LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
The Cure, 1984.

Qui a peur du rock gothique ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Le rock gothique n’est pas un sous-genre musical. Influencé par les œuvres d'Antonin Artaud, d'Edgar Poe et de Mary Shelley, ce rock dit "cultivé" est marqué par une forte théâtralité. Ce n'est en effet pas seulement un courant musical, mais aussi une manière d'être et d'apparaître particulière.

The Cure, 1984.
The Cure, 1984. Crédits : Getty

Matthieu Garrigou-Lagrange s'entretient avec Victor Provis, chroniqueur sur Xsilence avant d’animer My Bloody Candy sur Radio Graf ’Hit, consacré aux genres du rock indépendant et auteur notamment de Gothic rock : une anthologie en 100 albums : 1980-2000 aux éditions Le mot et le reste, publié en août 2021.

Le rock gothique est un genre à part entière qui a ses pionniers, ses icônes, mais aussi son style vestimentaire. Amateurs du "Do it yourself", les gothiques arborent des tenues qu'ils confectionnent eux-mêmes, composées essentiellement de cuir noir, de chemises larges, de collants sur les bras, le tout sublimé par un grand trait de mascara noir sur les paupières. Revendiquer la bizarrerie jusqu'à en faire une mise en scène de soi, est un moyen fondamental pour attirer le regard tout en cherchant à se distinguer et à repousser l'autre. L'influence d’Artaud est considérable sur ce désir de se sacrifier sur scène, de « brûler les planches » ou de « crever à l’écran ». Cet esprit spectaculaire dissimule pourtant une philosophie de l'inquiétude et du nihilisme, ayant pris racine dans le courant littéraire du XIXe siècle, de Edgar Poe à Mary Shelley et son fameux Frankenstein. Refusant l'étiquette "goth", dont le terme provient des journalistes, les gothiques sont avant tout des musiciens. Sombre, froide, hypnotique, souvent heurtée, rythmée et étourdissante, cette musique qui fonde le rock gothique a fini progressivement par infiltrer la culture de masse. 

Chroniques
15H54
3 min
La Pièce jointe
"Heart and Soul", le poème noir de Ian Curtis (Joy Division)

Bibliographie

Intervenants
  • professeur agrégé, spécialiste du rock indépendant
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......