LE DIRECT

24 heures Climat: Où en est la recherche sur le climat?

56 min
À retrouver dans l'émission

Variation des températures à la surface de la Terre entre 1985 et 2014
Variation des températures à la surface de la Terre entre 1985 et 2014

Dès 1988, année de la création du GIEC, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, la science a constitué le socle de la réflexion internationale sur un phénomène mal connu à l’époque : le réchauffement climatique. En effet, sans la recherche scientifique, les transformations à l’œuvre à l’échelle de la planète seraient restées imperceptibles. Encore aujourd’hui, il reste difficile d’attribuer telle tempête, telle sécheresse ou telle inondation à l’augmentation de la température à la surface de la Terre. Toute la difficulté pour interpréter le temps qu’il fait réside en effet dans le temps qui passe. La météo et le climat, s’ils se ressemblent au point d’être souvent confondus, fonctionnent en réalité de façons extrêmement différentes.

Pour nous préparer aux négociations qui vont de dérouler à Paris pendant la COP 21, il est indispensable de nous plonger dans l’état des connaissances sur l’évolution du climat. C’est ce que nous allons faire aujourd’hui avec des spécialistes, des climatologues aux prises avec un problème sans doute unique dans l’histoire des sciences. Jamais auparavant, en effet, les chercheurs n’ont été confrontés à la fois à l’un des phénomènes naturels parmi les plus complexes qui soient et à l’urgence de le comprendre pour le prédire avec la meilleure précision. De plus, cette complexité et cette urgence concernent une science relativement jeune. Même très jeune puisque son développement n’a été possible qu’à partir de l’apparition des premiers ordinateurs et de l’informatique, dans les années 1950. Et aujourd’hui, la climatologie mobilise les ordinateurs les plus puissants de la planète sans pouvoir toujours tout prévoir...

  • Si le rôle du CO2 dans l’atmosphère n’est contesté que par une poignée de climatosceptiques, quels sont les autres phénomènes qui influencent la température moyenne du globe ?

  • Comment expliquer, par exemple, la stagnation de cette température moyenne depuis 1998 alors que les émissions de CO2 n’ont cessé de croître pendant cette période ?

  • L’objectif d’un réchauffement limité à 2°C en 2100 est-il toujours réaliste ou bien faut-il le réévaluer ?

  • Qu’en est-il de la prévision à plus court terme, c’est à dire à 10, 20 ou 30 ans ?

  • En parallèle avec les négociations politiques et économiques sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui ont échoué jusqu’à présent, la recherche nous dit-elle que le temps de l’adaptation est déjà venu ?

Cliquez sur ce bandeau pour accéder à tous nos programmes sur le climat

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/b55a400d-0add-11e5-9c6d-005056a87c89/838_fc-libe-queltemps-248x83.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Bandeau de renvoi opé Quel temps fait il" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/b55a400d-0add-11e5-9c6d-005056a87c89/838_fc-libe-queltemps-248x83.jpg" width="650" height="217"/>
Bandeau de renvoi opé Quel temps fait il

Intervenants
  • paléoclimatologue, co-présidente du du groupe de travail sur les bases physiques du climat du GIEC
  • Designer
  • climatologue, responsable de l'Unité de recherche climatique au Centre de Recherche de Météo-France.
  • directrice de recherche CNRS en hydrométéorologie.
  • Elève à l'École libre des sciences politiques
  • directeur de recherches au CNRS au Laboratoire d'Océanographie et du Climat. Océanographe et climatologue
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......