LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Colonies de vacances

29 min
À retrouver dans l'émission

Quel avenir pour les colonies de vacances ?

On se pose la question ce soir car le modèle économique et théorique des colonies est un peu vacillant.

Vous avez peut-être entendu parler du rapport parlementaire paru le 10 juillet dernier. Ce rapport d'information sur "l'accessibilité des jeunes aux séjours collectifs et de loisirs" , dirigé par le député PS de Loire-Atlantique, Michel Ménard pointe une désaffection certaine pour ces séjours organisés et ce depuis la fin des années 90. Rappelons toutefois que près de 60 000 séjours avec hébergements sont organisés cet été dans toute la France. Ils accueillent plus de 1,5 Millions d'enfants et de jeunes dans ces divers "Centres de vacances".

Les colos en France, c’est une histoire, une mémoire collective.

Un questionnement éducatif et pédagogique à part qui a aussi, par des chemins de traverse, nourri l’école.

C’est une certaine idée de la valeur de la vie en collectivité, qui dit qu’on apprend beaucoup en évoluant loin de ses parents, entre pairs.

Ces valeurs des colos sont-elles trop éloignées du monde contemporain ?

Enfin les colos c’est aussi, pour les personnels adultes, surtout les animateurs, une certaine façon de travailler, de s’employer avec une économie spécifique, aujourd’hui remise en question…

Trois invités aujourd'hui pour évoquer au moment du départ en vacances, à la fois de la situation des Colonies de vacances aujourd'hui mais aussi rappeler l'Histoire et l'origine des Colonies de vacances depuis 1880, une comparaison et une évolution intéressantes :

- Laura Lee Downs, Directrice d'Etudes à l'EHESS et auteur du livre "Histoire des colonies de vacances, de 1880 à nos jours" (Perrin, 2009) - Elle est en duplex à Périgueux.

- Nicolas Palluau, Historien de la Pédagogie populaire et spécialiste des mouvements de jeunesse, Chercheur correspondant dans l'équipe HEMOC à l'Université d'Avignon - Centre Norbert Elias, il est aussi l'auteur de "La fabrique des pédagogues - Encadrer les colonies de vacances (1919-1939)" Livre préfacé par Pascal Ory (Presses Universitaires de Rennes, avril 2013) - Il est en insert téléphonique à Avignon.

  • Anne Carayon , Directrice générale de l'Association "Jeunesse au Plein air" (au téléphone aussi)

Une Information d'actualité sur les Colonies de vacances : Dans le prolongement de la campagne nationale de communication "Les colos, c'est bon pour grandir" , Jeudi prochain 25 Juillet, Valérie Fourneyron , Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire et de la vie associative, se déplacera en Bretagne à l'Aber Wrac'h (Finistère) pour rencontrer des jeunes de 9 à 17 ans en activité dans le Centre UCPA des Abers (139 lits), afin d'échanger avec eux sur les bienfaits de leurs expériences dans ce centre de vacances dédié aux activités nautiques.

Et puis, sur le même thème des"Colonies de vacances " , nous vous invitons à regarder les photos de Pierre Jamet, (1910-2000), qui sont présentes aux "Rencontres photographiques d'Arles " jusqu'au 22 septembre 2013 : "1936-Dina-Pierre-Sacha" (au Parc des Ateliers à Arles) ainsi qu'aux Archives Nationales du Morbihan à Vannes pour tout l'été. L'artiste Pierre Jamet a ouvert la 1ère Auberge de jeunesse / Colonie de vacances à Belle-Ile-en-Mer en 1937, à la suite de la victoire du Front Populaire. Pierre Jamet était non seulement photographe, mais aussi musicien et chanteur : il était un des "Quatre Barbus "..

Deux frères à l'Auberge de jeunesse de Belle-Ile (1937) Pierre Jamet
Deux frères à l'Auberge de jeunesse de Belle-Ile (1937) Pierre Jamet Crédits : Pierre Jamet
Colonie de Belle-Ile (1937) Le p'tit dej !
Colonie de Belle-Ile (1937) Le p'tit dej ! Crédits : Pierre Jamet
Sous la tente à Belle-Ile (1937)
Sous la tente à Belle-Ile (1937) Crédits : Pierre Jamet
Et Mouloudji aussi en 1939 à Belle-Ile..
Et Mouloudji aussi en 1939 à Belle-Ile.. Crédits : Pierre Jamet
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......