LE DIRECT

2015, année climatique ?

55 min
À retrouver dans l'émission

En hommage à Charb et à toute l'équipe de Charlie Hebdo
En hommage à Charb et à toute l'équipe de Charlie Hebdo Crédits : Charb

Comment aborder la question du climat sans une pensée pour celui qui s’est installé en France depuis deux jours ? Pour notre part, nous allons parler d’un autre changement climatique. De celui qui, lui, affecte la planète toute entière. Car cette année 2015 qui commence par un coup de froid glacial, sera celle où la France sera la capitale du climat. Lors de ses vœux, François Hollande a inscrit ce thème dans les priorités de l’année en déclarant, je cite : « C’est une magnifique opportunité pour nous rassembler d’abord nous-mêmes au-delà de nos différences, pour mettre en commun ce que nous avons de meilleur, pour redonner du sens au progrès. » Fin de citation. Du 30 novembre au 11 décembre, sur le site Paris-Le Bourget, se tiendra la 21ème conférence climat qui rassemblera de 20 000 à 25 000 personnes provenant de 194 pays.

Cette conférence climat de Paris, baptisée COP21, revêt une importance particulière. D’abord parce qu’elle se déroule en France. Mais aussi parce qu’elle s’inscrit dans une longue série d’échecs de ce type de manifestation dont l'un des

Dessin de Soulas
Dessin de Soulas

plus sévères reste sans doute la conférence de Copenhague en 2009. La dernière édition s’est déroulée à Lima en décembre 2014. Elle n’a pas réussi plus que les précédentes à établir un plan contraignant pour les Etats en matière de réduction des émissions de gaz à effets de serre. Or, il s’agit là du principal enjeu de telles négociations internationales. L’objectif initial établi par le Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le GIEC, était de limiter à 2°C l’augmentation de la température de la planète en 2100 par rapport à l’ère préindustrielle. Plus temps passe, moins cet objectif semble réaliste.

  • Quels sont les enjeux de la conférence climat de Paris ?

  • Quelle marge de manœuvre a-t-elle pour engendrer une action efficace sur le réchauffement climatique ?

  • Quels sont les points de blocage qui peuvent expliquer la série d’échecs des précédentes conférences climatiques ?

  • Comment pourra-t-on juger le degré de succès de la COP21 ?

  • La France peut-elle jouer un rôle particulier dans les négociations ?

Intervenants
  • Correspondant de l'Académie des Sciences
  • Historien des sciences, chargé de recherche au CNRS
  • Physicien et climatologue, directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace, membre de l’Académie des Sciences, professeur à Sorbonne Université et à l’Ecole Polytechnique.
  • Historienne des sciences, mathématicienne, directrice de recherche émérite au CNRS, co-auteure avec Stefan C. Aykut de « Gouverner le Climat ? 20 ans de négociations climatiques ».
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......