LE DIRECT

25 ans après sa découverte, un vaccin contre le VIH ?

1h
À retrouver dans l'émission

La structure du VIH
La structure du VIH
La structure du VIH © DR VIH, le virus de l'immunodéficience humaine. Trois lettres qui symbolisent à la fois la réussite des biologistes et leur échec. Réussite en 1983 avec la découverte de la cause du Sida, ce virus qui allait se révéler un extraordinaire défi pour la médecine. Portant, à l'époque où il est apparu au grand jour, les spécialistes se donnaient deux ans pour mette au point un vaccin contre le VIH. Grosse erreur d'appréciation. Terrible sous-estimation de l'adversaire. 25 ans plus tard, en 2008, le prix Nobel de médecine récompense les découvreurs du virus, faute de célébrer les concepteurs d'un vaccin. La distinction de Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi, si méritée soit-elle, est aussi un aveu d'échec. Un échec qui coûte cher. 25 millions de morts, plus de 33 millions de personnes contaminées dans le monde, majoritairement situées en Afrique sub-saharienne, 2,5 millions de nouvelles injections chaque année. Lourd bilan. Malgré les progrès des traitements qui maintiennent en vie les personnes contaminées au prix d'un lourd traitement, il y a de quoi s'interroger sur ce qui distingue le VIH des autres virus. **Science Publique** fait le point sur les recherches actuelles dans cette émission réalisée en partenariat avec la revue *Pour la Science * . Le professeur Luc Montagnier y intervient grâce à une interview enregistrée.
Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......