfants.

Nous allons voir aujourd’hui quels sont les stéréotypes sexués propres à l’école, comment ils persistent, comment ils jouent sur le climat scolaire et les parcours des élèves et, puisque Vincent Peillon vient de lancer un groupe de travail pour "éduquer à la sexualité et lutter contre les préjugés sexistes", nous allons examiner quelques pistes de réflexions sur le sujet avec nos invités qui ont chacun travaillé sur ces questions.

Trois invités aujourd'hui dans "Rue des Ecoles " pour nous éclairer sur la Construction des stéréotypes et les problèmes de "genre" à l'ecole :

  • Françoise Vouillot, Maître de Conférences en Psychologie et Directrice adjointe de l'INETOP-CNAM. Elle a co- dirigé une étude intitulée Orientation scolaire et discrimination - Quand les différences de sexe masquent les inégalités (Documentation Française, Mai 2011). Elle participe d'autre part à l'Atelier de réflexion lancé le 12 novembre 2012 par le Laboratoire de l'Egalité sur l'education.

  • Sylvie Ayral, Docteur en Sciences Sociales à l'Université de Bordeaux, membre de l'observatoire international de la Violence à l'Ecole, ancienne institutrice en milieu rural, elle est l'auteur d'un essai : La fabrique des garçons, sanctions et genre au collège - préface de jack Lang - Post-face de Daniel Welzer-Lang (editions Puf / le Monde Editions, mars 2011).

Elle est en duplex depuis Bordeaux où elle enseigne.

  • Georges Sideris, Historien, Maître de conférences en Histoire ancienne et médiévale, il enseigne à l'IUFM de la Sorbonne Paris IV pour la formation des enseignants sur les stéréotypes et le genre à l'école. Il anime ce séminaire sur le questionnement des stéréotypes de genre Filles / Garçons à l'Ecole.
Georges Sidéris et Françoise Vouillot
Georges Sidéris et Françoise Vouillot Crédits : geneviève Méric - Radio France
Intervenants
  • Maître de conférences à Paris IV Sorbonne (IUFM)
  • Docteur en Sciences sociales Université de Bordeaux
  • Maitresse de conférence en psychologie et directrice-adjointe de l'Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle et et responsable du groupe de recherche OriGenre, Laboratoire CRTD
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......